Fin du Judaïsme en Egypte : aux quelques juifs restants, le gouvernement interdit les prières et les fêtes.

Publié le 3 Septembre 2012

Pour la première fois depuis 2000 ans, cette année, il n’y aura pas de prières pour Rosh Hashana et Yom Kippour à la synagogue Eliahou Hanavi d’Alexandrie, en Egypte.

La synagogue est la dernière encore en fonctionnement dans le pays. Une synagogue qui a résisté depuis l’époque hellénistique, mais l’édifice actuel remonte au 19ème siècle.

Les autorités égyptiennes ont interdit les services des grandes fêtes pour des raisons de «sécurité». La décision, annoncée lundi, vient comme un coup dur pour le rabbin Avraham-Nino Dayan, un Israélien d’origine égyptienne, qui chaque année se charge de l’assemblage d’un minyan (réunion de 10 hommes) en provenance d’Israël et de l’étranger. Dix hommes sont obligatoires pour pouvoir sortir les rouleaux de la Torah. Aujourd’hui, il ya seulement deux hommes juifs et environ 20 veuves vivant à Alexandrie.

Levana Zamir, qui dirige l’Association internationale des Juifs égyptiens en Israël, a déclaré: « il semble que ce soit vraiment la fin de la vie juive en Egypte, les autorités ont trouvé une façon de prendre en charge le dernier bastion juif, puisque toutes les synagogues restantes sont déjà des sites archéologiques et touristiques. C’est très triste.  »

Le Seder de Pessah à Alexandrie l’an dernier a également été annulé pour des raisons de sécurité, même si un Seder a eu lieu au Caire. Les services des grandes fêtes sont généralement organisés pour le personnel expatrié de l’ambassade israélienne à la synagogue Maadi du Caire. Depuis la chute de Moubarak, les diplomates rentrent en Israël pour passer les fêtes en famille.

Source: Point of no-return - adaptation JSSNews

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

sentinelle 03/09/2012 21:25


DIEU vous as déja sorti d'égypte une première fois !!! Non ?


Alors que faites-vous encore parmi eux ?


Secouer la poussière de vos chaussures, laisser les à leur démons, rentrer dans le pays que DIEU vous as donné en héritage, priez, humiliez-vous devant sa Sainteté et revenez à LUI dans la
repentance.


Vous êtes le PEUPLE élu, DIEU ne vous abandonnera jamais et moi j'aurai voulu être de votre race car c'est celle de mon Seigneur et Sauveur JESUS-CHRIST fils d'ADONAÏ. Confiez-vous en DIEU par
Jésus et IL vous gardera.


Soyez béni dans le nom de Jésus.