Facebook désactive une page d'hommage à Merah

Publié le 24 Mars 2012

Capture d'écran .
Capture d'écran .


Une page Facebook dédiée au terroriste comptait le soir même de sa mort plusieurs milliers de fans. Elle a été désactivée.

Dans un premier temps, cette page, intitulée «Hommage à Mohamed Merah (Toulouse)», montrait une photo de profil du jeune homme extraite de sa vidéo de rodéo automobile diffusée sur internet. Elle comportait aussi de nombreux commentaires hostiles à la police et favorables à l'islamisme radical.

Après la demande des autorités, les responsables du réseau social ont désactivé la page. En effet, si elle est désormais vierge de toute information de profil, de toute photo et de tout commentaire sur «le mur».

Un débat sur Wikipedia

Précédemment, elle était passée de quelque 500 fans dénombrés avant sa fermeture à 1750, avant d'arriver à 2257 en moins d'une heure, jeudi en début de soirée. Des internautes qui par curiosité, par provocation, par intérêt, selon le principe du réseau social, ont cliqué en masse sur l'onglet «Like», pour dire «J'aime».

Même avec des pages blanches, cette page s'apparente sur le fond à un cyber-livre de condoléances ouvert à la gloire silencieuse du tueur.

Sur Wikipédia, Mohamed Merah a aussi une page ouverte  comme c'est généralement le cas quand un sujet interpelle les internautes.

Depuis le 19 mars, quelques jours après le recoupement de ses 7 meurtres, de nombreux contributeurs alimentaient la page d'articles relatant ses actes. La chronologie des derniers événements et du dénouement de sa traque suscitant la réfléxion était encore actualisée jeudi soir alors que Nicolas Sarkozy, deux heures après l'assaut final , a fermement déclaré la guerre à l'apologie de l'islamisme sur Internet. Un débat s'est d'ailleurs engagé sur la page créée entre ceux qui demeurent favorables à l'existence de cette présence sur l'encyclopédie du net et ceux qui y sont hostiles.

Figaro / Delphine de Malvoüe

LIRE AUSSI:

» Les gardes à vue de la famille Merah prolongées

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

jpb 25/03/2012 09:08


expulsion de toute la famille,on veut nous faire prendre des vessies pour des lanternes,les pauvres elles n'étaient pas au courant,le train de vie!et les armes il les cachées ou dans son slip?

Polux 25/03/2012 08:11


Je pense aussi que cet assassin ne devrait pas bénéficier d'autant de pub post-mortem. Notre justice et nos médias ne se poseraient pas autant de questions si le nécesaire avait été fait
avant. N'oublions pas que cet individu ne faisait partie que d'une petite avant-garde et que maintenant l'heure n'est pas de s'interroger sur le passé, mais sur ce qui va arrivé demain !?

jpb 24/03/2012 13:36


qu'il pouris en enfer

Francis Claude 24/03/2012 13:36


bon Gérard je sait bien que vous etes tennu a donné des imformations sur l'actualité......mais ne croyez vous pas que l'épisode (mot de Geant) est fini, les médiats parlent plus de ce fumier de
terroriste assassin d'enfants et de militaires sans armes que du drame de l'autobus en belgique qui a lui aussi fait des victimes . c'est trop d'honneur pour une béte imonde