Evreux : oui à la mosquée

Publié le 26 Février 2012

Signalé par Nancy Verdier: Merci à Béarnais Mécréant

POLITIQUE. Moment fort lundi soir au conseil municipal qui a désigné un terrain mis à la disposition de la communauté musulmane pour y implanter un lieu de culte.

Le futur lieu de culte sera situé le long du boulevard du 14-Juillet, en face des terrains de tennis de La Madeleine (photo Sylvain Fillastre)

Le futur lieu de culte sera situé le long du boulevard du 14-Juillet, en face des terrains de tennis de La Madeleine (photo Sylvain Fillastre)

Ils sont passés à l'acte. A une large majorité, les conseillers municipaux ont tranché sur le dossier de la future mosquée d'Evreux en désignant un terrain appartenant à la Ville, pour que la communauté musulmane puisse y implanter un lieu de culte. Mais uniquement dédié à la pratique cultuelle. Cette mosquée pourra voir le jour le long du boulevard du 14-Juillet, sur le parking situé en face des terrains de tennis de La Madeleine.

« Donner le droit d'exercer son culte dans la dignité »
Pour Michel Champredon, qui s'est largement impliqué dans le dossier dès 2008, « il s'agit d'une avancée fondamentale ». « Je n'ai aucun état d'âme, a souligné le maire en ouvrant deux heures de débats. Les musulmans ne demandent qu'à vivre en République. C'est une religion comme les autres. Il en va de notre responsabilité de donner le droit d'exercer dans la dignité son culte, cela veut dire aussi assurer l'intégration, ne pas exclure. »
A une large majorité (vingt-sept élus ont dit oui tandis que le groupe communiste et citoyen n'a pas pris part au vote), le conseil municipal d'Evreux a donné un signal fort aux Ebroïciens musulmans qui disposent de quatre lieux (d'initiative privée) pour pratiquer le culte.
Le terrain désigné (5 000 m²) a été choisi après l'examen de vingt-six sites potentiels et la visite, in fine, de trois parcelles les plus appropriées.
Si tout le monde (y compris l'opposition de droite) a convenu qu'un lieu de culte digne était nécessaire, les débats ont souligné que le lieu proposé n'était peut-être pas le plus fédérateur, comme l'ont expliqué les élus communistes, et loin d'être neutre puisque situé juste en face des immeubles de La Madeleine, facilitant ainsi une identification du quartier comme un quartier musulman. « Je voterai avec fierté ce projet », a annoncé émue Maryse Sahin, rejointe par Nathalie Furnon, Sid-Ali Ferrouk, Simone Chargelègue tandis que Farid Chellafa ajoutait : « Ce serait bien d'arrêter de stigmatiser cette religion. » Déterminé à ne pas reporter le vote, Michel Champredon a assuré que le lieu choisi avait l'avantage de ne pas créer de nuisances en stationnement et d'offrir une vraie visibilité à la communauté musulmane.
Dans ce débat sensible et grave, Gérard Silighini a prudemment suggéré que la Ville n'avait pas à s'immiscer de façon « paternaliste » dans l'organisation du futur lieu de culte. « Nous n'avons pas à juger sur la question de savoir qu'elle est l'organisation la plus fédératrice. Limitons le risque d'ingérence pour garantir l'équité de traitement. »
Pour respecter la loi de 1905, la Ville s'est juste engagée sur la mise à disposition d'un terrain et uniquement pour un lieu cultuel. Elle laisse maintenant le soin aux associations de s'organiser et de continuer à travailler sur la mosquée. Tout commence maintenant.

Un moment historique

Ils attendaient ce moment depuis très longtemps. De nombreux musulmans ont assisté à la séance du conseil municipal. Qu'ils soient membres de l'UCME (Union culturelle musulmane d'Evreux) ou de l'AME (Association des musulmans d'Evreux), ils sont sortis soulagés, peu après 21 h.
La Ville a mis à disposition un terrain et c'est une « avancée » qu'ils saluent unanimement. « Cela signifie la reconnaissance de l'Islam et des musulmans, renforce le vivre ensemble et consolide in fine le pacte républicain. (Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire tout de même! Le vivre ensemble et le pacte républicain pour une religion qui nie ces deux expressions dans les actes et sa loi islamique. Ndlr Gérard Brazon)  

C'est un moment historique dans la vie de notre cité. Maintenant qu'un acte politique fort est posé, il appartient aux Ebroïciens musulmans d'assumer le projet de mosquée », souligne l'AME en appelant la communauté musulmane, dans sa pluralité, à œuvrer pour l'édification de la mosquée d'Evreux.
Même satisfaction du côté de l'UCME : « Nous remercions ceux qui ont voté pour et la détermination du maire. Mais ce n'est qu'une première étape qui aboutit après plus de trois ans de discussions. A nous de prouver que notre projet est légitime en rassemblant le plus possible. Mais cela prend du temps de se comprendre, de se connaître. On a bien vu au conseil qu'il peut y avoir une majorité et des avis différents. Le vrai travail commence. » L'ACME devrait présenter début mars les futurs plans de son projet de mosquée. A ce jour, deux projets concurrents sont en lice. Mais il n'y a qu'un terrain. Ce sera aux musulmans de trancher.

Les inquiétudes

Neuf élus du groupe Communistes et citoyens n'ont pas pris part au vote et expliqué leur choix par la voix de Laurence Chapelle.

Choix du terrain
« Est-ce vraiment fédérateur, l'endroit ne va-t-il pas stigmatiser davantage La Madeleine alors que l'on veut en faire un quartier comme les autres ? »
Cohésion sociale
« Le projet de fédérer les associations est en train de se fissurer. Nous n'avons pas à prendre des décisions qui se traduiraient par des fractures dans la population. »
Contenu du projet
« La partie culturelle et sociale du projet (bibliothèque, enseignement...) paraît incompatible avec nos valeurs laïques et républicaines qui ont vocation à rassembler les citoyens de toutes origines. »

 

Par la bobos de service: SOPHIE BOGATAY 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

23bixente23 26/02/2012 20:22


faut faire comme lors de cette anecdote qui s'est passée en Esapgne: mettre des têtes de porcs sur le terrain !


d'après la loi islamique, ils ne peuvent construire de mosquée sur un terrain "souillé" par des porcs... (voyez le degré de psychose de ces c*******...!!!).


c'est ce qui s'était passé dans l'anecdote que je rapporte, ils ont dû renoncer au terrain...


voilà un acte de résistance facile à mettre en oeuvre et terriblement efficace !!

Claude Germain V 26/02/2012 19:56


Une magouille comme avait fait le maire de BAYONNE .A la sortie de la Ville en direction de Pau ,il y avait un pseudo terrain INCONSTRUCTIBLE pour toutes formes d'artisanat ,alors qu'il y avait
eu des propositions d'investissement emploies  ,marécageux ,sale et tout et tout et un beau jour ,on apprend que le Collabo-maire propose d'après les on-dit le terrain a 10 euros le m2 ?(
sans garantie ) a la communauté musulmane pour construire un dôme de plus en France .Du coup le terrain ??? bien sur constructible ,le "dhimmis" avait bien possédé ses électeurs .
Ou alors seconde combine ,PARFAITEMENT  I-LLE-GA-LE celle là sauf pour les gens de pouvoir .La ville loue un terrain qui lui appartient pour 99 ans ,ou le fait louer par un particulier 99
ans également .Il est vrai qu'en 99 ans il peut s'en passer des choses .Et la dessus pierre ,Paul  ou jacques qui n'est que locataire peut construire en dur TOUT CE QU'IL VEUT .
Problème : la loi interdit a un locataire de construire ce qu’il veut sur un terrain qui ne lui appartient pas .Sauf dérogation COMPLICE de la municipalité qui accorde un permis illégal
.
Ou accord douteux entre le bailleur et le locataire ,ce qui est douteux n’est pas légal ,bien sur .
On refuse de l'emploie sur un terrain soit disant INCONSTRUCTIBLE alors que l'on creve de chomage ,mais on l 'offre a L'ISLAMISATION RAMPANTE DE LA FRANCE .

Polux 26/02/2012 14:21


Un terrain mis à disposition, çà veut dire donné, prété...?!? Eclairez moi !

Claude Germain V 26/02/2012 13:41


Pas grave .Des ordures collabos UMPS ont livré un quartier a l'Islam ,ce qui fera degringoler de X % le prix des maisons ou des appartement alentours .


Un quartier de l ' ancienne douce France, de plus completement H.S


Douce France ...cher pays de mon enfance ......pauvre Charles Trenet , tout simplement trainé dans la boue ..........

jpb 26/02/2012 11:08


on met de l'argent dans de la brique,pendant qui il y a des gens qui crèvent de faim,pour faire plaisir à une certaine  communautée ,vivement les élections.