Faut-il mourir pour le Qatar ?

Publié le 31 Juillet 2012

Enquête et Débats

M. Hollande a déclaré récemment qu’il fallait retirer nos troupes illico presto d’Afghanistan. Bon. Mais des voix s’élèvent déjà pour nous dire de les dépêcher non moins illico presto en Syrie. Là-bas un régime malfaisant massacre sa population et les rebelles (ceux qui prétendument combattent pour la démocratie) ont besoin de notre aide. On branche à la télévision le programme Serment de Tobrouk et on nous refait le coup de la Lybie et du Printemps arabe pour le plus grand profit des islamistes qui dans ces cas-là raflent la mise.

Après quoi ils s’emploient, tout aussi illico presto à instaurer ou restaurer la Charia.
Or, ces rebelles sont manipulés par le Qatar, l’Arabie Saoudite et la Turquie, ces trois grandes démocraties dont on sait comment elles traitent les Chrétiens et leurs minorités en général. Ces trois pays soutenus par les Etats-Unis voudraient, si j’en crois Alexandre Adler dans le Figaro, construire un arc sunnite notamment contre l’Iran.

Il est bien évident que nos soldats n’ont rien à faire dans ce bazar et que pas une goutte de leur sang ne doit être versée en ce combat douteux (comme disait Steinbeck).

Jean Monneret, 30 juillet 2012

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

marco 01/08/2012 13:29


Il suffit maintenant,l'armée française n'a pas a laver le linge sale des pays arabes,ils ont achetés du matériel de guerre ?et bien qu'est-ce qu'ils attendent pour casser leurs joujoux?La vie
d'un soldat koweitien ou arabe vaut bien celle d'un français non?

Nous 31/07/2012 10:24


les bonnes gens qui sont pour la défense de la syrie prennent le fusil et partent en première ligne,rien à foutre du quatar,qu'ils se démerdent entre eux,les bobos dépêchez vous d'aller aiser vos
islamiques.