Eva Joly n’aime pas la France et la civilisation occidentale, mais elle se pâme devant l’Afrique…

Publié le 6 Juillet 2011

par Christine Tasin - Riposte Laïque

Décidément, la campagne présidentielle, est à peine commencée que toutes les tares de la soi-disant gôche apparaissent au grand jour : après les contorsions des socialistes pour nous faire admettre une nouvelle féodalité mondialiste qui donnerait tous les droits à un Strauss-Kahn et à ses pareils, après « la nouvelle civilisation » d’Aubry, voilà l’extravagant numéro des Verts pour leurs primaires : une déclaration d’amour absolu à l’Afrique ! En voilà une campagne présidentielle qu’elle est belle ! Et combien révélatrice des cancers qui minent notre société et notre belle France… En quel pays peut-on imaginer gagner des élections à une primaire pour les présidentielles (et donc  à fortiori les élections elles-mêmes) en faisant campagne contre son propre pays ?

Nulle part. C’est trop énorme ! Et ahurissant ! Comme il est ahurissant que les benêts Verts de service applaudissent à tout rompre un Nicolas Hulot aux mêmes primaires disant que nous ne devrions pas culpabiliser mais que nous sommes responsables de l’état de l’Afrique… On ne dira jamais assez à quel point le combat écologique, juste et nécessaire, a été et dévoyé et utilisé à de basses fins idéologiques par les Verts et par Europe Écologie. Ceux-ci y voient le prétexte pour imposer à tous leur vision du monde : haine des nations et des peuples occidentaux, soumission béate à la mondialisation libérale. Bien évidemment, ces grands démocrates méprisent les peuples, et ils leur refusent toute liberté d’expression qui irait à l’encontre de leur programme. Ainsi, ils osent demander que l’on fasse voter et revoter les Suisses jusqu’à ce qu’ils annulent leur referendum interdisant les minarets ou à réclamer l’interdiction de nos manifestations républicaines… tous ces gens-là ne supportant pas la critique de l’islam !

Par contre, critiquer notre pays, quel beau passe-temps ! Quelle jubilation pour celle qui, devenue française par mariage, n’a pas eu le courage de choisir notre pays pour patrie de cœur en ne conservant que la nationalité française, ce qui serait le minimum pour être sûr, dans un conflit économique ou guerrier, que le Président de la République n’aura en tête que les intérêts de son pays, de notre pays.  J’ai déjà dit également à quel point l’accent à couper au couteau d’Eva Joly, tel que j’ai du mal à comprendre tout ce qu’elle dit aurait dû être un élément d’auto-censure de sa part, propre à ce qu’elle s’interdise de briguer la magistrature suprême française, incapable de représenter les Français et la francophonie à l’étranger ! Mais il est vrai qu’un José Bové, élu Vert au Parlement européen, entendait présenter des clandestins aux législatives de 2007, et que passer de la vie politique allemande à la vie politique française ne pose aucun problème à Cohn Bendit !

Mais la franco-norvégienne n’a pas de tels scrupules et parvient à faire prendre des vessies pour des lanternes à ses troupes porteuses d’œillères. Qu’on en juge : le mot France n’est même pas prononcé, sans doute Eva Joly juge-t-elle que, conformément à son désir, il n’existe déjà plus de pays   et qu’il ne reste que ces fameuses régions européennes qui font rêver tous ceux qui détestent l’idée que l’on puisse avoir une identité nationale, une histoire et des valeurs dont on soit fier quand on est occidental… L’ancienne juge ne parle donc que d’Europe dans une campagne présidentielle française et pour faire le procès de cette dernière qui oserait, l’impudente « ne pas s’émouvoir quand des réfugiés libyens mettent le cap sur Lampedusa »… erreur, Madame la Juge ,  nous nous sommes fortement émus de voir que les « révolutions arabes » qui devaient, selon Mélenchon, être un modèle de démocratie pour nous, poussaient des dizaines de milliers de leurs citoyens à traverser la Méditerranée , dont un bon nombre sortis des geôles où étaient enfermés des prisonniers de droit commun. Nous nous sommes fortement émus, également, Madame la Juge, de savoir que lors de l’un des voyages, au moins, toutes les femmes ont été jetées par-dessus bord par ces grands humanistes qui nous arrivaient à Lampedusa…   Nous sommes étrangement sectaires, Madame la Juge, mais nous craignons pour nos femmes et nos enfants l’arrivée de personnages capables d’agir ainsi.  Comme nous craignons que les hôtels réquisitionnés à prix d’or par la Mairie de Paris pour accueillir ces illégaux n’empêchent bon nombre de nos concitoyens, qui respectent la loi, d’obtenir des caisses asséchées les aides dont ils auraient besoin… Il est vrai que nos concitoyens n’ont qu’à faire deux heures de transport matin et soir pour se loger à moindre coût dans une banlieue lointaine pour permettre aux clandestins de vivre près de Notre-Dame de Paris tout frais payé, grâce à Delanoé, qui, espérant se faire pardonner sa proximité avec Ben Ali, se montre bien généreux avec l’argent des contribuables ! Il est vrai que tout cela nous émeut… et que c’est un tort considérable ! Nous ne devrions, selon la norvégio-française de service et son concurrent Hulot, qui ne vaut pas mieux, tout mettre en œuvre pour l’Afrique et oublier les nôtres. Charité bien ordonnée commence par les Africains, bêlent des Verts chez qui il n’y pas d’ouvriers ! A les  écouter, nous serions responsables de tous les malheurs en nous gobergeant sur le dos de ses habitants (les multinationales étant même responsables des pillages !!!!). Madame Joly oublie juste quelques petits détails : d’abord, la paupérisation des Africains est essentiellement liée à la corruption des régimes majoritairement dictatoriaux des pays africains, à tel point que les revenus du pétrole ou les aides européennes tombent tout droit dans l’escarcelle des élites qui laissent crever leur population de faim quand elle ne les encourage pas à émigrer vers nos pays pour, avec leurs envois d’argent, faire vivre leurs familles et même leurs pays !  Ensuite, ce sont les amis de l’ancienne juge qui souhaitent une gouvernance mondiale et encouragent des deux mains les sales menées du FMI qui, depuis des années a, en échange de prêts qui mettent pays et gouvernements sous sa coupe, fait disparaître les cultures vivrières de subsistance  pour obliger les Africains à cultiver des produits destinés à l’exportation qui leur reviennent, transformés, à des prix qu’ils ne peuvent payer ! Cela s’appelle aussi la concurrence libre et non faussée, Madame Joly, et c’est le fonctionnement imposé à la planète par vos amis ! Enfin, la démographie galopante de l’Afrique a forcément un rapport avec le refus de la contraception, et les discours des religieux de tous poils, qu’ils soient catholiques ou musulmans… Mais, sur ces derniers, surtout pas touche à mon islam, chez les Verts !

Alors il est un peu facile de tenter de nous faire culpabiliser et de vouloir nous faire payer pour l’Afrique quand notre pays, en proie à une immigration sauvage, subit de plus en plus souvent les dégâts liés au refus de s’intégrer, pour ne pas parler d’assimilation ! Il suffit de lire le dernier rapport du Haut Conseil à l’Intégration paru en début d’année pour constater que nous sommes terriblement en danger… et notamment à cause des traditions, islamiques notamment venues avec certaines populations africaines, alors, quand une Eva Joly ose prétendre que « l’Afrique est l’avenir de l’Europe » non seulement nous nous étranglons, mais nous nous révoltons ! Nous ne voulons pas, Madame Joly, de cet avenir. Nous ne voulons pas remplacer nos démocraties, aussi fragiles fussent-elles, par des dictatures. Nous ne voulons pas remplacer nos  Sarkozy, aussi critiquables fussent-ils, par des Bouteflika ; nous ne voulons pas remplacer notre système laïque, aussi attaqué soit-il, par une religion d’état qui interdise toute liberté d’expression, impose le délit de blasphème,   le voile aux femmes et le ramadan à tous… Nous ne voulons pas non plus remplacer nos minima sociaux, aussi en danger soient-ils, par la solidarité tribale ou par la mendicité ; nous ne voulons pas remplacer notre école pour tous par une école interdite aux filles ; nous ne voulons pas remplacer nos débats et nos lois  par des guerres tribales ou religieuses où ne prévaut que la loi du plus fort !

Non Madame Joly, l’Afrique n’est pas l’avenir de l’Europe, parce que l’Afrique a encore beaucoup à faire et à apprendre pour respecter les droits de l’homme (et de la femme) et la démocratie, entre autres !

Mais vous n’en avez cure, Madame Joly, seule vous importe l’idéologie mondialiste et internationaliste dont vous êtes porteuse. Et pour l’imposer, vous êtes incapable de cacher votre mépris et votre désamour de la France. Ne vous inquiétez pas, les Français ne sont pas si sots que vous le pensez, et ils vous le montreront dans dix mois.

Christine Tasin

Résistance républicaine

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

L'En SAIGNANT 06/07/2011 20:11



EVA Joly  .. Pas jolie du tout ..... Une affreuse pétasse qui devrait se mêler à quelques grossiers groupes RAP pour s'exorciser .!



francis CLAUDE 06/07/2011 09:07



Bravo Chistine Tasin pour ce trés bel article sur les cloportes "ayant des intentions a dirigé la France" bien hereusement tous ceux que vous avez citer dans votre article ne sont que des pantins
qui n'ont pas l'onbre d'une chance de réussir...ouf et tant mieux. Mais votre article me touche encore plus car vous faites reference a l'afrique et je vais dans votre sens, je pense pour avoir
vécu pendant plus de 40 ans dans les pays du megrheb et en afrique noire avoir une certaine expérience en la matiére...Non l'Afriique est un boulet que nous trainons depuis leurs indépendances
cela fait gmlobalement plus de 50 ans etil serai impossible de calculer le nombre de milliards d'euros que nous avons déversés sur tout ces pays....oui les bobos gochos vont vous répondre mais
vous leur plllés leurs ressources ect ect non non et non tous les Français qui ont travaillé en afrique depuis les indépendances ont participer au dévellopement de ces pays et les entreprises
souvent florissantes qu'ils ont créer péréclitent des leur depart c'est prouvé réel et controlable par qui le veux bien. un petit exemple les forestiers!!!oui ils coupent des arbres (un a
l'hectare) c'est la loi dans tous ces pays globalement) mais depuis deja plus de 20 ans ils replantent des arbres pour la génération des forets, ils ont construits des routes des villages des
écoles des dispensaires sans parlé de lelectricité au fond des forets pour le confort de leurs employés de tous grades...oui les Français ont gagnés de l'argent mais ils ont fait vivre des
millins d'africains ne serais ce que par leur personels domestique boys ,mamies, jardiniers, chauffeurs et j'en oublie encore beaucoup tout ces emplois en plus des emplois crées par leur
entreprises ou ils sont dirigeants!!! Les forestiers ne sont qu'un exemple parmis des centaines?. ce que vous ne savez pas non plus c'est que dans la majorité de ces pays si un Français veux
s'installer il est oligé de prendre des associés locaux qui souvent les font partirs une foi l'affaire bien lancée et lucrative afin de pillé l'entreprise qui dure alors quelques mois!!!je
me permet ce jour de vous citer mon exemple personnel. j'ai créer dans un pays d'afrique noire une entreprise de sécurité qui au bout de 2 ans été trés active et florissante nous (j'avais un
partenaire local of course) un parc automobille du matériel communications des equipements et suivant les marches jusqu'a 600 vigiles!!!!et bien un beau jour le Président de ce beau pays a sorti
une loi inerdisant aux etrangers de dirigé les entreprises de sécurité!!! hé oui aussi a 67 ans je me suis retrouvé ruine et je suis retourné dans mon beau pays ou je trouve que tous
les étrangers ont bien plus de droits et pas de devoir que nous Français qu'ils nous pillent via nos caisses diverses et avec la bénédiction de nos politiques sans execption si l'on met
en attente le FN qui n'est pas aux affaires...alors Christine non non et non l'afrique et ses habitants ne sont pas une chance pour la France mais comme dirait ce jour  Valls sur
un autre sujet c'est un torrent de merde.!!! 


je ne suis pas contre les étrangers nous en avons besoin mais ceci controlé intégrés et ayant le respect de la France et des Français de leur culture et de leur coutumes...si j'avais agis de la
méme façon qu'eux pendant les années passées chez eux la moindre des sanction fut d'etre mis dans le premier avion apres une bonne bastonade!!!



Vanpyperzele 06/07/2011 08:49



Tres bon approche de la réalité.


Ne vous inquietez pas la Madame Joly sera dans le bas de l'échelle aux élections,hélas son petit score élèctoral profitera a la décadence gauchiste.


 


Bravo Madame Christine Tasin.