Familles coptes de Rafah : les mensonges des islamistes égyptiens

Publié le 30 Septembre 2012

Daniel Hamiche (Riposte Catholique)

Citant ce matin L’Orient-Le Jour au sujet des familles Coptes égyptiennes ayant fui la ville de Rafah (Sinaï) pour se réfugier à Al-Arish, suite aux menaces de mort des islamistes, j’avais été surpris par une phrase de l’article du quotidien libanais : « Un autre responsable à Rafah a toutefois assuré qu’aucune famille copte n’avait quitté la ville ».

L’expression « un autre responsable de Rafah » était, on l’admettra, singulièrement vague. Mais, lisant ce matin une dépêche d’Assyrian International News Agency – je parcoure des centaines de dépêches chaque jour (dimanche inclus !)… – datée d’aujourd’hui, je peux dire que l’énigme est percée et, qu’une fois encore, le mensonge des islamistes est avéré.

Lisez : « Le parti des Frères musulmans “Liberté et Justice” a publié un article aujourd’hui [29 septembre] disant que selon un entretien avec H. G. Cosman, évêque du Nord Sinaï, aucun Copte n’avait été poussé à l’exode. L’évêque Cosman nie avoir accordé un entretien à un journal musulman et confirme que des familles Coptes ont quitté Rafah et vivent désormais à Al-Arish, et que d’autres, craignant pour leur vie, déménagent leurs meubles et leurs biens de Rafah à Al-Arish en raison de la détérioration des conditions de sécurité ». La takiyah, toujours la takiyah(dissimulation dans l'intérêt de l'islam. ndlr Gérard Brazon)

Source : Assyrian International News Agency

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article