Exclusion d'un demeuré politique: Alexandre Gabriac.

Publié le 27 Mars 2011

                Rien de neuf sur cette information que diffuse France 24 si ce n'est l'exclusion d'un candidat du FN, Alexandre Gabriac.

             L'exclusion d'un de ces demeurés politiques qui fit le salut nazi dans un bureau de vote. En se faisant, il a manqué de respect à l'ensemble des gens présents, en niant leur sensibilité, leur histoire, leur vie.Il a manqué de respect au bureau de vote lui-même.

            La réponse du FN fût foudroyante et sans appel. Je constate simplement que personne n'en fit les gros titres sur cette exclusion. Ce qui dénote, de plus en plus, dans les esprits de  l'acceptation d'un Front National comme étant un parti républicain comme les autres. 

          Pour ma part, je suis sidéré de constater que des tarés n'ont toujours pas compris ce que signifie le salut nazi et la charge symbolique qu'il revêt pour tous ceux qui en ont souffert. Pour ceux qui furent déportés : Les militants allemands qui luttèrent contre cette monstruosité, les Juifs allemands puis ceux de l'Europe entière, les Résistants de tous les pays occupés par cette barbarie, les Tziganes, les homosexuels, et tous ceux qui subirent les essais médicaux,  les malades mentaux, etc. Tout cela, organisé par des hommes sur des critères raciaux.

           Faire le salut nazi, ce n'est pas faire le salut des Légions romaines, ni même celui  des fascistes d'Italie. C'est faire celui d'une bande de dégénérés nazis.

          Ceux qui provoquent en le faisant sont soit des imbéciles sans âme et sans coeur, soit des ignares, de sombres crétins. Le faire aujourd'hui est inacceptable de part sa valeur symbolique, mais aussi, in fine, c'est rendre service à toute cette gauche moisie bien pensante et à l'affût de tout pour continuer son oeuvre de démolition au profit du muticulturalisme destructeur et du communautarisme qui tue notre France.

          Sur ce blog, je ne suis pas tendre avec l'autre idéologie mortifère qu'est le communisme mais, j'ai toujours affirmé que ces deux idéologies se valent non pas par le nombre de morts qu'elles ont faites, mais bien par la volonté de ces idéologies de mépriser la vie humaine en tant que vie humaine au profit d'un système politique et juridique. Un autre aujourd'hui pointe son nez vert. 

          Le FN a exclu sans attendre cet Alexandre Gabriac! C'est à mettre au crédit de ce parti qui doit poursuivre sa mue au plus vite et se débarrasser de toute cette engeance épouvantable et déplorable s'il souhaite, à terme, faire passer ses idées dans le jeu politique français.

Gérard Brazon

Voici l'article et la vidéo de France 24:

Participation et FN, principaux enjeux du second tour des cantonales 
(Voir en ligne l'article de France 24)
 

*Quelque 200 duels entre le Parti socialiste et le Front national - qui n'a pas d'élus départementaux - rythment le second tour des élections cantonales, ce dimanche. L'UMP s'est montrée divisée tandis que l'abstention bat des records.

REUTERS - Les bureaux de vote ont ouvert dimanche en France pour le second tour des élections cantonales, qui constituent le dernier véritable galop d'essai avant la présidentielle de l'an prochain.

Les principales inconnues du scrutin sont le taux d'abstention, qui a atteint le niveau record - pour une élection nationale - de 55,6% au premier tour et le score du Front national.

Le parti de Marine Le Pen, qui s'est maintenu dans plus de 400 cantons, est en tête, selon ses propres comptes, dans 40 d'entre eux.

Fort de 15,56% des voix, juste derrière l'UMP (16,97%), le FN, qui ne compte aucun conseiller général sortant, peut espérer gagner plusieurs sièges dans le Nord, le Pas-de-Calais, le Var, les Bouches-du-Rhône, les Alpes-Maritimes ou encore dans l'Est.

Marine Le Pen, qui ambitionne de figurer au second tour de l'élection présidentielle, veut faire de ce scrutin un tremplin pour sa candidature à l'Elysée en 2012.

L'essai reste à transformer, mais la formation d'extrême droite a d'ores et déjà réussi à semer le trouble au sein de l'UMP, qui s'est divisée toute la semaine de l'entre-deux tours sur les consignes de vote.

François Fillon a pris ses distances avec la position de Nicolas Sarkozy refusant l'alliance avec le FN et la constitution d'un front républicain.

Les centristes et les radicaux ont désavoué le choix présidentiel de même que plusieurs membres du gouvernement, à titre personnel.

La gauche, qui a totalisé 48,7% au premier tour, contrôle actuellement 58 départements sur 100. Elle a des chances de l'emporter dans le Jura et les Pyrénées-Atlantiques. Le Val-d'Oise pourrait en revanche passer de gauche à droite.

Les bureaux de vote ont ouvert à 08h00 (06h00 GMT) et la plupart ferment à 18h00 (16h00 GMT). Ils resteront ouverts jusqu'à 20h00 (17h00 GMT) dans quelques grandes agglomérations.

Sur les 2.026 sièges en jeu, 1.566 restent à pourvoir dimanche.

Les conseillers généraux seront élus cette fois pour trois ans au lieu de six.

A moins qu'un candidat socialiste ne s'impose en 2012 et revienne sur la réforme territoriale, ce scrutin cantonal sera le dernier: les conseillers régionaux et généraux doivent être remplacés par des conseillers territoriaux en 2014


 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Nancy VERDIER 28/03/2011 22:28



Je n'ai rien contre les Arabes ni contre leur culture. Je vais souvent en Afrique du Nord et j'apprécie. Mais j'apprécie beaucoup aussi ma culture, culture française, culture européenne qui
rayonnent dans le monde entier. J'aime par dessus tout la laïcité et la liberté. Je n'aime pas la dictature d'où qu'elle vienne.



Nancy VERDIER 28/03/2011 21:33



l'ISLAM n'est pas une race....



Nicolas 28/03/2011 20:51



En m'insérant dans ce débat croustillant, je souhaiterais dire à Mme Verquier qu'effectivement la jeunesse n'a pas besoin de Monsieur Brazon, et que oust a son sens. Ne vous inquiétez pas Madame
Verquier la jeunesse sait et saura défendre la liberté qui la vu naître. Et pardonnez moi vous ne défendez pas la liberté mais vous combattez l'islam, ce qui est très différent. La liberté n'est
qu'un argument que vous utiliser pour justifier (faussement) vos propos.... racistes (soyons politiquement incorrect, c'est vous qui le demandez!) OUST BRAZON!



Gérard Brazon 28/03/2011 23:23



Il semble que ce soir, il y a des petits nouveaux qui n'ont pas beaucoup de courage. Ils utilisent des prénoms, une adresse bidon et l'on se sent des ailes pousser pour essayer de se prendre pour
des grands. Pitoyable.



Nancy VERDIER 28/03/2011 19:35



Réponse à PLUMANDON : Si la jeunesse nous dit "OUST!!" elle a bien tort. Le jour où elle se rendra compte que la dictature religieuse que l'Islam cherche à imposer partout dans le monde est
la pire des dictatures, et que celle-ci implique la Charia, la jeunesse regrettera l'Etat laïque et libéral qu'elle a le bonheur de connaître aujourd'hui dans les pays occidentaux. Ne
riez pas avec cela...Si vous n'y prenez garde cela viendra plus vite que prévu. A chaque époque ses épreuves..Et ce n'est pas parce que le FN redoute et combat ce lugubre avenir, que nous
devons jouer aux aveugles. Nous ne sommes pas FN, mais nous avons des yeux pour voir et des oreilles pour entendre.



silver 28/03/2011 17:10



Vous avez raison Monsieur Brazon !


Mieux vaut être franquiste que néo-nazi...


lulu22 ne dit aucunement qu'être franquiste est être nazi, sauf que le Sire Gabriac est les deux....


Ce n'est pas a la gauche qu'il faut donner des leçons d'histoire mais a vos nouveaux amis d'extrême-droite.


vous vous acocomodez déjà très bien du passé du FN cela promet pour l'avenir...


Continuez-donc encore votre danse du ventre pro-lepéniste, personne n'est dupe !



Plumandon 28/03/2011 17:07



Vous êtes tout aussi taré que les gens du FN que vous critiquez. Et ce n'est pas en les critiquant que vous allez faire croire que vous êtes différent. Vous êtes pareil, vous incarnez le FN
et sa pensée à la perfection, vous essayer juste d'en détourner l'usage politique.


Vous êtes même l'héritage moderne du fascisme, ne vous en déplaise, vos propos sur l'islam ne sont qu'un masque pour faire gober que vous n'êtes pas raciste. Vous ne mentez qu'à vous-même, vous
l'êtes!


Dans vos lectures d'histoire, vous devriez relire l'histoire de la montée des fascismes en Europe vous verrez que cela a commencé par des attaques faites en direction de la religion juive et des
juifs; tout comme vous le faites en direction de la religion musulmane et des musulmans.


Il n'y a qu'une chose dont vous pouvez être sûr, c'est que si vous aviez eu l'âge que vous avez aujourd'hui durant la seconde guerre mondiale, vous auriez été du côté des fascistes et des nazis.
Vous êtes la copie conforme de ceux qui les ont laissé prendre le pouvoir à l'époque.


La France n'a pas besoin de vous, c'est la jeunesse qui vous le dit, OUST!



Julien Signole 28/03/2011 14:36



Bôh, pour un blog qui a accueilli les communiqués et les vidéos des Autonomes Lorrains vous ne devriez pas vous offusquer pour si peu.


 



Gérard Brazon 28/03/2011 16:17



Vous m'excuserez de m'offusquer. Mais dans le domaine de la symbolique, il y a des choses qui me hérissent. Dans un péplum, le salut romain ne me choque pas. Le salut des fascistes italiens en
1923 est moins choquant que celui des nazi en 1930. Reprenez vos livres d'Histoire et vous saurez que Franco n'a pas été partie prenante lors des déportations massives. t même qu'il y avait,
après la guerre, des bases américaines en espagne. Cela n'excuse pas les dictatures européennes mais n'a rien à voir avec la dimension nazi. Et pour enfoncer le clou, pourquoi ne dites-vous rien
sur les camps de Léon Blum pour enfermer les républicains espagnols ? Ah oui, c'est vrai, Léon était de gauche.  Alors est-ce de la nuance ou est-ce simplement le fait que je ne confond pas
les époques. Il est vrai qu'à gauche, on relativise tout. Vercingétorix, Jeanne d'Arc, Henri IV, louis XIV, Napoléon 1er, Même combat! Même les identitaires d'où qu'ils viennent, c'est pareil! Ne
seriez-vous pas un peu limité?



lulu22@gmail.cm 28/03/2011 10:14



Alexandre Gabriac était un FN depuis, 10 ans au moins. Il est déjà élu et on a largement eu le temps de s'apercevoir de l'idéologie dont il se revendiquait.


Sur un site espagnol d’extrême droite, Infonacional.com, on peut voir Alexandre Gabriac  participer en tant que membre de L’Œuvre Française (OF) à une manifestation pro-franquiste
en Espagne en 2008 et tendre le bras droit lors du repas qui suivit l’évènement.


 



Gérard Brazon 28/03/2011 16:20



Apprenez que Franco n'a pas été partie prenante lors des déportations massives. Beaucoup de résistant sont passés par l'Espagne. Il y avait, après la guerre, des bases américaines chez Franco.
Cela n'excuse pas les dictatures européennes mais n'a rien à voir avec la dimension nazi. Et pour enfoncer le clou, pourquoi ne dites-vous rien sur les camps de Léon Blum pour enfermer les
républicains espagnols ? Ah oui, c'est vrai, Léon était de gauche.



Nancy VERDIER 27/03/2011 23:52



Non, des connards comme celui-là il y en a au FN et ailleurs. Il faut les virer sèchement. J'en ai viré un récemment, Professeur d'Université...l'insupportable ami depuis dix ans et un beau
jour...la goutte en trop. Viré....Merci Gérard Brazon de rappeler que l'insupportable n'est pas acceptable. Le FN a enfin compris qu'il avait un rôle majeur à jouer...Il y a aussi des connards de
cette espèce chez les Communistes ou autres extrèmes gauches...dans un style un peu différent, mais tout aussi néfaste. 



LA GAULOISE 27/03/2011 19:18



Ou , effectivement, c'est un demeuré ou alors, et je ne peux pas m'empecher d'y penser, ceci vient vraiment très à propos pour essayer de "ternir" l'image du FN au moment des élections.....



Gérard Brazon 28/03/2011 16:22



Non je ne le crois pas! Sinon imaginez la une des journaux. Cet Alexandre est un imbécile au mieux, un fou furieux au pire.