Exclusif Euro-Jihad: Barjot et Valls se mettent d’accord pour enterrer la « manif pour tous ».

Publié le 25 Mai 2013

Voir ces deux personnalités ensemble et particulièrement Frigide Barjot souriante, ne peut que provoquer notre amertume ! Elle était dans la fête, une sorte de jeu, un plaisir particulier pour bobo à la pointe et désormais nous savons que le costume d'opposante était trop grand pour elle !

C'est devenue une constante de notre époque ou des petits d'esprits se prennent pour des grands penseurs! De même que nous avons un Président de la République ridicule qui ne peut en aucun cas comme d'autres avant lui, se mesurer à un De Gaulle par exemple!  

Gérard Brazon

La préparation d’un enterrement de première classe

D’après un de nos informateurs proche de l’administration, des échanges ont lieu depuis plus d’une semaine entre Frigide Barjot, la passionaria de la « Manif pour Tous », et les services de Manuel Valls place Beauvau pour dégonfler le mouvement comme un ballon de baudruche.

Valls aurait même discuté directement avec l’organisatrice de la manif qui doit avoir lieu ce dimanche 26 mai, et lui aurait « mis la pression » en lui faisant comprendre que si la manifestation dégénérait elle en serait tenue directement responsable.

D’où les atermoiements récents de Frigide Barjot qui s’apprête à abandonner le mouvement de « la Manif Pour Tous », en arguant d’excuses plus ou moins bidons et notamment en justifiant son geste par des menaces qu’elle aurait reçu…de la part du « Printemps Français ».

Plus c’est gros plus ça passe!

Entre les non-dits on devine la grossière manipulation qui consisterait à se couvrir mutuellement, Frigide Barjot annonçant qu’elle ne participerait pas afin de décourager nombre de patriotes à aller manifester, et Valls poussant le bouchon jusqu’à dire qu’il assurerait sa sécurité personnelle (voir l’article de RTL ).

Bien évidemment pas un analyste digne de ce nom ne se laissera prendre à ce bal des baltringues, la ficelle, que dis-je, le câble est bien trop gros!

La peur hante le pouvoir

Le pouvoir socialiste en place mais non seulement, d’éminents parlementaires y compris dans les rangs de l’UMP, ont peur de l’ampleur que la manifestation de dimanche pourrait prendre, et craignent un mouvement de masse si « la Manif Pour Tous » devait dépasser en nombre celle du mois de Mars où près de deux millions de personnes s’étaient rassemblées de l’Arche de la Défense jusqu’aux Champs Elysées.

NKM (Nathalie Kosciusko-Morizet), candidate déclarée à la mairie de Paris et pro-mariage gay, ferait le siège du bureau de Jean-François Copé pour obtenir que ce dernier annule sa propre participation à la manifestation. Ce que redoute le pouvoir est clair comme de l’eau de roche: si la manifestation atteint de nouveau le même nombre de participants qu’au mois de Mars, les manifestants pourraient fort bien ne pas s’arrêter devant les barricades des forces de l’ordre qui seraient bien en peine de les arrêter, à moins de déclencher un bain de sang.

Trop c’est trop!

La révolte a atteint un tel paroxysme dans la société française, que nul ne peut prévoir avec certitude ce qui se passera, et au contraire que toutes les craintes d’un déferlement populaire dans les rues de la capitale sont prévisibles.

Des consignes circulent d’ailleurs qui demandent aux manifestants de ne pas emener les enfants « cette fois-ci », ce qui pourrait fort bien être le prélude à un mouvement bien moins pacifique que le dernier. C’est dans ce contexte où « tout est possible » et où la situation risque fort d’échapper à tout contrôle, que le pouvoir fait pression de toutes part pour faire perdre sa cohésion à la « Manif pour Tous ».

On s’attend d’ailleurs à ce que des déclarations proprement stupéfiantes se produisent dans les 48 heures.

Lochaberaxe

Mise à Jour 24/05/13 à 16h00:

Et bien voilà mais à vrai dire nous ne sommes pas surpris, Frigide se défausse de toute responsabilité, et souffle le chaud et le froid en disant qu’elle ne sera pas présente, mais en même temps encourage les manifestants: pathétique et ridicule!

On notera avec humour (sic) l’allusion à Manuel Valls qui garanti une présence « parfaitement conséquente » des forces de l’ordre; gageons que la blonde péroxydée aura su insister sur quels points il faudra veiller, en bonne kollabo!

Après, c’est « MOI je », « les menaces qui pèse sur MA personne, MA personne de Frigide Barjot, c’est-à-dire MOI-même… »

T’as pas les chevilles qui enflent Frigide? Bon, vous êtes prévenus, Valls vous attend avec son gros gourdin! Donc, Frigide OUT, on attend les prochaines décisions du sinistre de l’intérieur à propos du Printemps Français et de l’interdiction probable de ce mouvement, et d’autres surprises qui ne tarderont pas à venir…

 17h30:

C’est quasiment fait, Valls déclare son intention d’interdire le Printemps Français; alors on va vous expliquer la manoeuvre pour ceux qui n’auraient pas encore compris:

- Valls a fait pression sur Frigide pour lui faire sentir « le poids de ses responsabilités » (en gros le nombre d’années de prison qu’elle pourrait faire en cas de débordement), Frigide a craqué et s’est rangé à un état que l’on appelle la « collaboration ».

- Valls, maintenant avec l’appui de Frigide va pouvoir réprimer tous ceux qui oseront s’en prendre à l’état socialiste, en évoquant à la fois la sureté nationale, la sécurité des manifestants, le terrorisme, etc…

Vous allez voir que les prochaines heures vont être proprement « épouvabouriffantes » (nous aussi on sait faire de la novlangue), et nous ne sommes pas encore au bout de nos surprises!

On se prend à rêver d’un bon poste pour la Barjot dans un cabinet du futur gouvernement remanié…ne rigolez pas!!!

25/05/13 à 15h00

Valls « conseille » à ceux qui vont manifester de « réfléchir »:

Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls a invité ce samedi, à Argenteuil (Val d’Oise), les opposants au mariage pour tous à « réfléchir » avant d’aller manifester dimanche, en raison de « menaces » que font peser des « groupes d’extrême droite ».

« Je conseille (…) à tout ceux qui voulaient se rendre à cette manifestation de réfléchir, d’être prudents, parce que nous sommes inquiets sur les menaces et la présence de ces groupes » d’extrême droite, a expliqué le ministre, en marge de l’inauguration d’une statue de Jean Moulin, pour les 70 ans du Conseil national de la Résistance (CNR).

 

« Cette manifestation vise à contester une loi votée par le Parlement et ratifiée par le Conseil constitutionnel, donc, si chacun a le droit d’aller manifester, on n’en voit pas bien ni le sens, ni le but », a-t-il ajouté.

Selon Manuel Valls, « des groupes d’extrême droite », qui « n’ont pas leur place dans la République », « ont prospéré dans le mouvement contre le mariage pour tous ».
« Ils seront surveillés (dimanche). A la moindre exaction, la police, comme la justice, interviendront », a t-il conclu.


En fait c’est une menace à peine déguisée!

15h30:

C’est au tour de Ayrault, l’ex-condamné de droit commun pour détournement de fonds, de sonner la charge contre la manif pour tous:

Le Premier ministre a estimé, en visant notamment Jean-François Copé, que les responsables de l’UMP appelant à manifester dimanche contre la loi sur le mariage homosexuel prenaient « une lourde responsabilité en provoquant la crispation et la radicalisation » de certains manifestants, et appelé à une « très grande vigilance ».

Source: Atlantico

17h30:

Manuel Valls déconseille aux familles avec enfants de venir « à cause des groupes extrémistes… »

Ah bon, ce serait pas plutôt à cause des consignes qu’il aurait donné aux gendarmes mobiles et à la police qu’il se fait du souci?


Barjot: "En l'état actuel des choses, je ne… par BFMTV

BFM TV, Béatrice Bourges réagit aux menaces de Manuel Valls.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

L'EN SAIGNANT 26/05/2013 18:17


De toutes manières, inconnue avant peu, cette "PÉTASSE" sort d'où .? Qui s'est laissé prendre à son leader chips .? S'agirait-il d'un spectacle clownesque bien monté par VALS sur elle .? 

Aaron 25/05/2013 22:42


La salope de Cendrillon.....