Exploitation de cette douleur à des fins écœurantes de propagandes mondialistes. Par Gérard Brazon

Publié le 12 Mars 2013

Gérard 60 ans-2- 2012  Depuis quelques jours nous sommes inondés dans les médias de la radio-télévision et de la presse par une présence qui devient peu à peu insupportable à plus d'un titre! Celle de Madame Latifa Ibn Ziaten. Vous savez cette "mère" qui a perdu son fils militaire assassiné par l'ordure Merah.

Toutes les chaînes de télévisions et de radios parlent de "son" livre, celui "qu'elle a écrit", toute seule comme une grande, les larmes aux yeux et les doigts tremblotants sur son clavier d'ordinateur ou sa machine à écrire à moins que ce soit avec son stylo trempé dans le sang de son fils.

Tous les médias nous parlent de ce livre qu'elle a accouché dans la douleur sur la perte de son fils militaire. Quelle formidable hypocrisie! Non pas de la mère car je crois que sa peine est sincère! Je crois que la perte de son fils dans ces circonstances est pour elle dramatique, c'est une évidence, comme cela l'est pour les dizaines de mères ayant perdu un fils au combat! Mais c'est de l'hypocrisie pure que de parler d'un livre qu'elle aurait écrit. Il suffit de l'écouter pour comprendre qu'elle en est incapable. Sa peine est sincère, sa traduction livresque l'est probablement également ou du moins en partie mais la réalité de son écriture est fausse! Cela sent le "nègre", non pas le noir, mais l'écrivain payé à la tâche, à la ligne, au paragraphe et que sais-je encore? Pire, cela sent la grande manipulation des esprits, le grand lessivage politiquement correct, le Pressing de la bien pensance! Qu'entendons-nous en permanence venant de cette mère éplorée?

Merah est un assassin! C'est un délinquant! Un enfant placé en pension, dans des foyers, etc. C'est la faute de sa mère! Elle l'a abandonné, ne s'est pas occupée de lui, etc. C'est la faute des services sociaux! C'est la faute d'abandons diverses, de son père reparti au bled mais en aucun cas, c'est la faute de l'islam! L'islam n'est en rien responsable! L'islam est amour! L'islam diffuse un message de paix et d'amour. En clair c'est la faute de beaucoup de gens, mais pas de l'islam. Tant pis si le salaud de Merah a tué en criant "Allah ou Akbar"!

N'est-ce donc pas le même dieu que celui de cette femme, cette mère croyante et voilée parlant dans des émissions, allant dans les associations, parlant dans des réunions de femmes encore plus voilées qu'elle! Oui mais non, nous dit Madame Latifa Ibn Ziaten!

Décidément ce n'est pas Malika Sorel! Car celle-ci aurait été bien plus convaincante et plus équilibrée dans le propos. Cette femme est religieuse et elle se dit laïque et républicaine! Quelle belle leçon politiquement correcte?

Elle parle avec émotion et fierté de son fils militaire qui ne s'est pas couché devant l'ordure Merah. Ce fût un homme de courage. Mais je crains que cette mort ne soit exploitée par d'autres! Par la bien-pensance pour ne pas la nommer, par cette gauche  droits-de-l'hommistes et mondialiste!

Pas de long discours sur la famille Merah, sur la mère de celui-ci, positionnée en éternelle pleureuse, entièrement voilée également comme sa fille, sur cette sœur revendiquant la mort de son frère comme un acte de courage, (classé sans suite par le procureur) sur ce frère en prison et combien d'autres de ces familles, de ces hommes qui partent faire la guerre aux mécréants avec l'assentiment de femmes lobotomisées et voilées!

Madame Latifa Ibn Ziaten est religieuse et elle se dit laïque et républicaine mais sait -elle au moins que la laïcité est impossible pour un musulman? Si oui, elle est dans la taqyya.

Elle poursuit: il n'y a rien dans le Coran qui appelle à tuer! Et là, on tombe du placard!  Aucun journaliste ne lui récite quelques sourates et versets assassins de juifs et de chrétiens sans compter les mécréants!  Et pourtant ils sont légions. C'est totalement ahurissant.

Cette femme sincère dans sa douleur, est persuadé que son fils a été tué par un délinquant mais en aucun cas par un "martyre islamique" attiré par le paradis immédiat et les 75 vierges (houris) sans compter les fleuves de miel et pourtant, ces promesses d'une vie de récompense dans l'au-delà musulman existent dans le Coran et les hadiths!

Je pense que  cette femme est sincère dans sa douleur exprimant la perte de son fils! Mais je ne la crois pas quand elle parle de l'irresponsabilité de sa religion.

Le plus grave est ailleurs! Il est dans le lessivage des esprits! Celui des français rivés à leurs radios, aux 20heures des JT. Dans la fiction d'un islam tolérant qui est en totale contradiction avec les faits de par le Monde et aux quatre coins de la planète. Alors donc, le seul vrai islam serait l'islam français qui serait aussi républicain et laïc nous dit-elle en substance! C'est un mensonge par définition. Il est grave que des journalistes ne relèvent, même pas un tant soit peu, cette contradiction avec la réalité vécue par des millions de Chrétiens, de Juifs et d'Hindous encore aujourd'hui. La tolérance et la paix ne valent que pour des musulmans sur des terres devenues islamiques par la conquête et le sang versé des kouffars (mécréants)!

La bien pensance exploite ce drame, la douleur de cette femme! Elle l'exploite dans la volonté de faire croire, par cette mère interposée, que l'islam n'est pas celui que nous décrivons et que nous sommes donc et par définition, des "extrémistes de droite" rongés par la haine islamophobe et de facto raciste et que finalement, cette femme est comme toutes les familles françaises ayant perdu un enfant. Rien de plus.... Qu'en serait-il si ce crime avait-été commis par un extrémiste chrétien, ou juif ou par un extrémiste politique? Qu'en serait-il si la mère d'un militaire tué au Mali, en Afghanistan et ailleurs décidait d'écrire un livre sur la mort de son fils tué par des islamistes? Il n'y aurait pas tout ce battage soyez-en sûr...

Postures et impostures! Des millions de français subissent un véritable lavage de cerveaux! C'est cela que je voulais dénoncer et non la douleur de cette mère! C'est l'exploitation de cette douleur à des fins écœurantes de propagandes mondialistes gauchistes et pro-islam qui inondent les écrans et dégouline de vos radios! A bon entendeur...

Gérard Brazon 

Latifa Ibn Ziaten, presents France's President Hollande, partially seen, a picture of her son, French paratrooper Imed Iban Ziaten who was killed by Mohamed Merah, after a ceremony commemorating the victims of terrorism in Paris

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article