Faits et vols divers: Histoire de "richesse de la France"

Publié le 25 Juillet 2012

Les tracteurs volés près de Rennes étaient en route pour la Roumanie

Quatre Roumains, membres présumés d’une bande organisée suspectée d’avoir volé une cinquantaine de tracteurs agricoles en France depuis la fin 2010, ont été interpellés lundi en Eure-et-Loir.

 

Le préjudice total serait de l’ordre de 5 millions d’euros avec des tracteurs d’une valeur allant de 70 000 à 120 000 euros selon les modèles, selon la même source.

 

Les quatre hommes âgés d’une trentaine d’années avaient volé lundi trois tracteurs dans la concession d’un marchand de matériel agricole au Rheu (Ille-et-Vilaine), près de Rennes.

 

Leur camion avec les trois engins ainsi qu’une voiture accompagnatrice ont été contrôlés à Saint-Rémy-sur-Avre (Eure-et-Loir) et les quatre occupants ont été interpellés, alors qu’ils avaient entrepris de rejoindre la Roumanie.

 

Vaste enquête

 

Trois Roumains ont été présentés au juge et ont été mis en examen pour association de malfaiteurs et vols en bande organisée. Ils ont été écroués. Le dernier malfaiteur sera présenté au juge vendredi et devrait subir les mêmes mises en examen que ses camarades, selon la gendarmerie.

 

L’enquête avait été centralisée à la section de recherche de Versailles, avec une cellule de travail de six gendarmes travaillant à temps plein sur ces vols. Avec le service technique de recherche judiciaire et de documentation, ils avaient sensibilisé tous les services de gendarmerie de la moitié nord de la France sur ces vols.

 

Ille-et-Vilaine, Calvados…

 

La bande s’était spécialisée dans le vol de tracteurs neufs dans les concessions et avait sévi notamment en Saône-et-Loire, dans le Calvados, le Nord, l’Aisne, l’Eure, l’Ille-et-Vilaine, Yvelines…

 

Les engins étaient volés de nuit, chargés dans des camions qui transitaient par la Belgique, l’Allemagne, la Hongrie, puis la Roumanie où ils étaient revendus.

 

Structure organisée

 

Selon le colonel Jean-Philippe Reiland, qui dirige la SR de Versailles, « il s’agit d’une structure criminelle très organisée avec des soutiens logistiques dans les pays de transit ».

 

Un groupe volant des tracteurs pour les revendre en Roumanie avait déjà été interpellé en Espagne il y a deux ans. La France avait également été touchée par une série de vols d’engins de chantiers, pour alimenter le marché roumain.

 

« Les investigations se poursuivent dans les pays de transit et en Roumanie où des tracteurs ont déjà été retrouvés par les policiers locaux qui n’ont pas encore procédé à des interpellations », a précisé M. Reiland.

 

Tracteurs récupérés

 

Les trois tracteurs de la société Régionale matériel agricole (RMA), située dans la zone d’activités du Chêne-Vert, au Rheu, près de Rennes qui ont été volés ont quant à eux étaient rendus à leur propriétaire.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Economie-Finance-Industrie

Commenter cet article