"Femem": les Pour et les Contre... une réponse! Par la Connectrice

Publié le 9 Avril 2013

Suite à mon article sur les "femem" J'ai réçu un certain nombre de courriers qui sont soit sympathiques soit interrogatifs. Celui que je laisse à votre saggacité a le mérite de la clarté et après tout, si moi je ne vois pas les seins comme des instruments de guerre, il est vrai que l'attitude des "femem" ne laisse pas indifférent.

Gérard BRazon

****

Monsieur Brazon

 

Vous dites ne pas comprendre les Femen, alors je me permets de vous envoyer ma propre explication qui devrait vous intéresser.  

Bien cordialement,

La Connectrice

Elles sont belles, drôles, passionnées et graves. Elles protestent en Ukraine mais aussi partout où elles le peuvent dans le monde. Elles souhaitent créer un mouvement international féministe puissant.

Alors bien sûr, il se trouve plein de gens, hommes et femmes, pour critiquer leur action et leur style. Dans l’émission du 1er novembre sur la TSR, le rédacteur en chef du Matin se permettait de donner des leçons indécentes à ces jeunes femmes originales et courageuses. Dans la même émission, Tristane Banon affirmait comprendre et encourager leur action. Je vous invite à regarder cette émission qui permet de mieux apprécier et comprendre l’action de Femen http://www.infrarouge.ch/ir/1858-seins-nouvelle-arme-feministes

Personnellement, elles me font rire et je trouve qu’elles apportent quelque chose de nouveau face à l’utilisation banalisée de l’exhibition du corps des femmes malgré elles. Là, elles se mettent à poil parce qu’elles le veulent bien et, comme par hasard, ça dérange au point qu’on en parle. J’insiste, ce qui dérange n’est pas qu’elles dévoilent leurs seins dans la rue mais qu’elles le fassent comme elles veulent, quand elles veulent, là ou elles le veulent et qu’elles le décident elles-mêmes.

Autant je ne partageais pas l’initiative des marches des « putes »,http://www.leparisien.fr/laparisienne/societe/paris-une-marche-de-salopes-contre-les-agressions-sexuelles-01-10-2011-1635079.php, autant je comprends cette mise à nu.

Ah, ces femmes, elles ne sont pas sortables, pas gérables et imprévisibles…..

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

FRANHENJAC 10/04/2013 01:33


"belles drôles passionnées et graves" ??????


Belles ?  peu le sont ! + de moches que de belles !


drôles ?  pas du tout  !  le vandalisme n´a rien de drôle, attaquer des enfants non plus !


passionnées  ?  l´hystérie n´a rien de passionné ! 


graves ?  ordinaires, et banales...!


Des femmes manipulées, des marionnettes...Quant à prendre Tristan Banon comme référence... plutôt douteux ...cette dernière tente partout où elle le peut, de se faire de la pub... à quant le
prochain violeur ?


Lorsque l´on se fait payer pour organiser un tel mouvement,  je ne vois pas là, la difficulté  de créer un mouvement international ? Que veut-on nous faire gobber là ?


Il faudrait peut-être renvoyer les lecteurs aux films pornos, bas et dégoûtants dans lesquelles elles se sont vautrées...n´importe quelle pute aurait fait mieux !


Votre connectrice ne peut avoir que la même morale, et le même niveau...ces femmes ne représentent pas des femmes mais des poufiasses.. et toutes les putes du monde ensemble ne sont pas encore
tombées si bas: celles-ci n´agressent  pas les lieux sacrés...ni les enfants... et toutes n´ont pas perdu leur dignité comme ces traînées.... 


Pauvres créatures, c´est tout ce que l´on peut dire !