« Eux et nous ». Ukraine 2 – Israël 0, mais Israël a gagné le match pour l’humanité.

Publié le 20 Août 2013

Tempête en Ukraine après la publication des photos qui montrent les joueurs de la sélection israélienne qui protègent des enfants de la pluie avant leur match contre l’Ukraine, qui a eu lieu à Kiev, alors que les joueurs ukrainiens restent indifférents. Un attaquant israélien explique: « pendant les hymnes les enfants tremblaient de froid. Nous avons tout de suite décidé de leur donner nos vestes d’entrainements ».

Traduit de l’hébreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli.

ukr_isr3

Quand la sélection israélienne a fini le match de préparation contre l’Ukraine, qui a eu lieu mercredi dernier à Kiev, le tableau des scores montrait 2 à 0 pour l’Ukraine, mais en fait les joueurs en bleu et blanc ont battu leurs adversaires, et tout ça grâce à une photo.

Un vent de tempête se déchaine ces derniers jours en Ukraine, suite à la publication de deux photos misent côte à côte ; photos qui montrent un moment particulier. On y voit les joueurs des deux sélections qui se tiennent sous la pluie, avec devant eux des enfants qui les accompagnent comme il est de coutume lors des matchs internationaux.

Alors que les joueurs de la sélection israélienne ont retiré leurs vestes pour couvrir les enfants ukrainiens et les réchauffer en évitant qu’ils soient mouillés, on voit sur une photo que les joueurs de la sélection ukrainienne restent avec leurs vestes sans se préoccuper des enfants.

ukr_isr4

Ces photos ont déclenché une tempête en Ukraine et en Russie, et ont entrainé des titres au-dessus des photos comme : « Eux et nous », et des milliers de lecteurs furieux ont réagi à propos du comportement de la sélection ukrainienne. « Le réflexe aurait dû être de faire ce que les joueurs israéliens ont fait », a écrit un des journalistes, « comment se fait-il que nos joueurs n’ont pas fait la même chose ? »

« Nous sommes entrés sur la pelouse avec les enfants, et un des responsables nous a dit qu’il s’agissait d’enfants dont il faut prendre soin et leur tenir la main », a raconté l’attaquant israélien Itay Schechter, « pendant l’échauffement il ne tombait que quelques gouttes de pluie, mais quand nous nous sommes présentés pour les hymnes nationaux il s’est mis à tomber des cordes et les enfants ont commencé à trembler de froid. Je crois que le premier à avoir retiré sa veste d’entrainement pour la donner à un enfant fut Shiran Yeini, et après nous avons tous décidé de faire pareil pour que les enfants aient plus chaud et ne tombent pas malades. Nous sommes heureux d’avoir fait ce geste, et nous espérons que tous les enfants sont rentrés chez eux en bonne santé ».

ukr_isr5

Le défenseur Eitan Tibi a ajouté : « Quand la pluie est tombée plus fort nous avons décidé de retirer nos vestes d’entrainement parce que nous avons vu les enfants qui grelottaient de froid à cause de la pluie. Nous avons décidé de suite de les habiller avec nos vestes pour qu’ils aient plus chaud et se sentent mieux. »

Traduit de l’hébreu par David Goldstein pour Haabir-haisraeli. Cet article a été écrit grace à Ynet, mais les photos ont aussi été publiées par le site internet du Dynamo de Kiev.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Du côté des médias

Commenter cet article

Epicure 20/08/2013 15:46


Ce  sont les arrières-grands-parents de ces brutes qui ont aidés les Einsatztruppen SS Totenkop à massacrer leurs voisins juifs de leur village et ont pillé leurs maisons après avoir bien
tassé les corps dans les fosses près des cimetières ou dans les bois limitrophes...(Père Desbois "La Shoah par balles"...)
Il n'y a donc pas à se demander pourquoi ces Moukiks sont aussi cons indifférents et primitifs...?