Eva Joly, direction 2012 ? Par Cora de la Paillette

Publié le 14 Juillet 2011

http://www.lejdd.fr/Election-presidentielle-2012/Actualite/Primaire-ecologiste-Eva-Joly-designee-candidate-d-EELV-a-la-presidentielle-par-58-des-votants-357143/?from=features

 

Trop beau pour être vrai: dans cet océan de nouvelles ...comment dire?? On va dire comme les enfants: degueu! donc dans ces degueulis qui entourent la mise en place des plus ou moins allumés-rapaces dans la course au pillage du populo, il manquait l’élément comique, elle nous l'apporte sur un plateau: jugez plutôt:

D’abord, pour situer:

-Le parti écolo, c'est EELV! ('Europe Ecologie - Les Verts)

 

Elle : c'est l'ancienne juge d'instruction qui avait mis en taule le PDG d'Elf , Loïc le Floch Prigent, dans des conditions qui n’étaient pas sans rappeler les meilleurs moments de l'inquisition , humiliations gratuites, maintient en détention prolongé , fouilles au corps répétées à chaque convocation 

(pour ceux qui ne le savent pas, la «fouille au corps», c'est fouiller avec les doigts dans tous les orifices du corps, avec des gants, bien sur)  pour voir, par exemple, s'il n'y cachait pas un cigare?? -  sans aucune justification, juste pour le briser psychiquement,

 Alors que psychiquement, justement...

 On peut être pour ou contre Elf ou  le Floch Prigent, ou même le système qui leur a servi d’incubateur, mais il y a des méthodes qui laissent rêveurs sur la personnalité des gens qui les emploient.. De là à en faire une éventuelle présidente?

Remarquez, au point où on en est arrivés...

On peut tout à fait imaginer, alors, des contribuables, (on disait avant: assujettis mais ils ont trouvé que ça faisait trop "esclaves" alors ils ont changé le nom, pas la fonction : vache à lait !) donc, des rangées d'esclaves-contribuables, pantalons baissés, penchés en avant pour une "fouille au corps" pour voir où ils auraient pu cacher leurs derniers écus, sous les yeux de  la chef aux lunettes rouges sur son cheval,  genre shérif de Nottingham,  pour surveiller les opérations!

 Comme ça, en matière de gouvernance, on aurait eu la totale ! Mais, elle a une autre caractéristique: elle est binationale.

"Il est rare qu'un mouvement politique choisisse une tête nouvelle pour le représenter", a souligné la Franco-norvégienne, faisant remarquer que c'était la première fois qu'une  candidate à la présidentielle à être née et avoir grandi à l'étranger

(Très rare, en effet, mais en matière de «raretés», on est peut être arrivés à saturation ? non ?)

Mais, si  les nationalités multiples ou même  aucune nationalité du tout relèvent  de la liberté de choix des individus qui doit être défendue à tout prix, il n’en va pas de même pour les élus qui doivent  obligatoirement choisir, sinon,  on risque de se retrouver dans des situations impossibles.

 

Regardez ce qui est arrivé en Belgique ou un belgo-turc a été élu  député  et a été appelé en Turquie pour y faire son service militaire. Il se trouve, comme pratiquement partout, que les appelés turcs doivent faire un serment d’allégeance  à l’état turc, ce qu’il a fait, bien entendu !

Imaginez que la Belgique déclare la guerre à la Turquie ou l’inverse, improbable ?
Pas tant que ça avec l’Europe. D’ailleurs, en quelque sorte, cela a déjà commencé, n’est ce pas ?   Car dans le monde moderne il n’est pas besoin d’employer des armes pour envahir un autre pays.

Bien sur, il est peu probable que la France déclare la guerre à la Norvège, mais, sait-on jamais, un embargo sur le SAUMON fumé …et hop !!

On continue ?

« Arrivée dans la salle parisienne aux bras de l'ancien résistant Stéphane Hessel, auteur du livre Indignez-vous … Elle a indiqué qu'elle voulait "représenter la France qui relève la tête", "la France qui n'accepte pas les discriminations et les ghettos", "la France des accents et du sang mêlé", "des banlieues, des chômeurs et des petits salaires".  "Je représenterai la France qui pense que la fraternité est notre bien le plus précieux ». Et blablabla et blablabla… air connu !!!

 Quant à son programme, la vidéo est explicite : Comme première mesure, elle  arrête le nucléaire (centrales et armes),

- c’est vrai qu’il n’y a rien de plus urgent, n’est ce pas ? –

Et elle nomme un premier ministre socialiste ! (Borloo ??)

Et elle a mis en garde le Parti socialiste : "Sans une écologie forte et influente, il n'y aura pas de victoire de la gauche" en 2012.

 Décryptage : elle veut un parti écologiste fort (pour faire chanter les socialistes et obtenir au moins un poste de ministre, voir de premier ministre !!)

Ce qui illustre, une fois plus  la situation élevée au rang de principe, qui fait qu’ici, systématiquement,  on ne récompense plus  le mérite, mais la capacité de nuisance !

Bref, on sait qu’en matière  de politique, on vit depuis assez longtemps dans un cirque, mais si certains ou certaines arborent déjà un nez rouge, mettre des lunettes rouges pour nous le rappeler, c’est trop cruel !

Cora de la Paillette

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Claude Germain V 14/07/2011 17:30



Elle me fait penser au chef du village papou Yatou-vu ,la bas au fin fond de nouvelle guinée qui débarquerait en france pour se presenter aux presidentielles .


La difference avec la dénommée EVA c' est que l'immigration n'aurait surement pas laissé rentrer en France le chef Yatou-vu homme integre , humain , plein de bons sens et surtout ,oui surtout
veritable écologiste ,alors qu 'on a laissé rentrer la dénommée EVA .


: cherchez l'erreur .


Bon 14 Juillet à toutes et à tous.



riziere 14/07/2011 16:37



La dernière ? Si elle est élue elle demandera la suppressio du défilé du 14 Juillet. Elle est pas bonne celle là ?



riziere 14/07/2011 16:33



Dernière nouvelle si elle est élue elle demandera la suppression du défilé du 14 Juillet. On aura tout vu !