Extrême droite! Populisme! Les balivernes de la bien pensance !

Publié le 18 Janvier 2011

ESPRITS LIBRES - de RIPOSTE LAÏQUE

Extrême droite ! Populisme ! Balivernes et insultes habituelles de la bien pensance !

par Gérard Brazon


          En France l’extrême droite est mal vue ! C’est évident que depuis la dernière guerre mondiale celle-ci n’a pas bonne presse puisque chacun sait, de gré ou de force que c’est la gauche et les gaullistes qui furent des résistants.

            On passera pudiquement sur la désertion de Maurice Thorez, la collaboration du Parti Communiste jusqu’en juin 1941 et le fait que beaucoup de militants de l’extrême droite ont rejoint le général de Gaulle à Londres.              

          On passera sur le brevet de résistant du décoré de la francisque François Mitterrand datant de novembre 1943 c’est-à-dire, à la veille du débarquement des alliés en juin 1944 !

          On passera sur ses amitiés avec René Bousquet jusqu’à sa mort qui avait participé activement à la rafle du Vel d’hiv ! Comme quoi, on peut-être d’extrême droite et militer à l’Action Française avant guerre et devenir le premier Président socialiste de la république française. Les français ont la mémoire si courte que le tour de magie est facile. Les Socialistes s’en pâment encore du “cher disparu” ! La haut, il doit bien se marrer !

 

            En conséquence, vous noterez qu’il y a des extrémistes de droite plus fréquentables pour les socialistes et ceux de la droite tiède que d’autres. Désormais, l’extrême droite à bannir est celle représenté par le Front National qui pourtant, n’a jamais été un parti politique ayant été acteur lors de la dernière guerre. Il est représenté par un Jean Marie Le Pen qui a tout fait pour se transformer en mouton noir de la politique française. Un faire-valoir utile pour la gauche, un piège mortel pour la droite classique à travers le Front républicain dont on ne sait pas trop ce qu’il représente finalement si ce n’est, de sous entendre que le FN n’est pas républicain.  Alors qu’il existe et participe aux élections d’une manière démocratique et républicaine depuis plus de trente ans ! Allez comprendre pourquoi si ce parti n’est pas ou est anti républicain qu’il n’est pas encore était interdit ni par la droite, ni par la gauche. Il faut donc croire que ce parti est républicain et qu’en conséquence, le Front Républicain est une insulte à la république démocratique que nous sommes ou que la Droite classique est totalement idiote. Appelons ce front autrement comme par exemple, si on ne craint pas le ridicule, un Front anti Front National !

         De toutes les façons, c’est un combat d’arrière garde, un épouvantail à moineau que nous tendent les socialo-coco-verts et autres fascistes rouges qui, comme le disait Georges Orwell en parlant de la gauche est anti fasciste mais par anti totalitaire ! D’ailleurs, on peut le constater à travers sa police de la pensée qui sévit dans notre pays tous les jours, au nom de la liberté nous disent-ils ! Madame Roland l’a si bien exprimé en montant à l’échafaud ce qu’ils sont capable de faire au nom de la Liberté !

             Pour ma part, l’extrême droite ne me gêne pas plus que ça. L’extrême gauche est bien plus virulente dans les rues si ce n’est violente dans les manifestations. L’extrême gauche peut casser des flics et des magasins pourvu que ce soit au nom de l’anticapitalisme et des droits-de-l’homme à la sauce stalinienne des fascistes rouge ! Ils sont l’avant-garde du peuple et souhaitent faire le bonheur du peuple de gré ou de force. 80 ans de communisme acharné n’ont pas suffit pour rectifier des esprits tordus.

              L’extrême droite ne me gêne pas disais-je hormis cette frange de militants un peu demeurés et nostalgiques d’une époque qu’ils n’ont pas connue ainsi que ces bouffeurs étranges de l’étranger parce qu’étranger. Sans compter tous ces catholiques névrosés qui ressemblent, quelque part, à leurs congénères islamiques tellement eux aussi, préconisent de faire de la femme une subalterne et un simple vagin pour l’homme, un ventre dévoué à l’enfantement. La place de la femme étant au foyer ! Tant que cette frange trouvera refuge au Front National, il est évident que la droite classique ne pourra jamais le regarder d’œil différent. Je suis convaincu que l’immense majorité des militants du FN ne sont pas de ces catégories. Alors plutôt que de diaboliser, pourquoi n’essayons-nous pas de comprendre !

                Concernant le populisme ! C’est une nouvelle expression que la police de la pensée, le politiquement correct, la bien pensance et toute cette gauche malfaisante et cette droite fadasse et tiède tentent d’associer à l’extrême droite. Le populisme doit-être diabolisé lui aussi ?

             Là aussi, pas de question à se poser ! Ils ont forcément raison et le populisme ne peut-être qu’une vilaine excroissance au mieux, un bouton purulent sur le beau visage de la république au pire. Alors, on alerte le banc et l’arrière banc des maquilleurs pour à défaut de le soigner, pouvoir le cacher ! Il se trouve, que ce n’est pas en cassant le thermomètre que l’on fait baisser la température.

Les français comprennent que quelque chose ne tourne pas rond dans ce pays. Il y a du chômage mais l’immigration est forte ! Nous naturalisons à tour de bras des femmes et des hommes qui ne pratiquent pas ou très mal la langue française et se fiche de notre histoire car, la première des raisons de cette immigration est économique et non de cœur ! Il suffit de constater le peu de ces naturalisés qui se déplacent pour recevoir, en Mairie, leur nouveau statut de français ! Nous regroupons des familles sans aucun contrôle, nous soignons dans nos hôpitaux gratuitement toute la misère du monde et souvent les soins sont très lourds. Les frontières ne sont même pas des passoires puisqu’elles n’existent plus ! Quant à celles de l’Europe, on ne sait pas ou elles commencent et encore moins où elles finissent !

Pour aggraver les inquiétudes des français, Il y a des revendications, des exigences religieuses, des rues occupées, des manifestations communautaristes. En réponse, on parle des trente cinq heures, de modifier le statut des fonctionnaires, des prix en baisse alors qu’ils ont du mal à boucler leur fin de mois.

Les français connaissent la CMU, ils savent pour l’AME, ces deux caisses qui prennent en charge les frais de médecine et les médicaments et à contrario, ils constatent qu’ils ne peuvent plus se faire rembourser leurs médicaments. Ils constatent que les prix des voitures, de la Hi Fi, des télévisions sont globalement en baisse mais ils ne peuvent plus se payer de la viande ou du poisson ! Quant à aller chez le coiffeur, faire les boutiques hormis celles de la solidarité !

Certains se suicident, les plus hardis disent qu’ils en ont marre, qu’ils sont fatigués et alors les chiens de la bien pensance hurle au Populisme, à l’extrémisme de droite qui exploite la misère ! Cela fait les conversations dans les beaux salons dorés des Ministères, des Conseils régionaux ou généraux et autres Mairies. Au mieux, disent-ils, ce sont des français qui ne comprennent pas, (c’est bien connu le français est idiot) ou soit ce sont des graines de fascistes qui refusent le bonheur mondialiste dans une Europe Fédérale et Souveraine. Des sectaires, des arriérés nationaux, des adeptes d’un monde sclérosé et en voie de disparition !

Tous ces braves petit esprit bien pensant de droite comme de gauche ne réalisent pas, pas encore, que le mouvement de rejet de leur monde globalisé, de village mondial, de citoyen du monde est entrain d’éclater ! Non pas parce que les français de souche ou non aimant leur pays, leur us et coutumes, leur camembert, leur saucisson pinard ne se sentent pas solidaires de la misère du monde mais parce qu’ils estiment qu’ils ne peuvent pas, qu’ils ne peuvent plus être envahis, maltraités, diminués, insultés, vilipendés. Qu’ils en ont assez de se voir occuper dans leur propre pays ou il vaut mieux aujourd’hui être de là bas, que d’ici pour vivre.

Le populisme c’est un immense ras le bol de français qui ne sont pas forcément de l’extrême droite mais qui vont finir par n’entendre qu’une seule voix ! Celle qui leur parle de sécurité, de laïcité, de nation, de patrie, de respect du drapeau, de l’hymne national, de justice équitable, de police équilibrée, de journalisme impartial, de liberté d’expression, d’égalité de traitement entre les religions, de respect de la loi pour tous et sans exception et de politique qui votent des lois sans chercher à se prémunir eux-mêmes des conséquences.

Alors quand je dis toutes ces choses là, il y a des personnes, des militants, des français de souche ou non qui me disent : vous avez raison monsieur ! Et puis il y en a encore qui me disent : Tu es un fasciste, un raciste, un islamophobe, un xénophobe et autres phobies ! A ceux-là je leur réponds : Je vous plains...

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Jean de Tours 18/01/2011 17:54



Heu monsieur, je suis moi même d'extrême droite et fier de l'être !


Je voulais juste demander a Monsieur Brazon s'il voulait appeler a voter Marine Le Pen sur son blog.


 


Il faut réhabiliter le passé, marre du racisme anti-extrême-droite, marre des soit-disant heures les plus sombres de l'histoire; marre de la culpabilité entretenue, il y avait des gens très bien
à vichy....même des socialistes, c'est dire.



Gérard Brazon 19/01/2011 14:30



Mon rôle n'est pas d'appeler qui que ce soit à voter pour un tel ou tels autres. Mon rôle est de réflèchir et de poser des questions avec mes petits moyens intellectuels et de participer à la
réflexion. Quand vous répondez par un commentaire, vous participez et c'est très bien. Vous n'avez pas besoin de moi pour vous dire qui doit-être élu ou non! En conséquence, ce n'est pas ici que
je commencerai à orienter un lecteur. Si vous m'avez bien lu, je vous dis que je suis à l'UMP tendance "Droite Populaire" de Thierry Mariani. Je reste fidèle à l'esprit de 2007. Je travaille pour
que cet esprit rayonne. On verra plus tard aux résultats. Dans tous les cas, je ne condamnerai jamais un citoyen pour son vote fût-il du FN.


Quant a réhabiliter le passé, vous m'excuserez de ne pas vous suivre sur Vichy. Ce gouvernement a sur les mains le sang d'enfants juifs et de plusieurs milliers de femmes et d'hommes juifs
et résistants. Attention de ne pas laver blanc ce qui est et reste noir. Pour autant, j'en ai assez des "heures sombres" pour excuser ou refuser de débattre aujourd'hui sur l'immigration. Si vous
parlez de l'esclavage et du colonialisme, je vous suis! Tout historien sérieux veut que l'on ne peut analyser et comprendre qu'avec l'implication du contexte.


Bien à vous.



Bordet 18/01/2011 17:17



On dirait que Jean de Tours vient d'apprendre la mort de Jean Dutour ce qui lui permet de caser une petite référence culturelle et d'en déduire  que Gérard Brazon serait en fait d'extrême
droite. Parce que aimer son pays, respecter notre drapeau, symbole de notre république qui met au-dessus de tout les valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité, c'est être d'extrême droite?
Se torcher avec notre drapeau, le brûler, insulter tous les jours les français, les traiter de souschiens, vomir notre culture des lumières et la remplacer par l'indigence, la vulgarité et la
violence de la "culture" rap, accepter les revendications exorbitantes du totalitarisme islamique sous prétexte de tolérance, tout cela serait donc le summum de la civilisation? peut-être que ça
inspire certains, mais pas moi.



Gérard Brazon 19/01/2011 15:01



Merci d'avoir pris ma défense. Je n'aurais pas mieux dit.



henri 18/01/2011 16:42



Bien écrit ,Monsieur Brazon.


Vous ne devez pas avoir que des zamis...


(sourire)



Gérard Brazon 19/01/2011 15:04



Houla la! Pas vraiment... Toutefois je pense que si l'avenir me donne raison, alors j'aurais beaucoup "d'amis" qui m'affirmeront qu'ils ont toujours été à mes côtés même si... C'est comme ça,
c'est ainsi.


Bien à vous.



ISLANDBOY 18/01/2011 15:51



Wheay Island Girl ! Il fau qu'on réhabilite l'extrême droite. Il y a plus de positif que de négatif tout de même dans cette histoire. A nous de faire contre mauvaise fortune historique, bon
coeur. allons de l'avnt, ne restons pas blqués sur le passé.



Gérard Brazon 19/01/2011 15:06



L'extrême droite n'a pas besoin d'être réhabilité. Elle est une vue de l'esprit, un épouvantail à moineaux. Il n' y a pas d'extrême droite en France.



island girl 18/01/2011 14:31



E n france "l'extreme droite"est mal vue par les medias menteurs,par les racailles qui craignent pour leur zone de non droit,par les moutons qui croient ce que  les médias serinent ,par les
sénateurs séniles qui  ronflent pendant que la france se noie en revanche ...Marine Le pen est considérée par de plus en plus de français "moyens" comme la Jeanne d'Arc des temps
modernes,celle qui a l'énergie ,le courage,la volonté de mettre de l'ordre dans le poulailler et qui n'a pas la langue de bois!



jean de Tours 18/01/2011 14:17



c'est beau on dirait du jean dutour...


Quand annoncez vous votre "coming out" d'extrême droite ?