Ex-Musulmans sommés de se démarquer de Riposte Laïque. Par Pascal Hilout né Mohamed.

Publié le 9 Juillet 2013

 

C’était très amusant et très instructif de participer à la réunion de lancement du CEMF (Conseil des Ex-Musulmans de France). C’était le samedi 6 juillet 2013 à Paris. La liste des intervenantes et des intervenants était fixée d’avance. Les déclarations successives ont révélé que plusieurs de ces personnes s’étaient concertés et s’étaient passé le credo. Dans la même phrase, il fallait prononcer la profession de foi consistant à soutenir les courageux Ex-Musulmans tout en se démarquant de l’Extrême droite et… de Riposte Laïque !

Pascal Hilout Par Pascal Hilout né Mohamed de Riposte-Laïque

Même si j’étais prévenu – dès mon inscription à ce Conseil en gestation – et même si je n’avais brigué aucune fonction au sein de ses instances, je dois avouer que ça m’a fait mal au cœur de voir des amis d’hier, Maryam Namazie par exemple, si véhéments à l’égard de Riposte Laïque.

J’ai eu tout de même droit à quelques mots, à partir de la salle, pour défendre l’honneur de notre site et le mien, moi l’ex-Mohamed qui milite contre l’islam ET contre l’islamisation depuis plus de dix ans.

L’unanimisme affiché et la véhémence de mes ex-amis m’invitent à analyser calmement et à expliquer, sans l’excuser, le bien fondé de leur attitude exprimée publiquement. Mes ex-amis, que je considère toujours comme mes amis, y compris Caroline Fourest, ne se doutent peut être pas qu’ils étaient, en ce 6 juillet 2013, victimes du redoutable système totalitaire dont ils croient connaître les méandres : l’islam. Comme tant d’autres progressistes avant eux, en Afrique du Nord, ils croient pouvoir s’épargner le courroux de la Toute-Violence en lui donnant le change, en sacrifiant au rituel consistant à désigner  des extrémistes dans leurs rangs et à les offrir en sacrifice, comme une bête malodorante,  dénommée Riposte Laïque ici et intégristes, salafistes, confréristes en Afrique du Nord. C’est comme si mes amis n’étaient pas renseigné par l’Histoire et ne savaient pas que le sacrifice de tant « d’extrémistes » en Afrique du Nord n’a nullement délivré les Nord-Africains du cancer dénommé islam. Si on ne s’attaque pas aux germes on ne fait que massacrer des êtres.

Mes amis, ex-musulmans ou sympathisants du CEMF naissant, ont accompli hier un rituel judéo-islamique très très antique consistant à s’acharner sur la bête, sur le marginal ; au vu et au su de tout le monde. Une bête qui vivait paisiblement parmi eux. Ils la côtoyaient et la tutoyaient même, Pascal, ex-Mohamed.

Mais il nous faut les comprendre : ils ont la trouille et ils ont aussi peur du retour de la Violence aveugle parmi les humains et ne veulent surtout pas opérer la seule distinction qui vaille : il n’y aucune différence entre un islamiste et un musulman, ils sont tous des être humains, mais il y a une nette distinction à faire entre les métastases du cancer dénommé islam et le corps de ces êtres humains qui nous ressemblent comme deux gouttes de sang et que l’islam emprunte pour survivre et se reproduire à leurs dépens.

Mais mes amis ne veulent pas affronter l’islam dans TOUTES ses manifestations Et sociales Et politiques. Combattre l’islam politique ou l’extrémisme islamique n’est d’aucune utilité, depuis quatorze siècles. La seule résolution qui vaille c’est de combattre toutes les métastases de l’i-s-l-a-m. La chimio est douloureuse pour tous les êtres atteints d’islam, mais elle est incontournable et ça fera perdre pas mal de cheveux à nos concitoyens et voisins. La charité humaine exige qu’il ne faut surtout pas hésiter à leur administrer cette unique thérapie que nous maîtrisons aujourd’hui.

La véhémence de mes ex-amis et des sympathisants des ex-musulmans exprime tout simplement une contradiction interne, une difformité de leur pensée dont ils sont conscients mais qu’ils voudraient tant cacher pour jouer les progressistes et les transgresseurs qui soutiennent les adhérents du CEMF. Sauf que cette difformité est rédhibitoire. Elle n’a pas fini de les handicaper, de les forcer à biaiser et marcher en crabe, de les tarauder, de les hanter. Leur évidente mauvaise foi ne fera que s’ajouter à une autre mauvaise foi dénommée islam que tant d’autres avant eux ont tenté de rebaptiser islamisme. Et comme notre ami Meheni l’a si bien dit : « l’islam c’est l’islamisme au repos, l’islamisme c’est l’islam en marche ».

C’est la même bêtise intellectuelle ou opportunisme que je reproche à Caroline Fourest et qui fait que je suis devenu un ex-ami de sa revue Pro-Choix : on ne peut faire semblant d’être progressiste, de vilipender les extrémistes et l’islam politique en Iran, en Arabie, au Bengladesh, en Palestine et dans le monde entier et, en même temps, se foutre du monde en faisant l’autruche lorsqu’il s’agit de l’islamisation bien avancée de la France et de l’Europe.

C’est baratter de l’eau, comme dit un dicton arabe, que d’imiter Caroline Fourest ou les généraux algériens ou égyptiens. Elle se croient progressiste en combattant les Ramadan & Confréries alors qu’elle néglige l’essentiel qui se joue sur le terrain : le voile islamique et les pratiques islamiques, les plus quotidiennes et les plus basiques, ont déjà réussi à installer, dans nos banlieues leurs ghettos matrimoniaux, sexuels, vestimentaires, alimentaires, sportifs (gymnases et piscines), commerciaux (halal) et sépulcraux. Ces ghettos à base d’auto-ségrégation religieuse et ethnique s’ajoutent et accentuent les ghettos à base d’argent(1).

Mes ex-amis étaient et sont véhéments parce qu’ils savent pertinemment qu’ils brassent de l’air et combattent des moulins dans des pays lointains alors que Riposte Laïque leur désigne notre vrai champ de bataille qui est à un pas de leurs portes. Ici et maintenant.

C’était pitoyable et amusant en même temps de voir Mariam Namazie, fondatrice des  Ex-Musulmans au Royaume-Uni, obligée de se déporter en Espagne, au pays de Don Quichotte, pour vilipender et combattre l’Inquisition. Tuer les morts une énième fois et s’acharner sur la vachette catholique terrassée depuis le siècle des Lumières, ça fait très courageux et ça vous évite d’affronter l’islam bel et bien vivant, frétillant et bien-portant dans nos banlieues.

Pourquoi tant de véhémence dans le rejet de Riposte Laïque, se demandaient mes nombreux amis qui étaient venus exprès pour féliciter le nouveau né ?!

La réponse est très simple : à tous les progressistes de pacotille, Riposte Laïque tend un miroir qui leur fait voir leurs difformités, leur hypocrisie, leur lâcheté, leur fêlure béante. Ils sont fous de rage et, par conséquent, blessés, agressifs, véhéments mais sans l’argument.

Si tant est ils aiment le monde libre, si tant ils aiment le peuple de France et si tant est ils sont guidés, comme lui, par la Liberté aux seins nus, c’est ici et non pas demain, qu’il leur faut dire avec nous : « STOP à l’islamisation de notre beau pays et celui de l’Europe ». Demain, ce sera déjà un peu trop tard !

Ni voile ni burqa - l'ilam ne passera pas

Les progressistes de parade

Il est bien beau et très touchant de se faire mousser en soutenant Waleed Al-Husseini ou bien en invitant Ayan Hirsi Ali à Paris pour se faire photographier à côté d’elle. Mais on restera hypocrite, opportuniste et politiquement sectaire si, en même temps, l’on continue de cracher son venin sur l’ami politique d’Ayan Hirsi Ali, parce qu’il est blond, de droite, se nomme Geert Wilders et se bat contre l’islamisation des Pays-Bas, de son pays, quitte à vivre, en tant que député, dans la clandestinité !

On ne peut faire semblant de soutenir et de materner les persécutés du monde musulmans et, en même temps, affubler de noms d’oiseaux les Français et les Européens qui veulent aussi rétablir l’autorité de la République et reconquérir les territoires perdus au profit de l’islam et de son immigration en chaîne, à travers -entre autres- des mariages endogames au pays des parents et même des grands-parents.

Il est trop facile de se faire mousser et de soutenir le Conseil des Ex-Musulmans de France mais l’on restera hypocrite si, en même temps, l’on fait semblant de ne pas avoir entendu ce que nous a dit Mimouna Hajjam de l’Association Africa93. Elle nous a relaté la situation qu’elle vit au quotidien dans le 9.3. : dans nos cités, les non-croyants qui ne font pas ramadan sont dans une situation qui s’est empirée ces dernières années. Elle est contente que ramadan tombe en juillet cette année. Je prendrai des vacances, dit-elle, pour aller loin, peut être même hors de France.

Voilà donc pourquoi mes ex-amis qui soutiennent le Conseil des Ex-Musulmans de France ne seront rien d’autre que des hypocrites s’ils continuent à faire semblant de combattre des feux de diversion nommés « extrémisme religieux », « islam politique », « salafisme », « wahhabisme », « Frères musulmans » etc.  tout en fermant l’œil sur l’islamisation bien avancée de la France et de l’Europe.

Nous, à Riposte Laïque et à Résistance Républicaine,  nous disons tout simplement :

Ni voile Ni burqa, L’islam ne passera pas !

Et puis basta Reconquista !

Est-ce clair, les amis et ex-amis ?

Pascal Hilout, ex-Mohamed

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

marée 15/07/2013 23:44


C'est tellement VRAI!!!Ceux qui ne veulent pas voir pas sont des "criminels".


Un jour nous payerons très cher d'avoir jouer les hypocrites...

FRANHENJAC 11/07/2013 02:11


Encore une association de rigolos !


Bravo à Vous Monsieur Hiloud !

Antho 09/07/2013 21:43


Pascal ,


vous etes vraiment une personne admirable .

mika 09/07/2013 21:18


Philippe Vardon invité de l'émission Hondelatte Dimanche


Elisabeth Levy – Karim Zeribi  - Alexis Corbière


1/3    http://www.youtube.com/watch?v=TA20Hi-DxHc


2/3  http://www.youtube.com/watch?v=bxkyukUzef8


 


3/3  http://www.youtube.com/watch?v=DgaOzRlAGtQ

mika 09/07/2013 20:42


Philippe Vardon face à Caroline Fourest


 


http://www.youtube.com/watch?v=UpgGTOVpKbU