Finance islamique : le premier prêt immobilier halal sur le marché

Publié le 22 Décembre 2011

par Hanan Ben Rhouma (Site musulman)


Le premier prêt immobilier compatible avec les principes de l’islam a été lancé en France lors du Salon international du monde musulman (SIMM). La société 570 easi est à l’origine de ce produit financier inédit, désormais commercialisé par la banque marocaine Chaabi, qui avait lancé en juin les premiers comptes courant charia-compatible. La durée de ce prêt est fixée obligatoirement à dix ans mais 570 easi assure travailler sur d'autres produits de financement immobilier de longue durée.

Bonne nouvelle pour les musulmans de France. Ceux qui désirent acheter une maison ou un appartement sans avoir à faire de concessions avec leur religion, qui interdit l’intérêt (riba) et promeut le partage des risques, vont trouver chaussure à leurs pieds grâce à la société 570 easi (éthique à sensibilité islamique)

Le groupe, dirigé par Anass Patel, a lancé le premier produit financier islamique qui permet d’acquérir un bien immobilier (570 Immo Acquisition), à l’occasion du Salon international du monde musulman (SIMM), qui s’est tenu du 17 au 19 décembre au Parc des expositions du Bourget. 

Selon une étude IFOP parue en 2008 et que l’ancien dirigeant d’AIDIMM (Association d'innovation pour le développement économique et immobilier) met en avant, il y aurait en France entre 590 000 et un million de clients potentiels intéressés par des produits de financement charia-compatible, ce qui évaluerait le marché du financement immobilier halal à 7 milliards d’euros.
Ce lancement n’aurait pas été possible sans un établissement bancaire, seul à pouvoir commercialiser le produit. Le partenaire de 570 easi est la banque Chaabi, filiale de la Banque populaire marocaine, qui se fait depuis plusieurs mois un nom dans la finance islamique en France. Elle a été la première – et la seule à ce jour dans l'Hexagone – à avoir lancé, en juin dernier, les premiers comptes courant charia-compatible

Ses opérations de finance islamique sont supervisées par l'ACERFI (Audit, conformité, éthique et recherche en finance islamique), le premier comité de conformité éthique (charia-board) francophone constitué de jurisconsultes musulmans habilités à vérifier la conformité des produits financiers, dont Mohammad Patel est le secrétaire général. 

Le produit créé par 570 easi est un contrat fondé sur la murabaha, qui est l’achat-revente d’un produit licite au sens islamique du terme, en l’occurrence ici un bien immobilier. Le client souscrivant à ce produit permettra à la banque d’acquérir la maison ou l’appartement souhaité qu’il revendra ensuite à son client plus cher. Une marge bénéficiaire pour l’établissement bancaire qui sera bien entendu connue du client, la transparence étant au cœur du système financier islamique. Ce produit ne sera pas forcément plus compétitif qu’un crédit classique avec intérêts mais l’éthique promue par l’opération – et qui manque cruellement à la finance conventionnelle – suffira à convaincre des ménages à y souscrire. (Dans le genre faux-culs c'est pas mal! J'achète le produit que tu convoites à 100 et je te le revends à 110! Je fais une marge de 10 mais ce n'est pas un intérêt! C'est un bénéfice licite (halal comme ils disent)! Reste que cela fait 10% quand même! Charia compatible c'est quoi? Un coup de pied au cul pour ces financiers? Note de Gérard Brazon)

« Nous accompagnons le client dès le début. Nous faisons avec lui le montage du dossier de A à Z et nous procédons à toutes les démarches auprès de la banque », nous indique Anass Patel, directeur-fondateur de 570 easi. Une fois le dossier de financement accepté par le client puis par la banque, le client ouvrira un compte à Chaabi afin que puissent lui être prélevées ses mensualités.

Un produit sous conditions

Seule ombre au tableau : tous les ménages intéressés ne pourront être éligibles au prêt car sa durée est obligatoirement fixée à dix ans dès lors que l’achat du bien par la banque est acté. « Avant, on était limité à sept ans mais, depuis ce week-end, on a réussi à augmenter la durée car il s’agissait de répondre à davantage de besoins qui ont été formulés par des clients potentiels », nous déclare M. Patel. Une extension de durée, qui ne saurait cependant suffire à satisfaire tous les demandeurs de prêts immobiliers halal. (Le halal c'est comme les virus, il y en a partout! Mais ce n'est pas de l'islamisation nous disent les biens pensants! Ndlr GB) Pour lire la suite,(ICI)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Claude Germain V 22/12/2011 20:06







Il ne voulait pas que sa femme soit touchée par la sage femme, un jeune musulman fondamentaliste a saccagé l'unité de la maternité de l'hôpital Nord, à Marseille. Il a été condamné à 6 mois
de prison. 





61
réactions Réagir






Un ouvrier du bâtiment parisien a été condamné, mercredi, en comparution immédiate à Marseille à six mois de prison, pour avoir violenté une sage-femme et cassé la porte d'un bloc opératoire afin
de remettre le voile de son épouse qui accouchait.

Nassim Mimoune, 24 ans, né aux Lilas, en Seine-Saint-Denis, et en vacances à Marseille, était jugé par le tribunal correctionnel pour «violence sur un professionnel de santé» et «dégradation
de bien destiné à l'utilité publique».





Il a reconnu les faits qui se sont déroulés lundi matin à l'hôpital Nord. Selon l'énoncé des faits, alors que sa femme souffrait de contractions depuis deux jours, il l'a conduite à l'hôpital,
mais s'est opposé «avec virulence au toucher vaginal» qu'une sage-femme voulait pratiquer. «Laisse-les faire», lui a dit, en arabe, sa jeune femme. «Tu en subiras les conséquences, on divorcera»,
a répondu l'époux, selon les propos rapportés par une sage-femme arabisante appelée pour faciliter la communication. Et le jeune homme très énervé a ajouté, à l'adresse du personnel: «en
France, on essaye toujours de violer nos femmes».

«J'ai couru pour remettre le voile»
Sa femme a alors été transférée au bloc opératoire pour une césarienne, le personnel acceptant, pour apaiser la situation, que le mari assiste depuis le sas du bloc, à
l'intervention. Mais celui-ci, voyant l'anesthésiste enlever le voile de sa femme, a poussé la sage-femme, qui a eu deux jours d'ITT, et cassé la porte du bloc. «Je me suis mis en colère. En
tirant sur la porte, j'ai tapé sa main, je l'avoue, j'ai sûrement appuyé, je suis prêt à dédommager, je présente mes excuses, je n'ai pas voulu lui faire de mal, j'ai couru pour remettre le
voile», a expliqué devant le tribunal Nassim Mimoun. «Je n'ai pas à faire valoir mes lois religieuses au sein d'un établissement médical», a-t-il ajouté.

Pour le procureur Jérôme Bourrier, qui a qualifié le prévenu de «tyran domestique», ces faits sont «inadmissibles car révélateurs d'un individu qui n'a pas opté pour les règles de la société et
considère que son dogme est supérieur aux lois de la République».

Quant au nouveau né et sa maman, ils sont en bonne santé.


Il pourra faire un emprunt pour rembourser .


 

Claude Germain V 22/12/2011 17:04


Au plus la chere banque marocaine qui vient preter son fric en france ,ne fait que preter l'argent que leur a distribué tres genereusement le petit President français.Ce qui voudrait simplement
dire que des etrangers qui habitent en France vont s'offrir la France avec l'argent volé aux français par Sarko1er.

Claude Germain V 22/12/2011 16:53


Pardon ,mais je ne comprend pas ,nous avons payé avec nos impots des etudes a un profiteur ,qui par et pour notre malheur est français ,il nous crée un systeme banquaire surement avec des
capitaux de départ qui viennent d'ou ???? quoi qu'il puisse raconter ,ils vont s'acheter la France pour pas grand chose avec des methodes qui ne vont concerner qu'une certaine communauté
.........bien ....bravo de pire en pire ....qu'attend t'on pour se debarrasser de toutes ces colonies qui sabotent et minent insidieusement  notre société .....


Foutut !!!nous sommes .....

DEPARDEVANT 22/12/2011 16:42


Encore un effet indésirable dans notre Pays.

Epicure 22/12/2011 16:36


Les Jésuites sont battus en Casuistique!!!!Ah les cons...


10% de bénéfices pas d'intérêt!


Aaaaaaah je meurs de rire...