FO et son calendrier musulman! Une honte syndicale, un dénie de la laïcité!

Publié le 4 Février 2011

  J'édite un artice Christine Tasin Présidente de résistance Républicaine sur une félonie de Force Ouvrière:  Le calendrier musulman! J'avais fait un article le 28 Janvier sur ce sujet mais je ne résiste pas à vous faire lire celui-ci qui éclaire d'une manière plus pointue les détails de ce calendrier.

Gérard Brazon

 

        

Par Christine Tasin

          Décidément, on ne recule devant rien pour accroître sa représentativité chez les syndicats ! On avait remarqué que la CGT, comme la FSU, surfaient sur les vagues du soutien aux sans-papiers, élément essentiel, comme chacun sait, de la défense des salariés qu’ils sont censés représenter, mais il manquait ce monument: le calendrier 2011 proposé par FO métaux du Val de Seine destiné à des gens qui vivent en France, qui travaillent en France et dont nul ne devrait connaître la religion (nous ne sommes pas dans une théocratie et, chez nous ces affaires-là sont privées) ce calendrier représente trois photos de mosquées, avec au premier plan de l’une d’entre elles trois Belphégor en noir, vision horrifique des femmes donnée à admirer.

Quant au texte, une petite colonne 2011 avec les principaux jours fériés français (fort utiles pour savoir quand on travaille ou pas dans une entreprise) mais la colonne de droite présente la date musulmane (d’une utilité indéniable quand on vit en France), "1432-1433" et dessous la liste des évènements musulmans, écrits en arabe, dans un pays dont la constitution précise qu'il ne doit y avoir qu'une langue, le français, utilisée sur tout le territoire.

       

 

 Bref, FO fait comme si la Charte des langues minoritaires qui n'a pas été ratifiée par la France, pour raison, précisément, d'inconstitutionnalité, était en application.  Un syndicat qui respecte donc la République !

 Mais le pire est à venir. Le pire c'est que ce calendrier n'est pas un calendrier, mais "L'horaire des prières de Paris". Imagine-t-on une seconde que soit distribué dans n'importe quelle entreprise un calendrier intitulé "Horaire des prières à Notre-Dame de Paris" ? Bien évidemment non parce que chacun se sentirait offensé par l'obligation qui lui serait faite de se sentir chrétien sans l'être. Or, il y a là un mépris indéniable du travailleur de chez FO métaux de Poissy.

Ce calendrier laisse supposer que les musulmans sont majoritaires dans l'entreprise mais, surtout, impose à tous, qu'ils soient chrétiens, protestants ou athées cette propagande religieuse, faisant de la discrimination et en même temps du délit de facies. Comme si on ne pouvait pas être d'origine maghrébine ou africaine et être athée ou chrétien. En effet, ce calendrier, non seulement est bilingue (on félicitera au passage FO pour les efforts de la centrale pour que les travailleurs étrangers s'intègrent.) mais est une apologie de l'islam.

Ce calendrier, qui n'est pas distribué dans une mosquée mais dans une entreprise française, rappelle ce qu'est l'islam, les devoirs du croyant, le mode d'emploi des ablutions rituelles, les piliers de la prière etc.

Avec ces morceaux d'anthologie qui devraient faire hurler les responsables d'un syndicat qui avait, jusqu'à présent, été un peu plus laïque et républicain que tous les autres : pour que le ramadan soit valide, il faut "la cessation de l'écoulement du sang menstruel" et, pour le pèlerinage obligatoire, la femme "doit être accompagnée du mahram".

Ainsi donc, sont clairement, et sans vergogne, énoncés deux éléments de l'islam incompatibles avec la République parce qu'ils établissent l'infériorité de la femme. D'abord la superstition qui fait qu'une femme qui a ses règles doit être exclue de la communauté pour un fête importante, superstition qui devrait avoir disparu en 2011 et ensuite que la femme ne peut voyager seule, qu'elle est une éternelle mineure sous la surveillance d'au moins un homme avec lequel elle ne peut avoir de rapports sexuels (mahram) comme son père ou son frère.

         On passera pour pertes et profits la mention, plus que ridicule dans l'absolu mais surtout dans un calendrier syndical : "ce calendrier contient des versets coraniques et des hadiths du Prophète. Prière de ne pas jeter ses feuilles et de les brûler". 

         Depuis trente années, les organisations syndicales courent après l'islam, notamment dans l'automobile. Rappelons-nous, lors des grandes grèves des années 1980, les revendications de la CGT de tapis de prières dans les entreprises, et d'aménagements d'horaires lors du ramadan.

Dernièrement, lors de l'affaire de la crèche Baby-Loup de Chanteloup-les-Vignes, près de Poissy, la CGT avait soutenu, lors d'élections professionnelles, les amis de la voilée, contre la directrice laïque, Natalia Baleato.  

         Depuis trente ans, la gauche court après l'islam. On l'a vu en 1989, incapable de régler la première affaire de voile dans une école, à Creil. On a vu, récemment, un élu vert de Grigny sortir un calendrier, dans le même esprit que celui de FO Talbot, mettant les dates musulmanes sur le même plan que les dates de notre calendrier. 

Pourtant, tout le monde connaît les risques ! Lors de la mission parlementaire sur le voile intégral, présidée par le député communiste André Gerin, le syndicaliste de Force ouvrière Carl Pincemin avait témoigné sur l'emprise des religions, et notamment l'islam, dans les entreprises. Il est également intervenu aux assises de Charenton, le 18 décembre, où il s'était étonné de l'absence totale de réaction syndicale, à FO et ailleurs, au lendemain de son audition au Parlement.  

Dans ce contexte, FO, au lieu d'aider les ouvriers du secteur Métaux à s'intégrer pour aller vers plus d'assimilation, renforce le communautarisme, le sentiment d'être à part et de devoir l'être pour respecter les règles religieuses, fussent-elles incompatibles avec la République.

FO ne défend pas les travailleurs français !

FO fait du prosélytisme religieux pour attirer le chaland !

FO se vend !

FO trahit la France et se tire une balle dans le pied !

 

C'est d'autant plus cocasse que Force ouvrière, du temps de Marc Blondel hier, et de Jean-Claude Mailly aujourd'hui, est très influencé par l'ancien Parti des Travailleurs, devenu le Parti Ouvrier Indépendant (POI), qui a pris le contrôle de la Libre Pensée, tenue de main de fer par le lambertiste Christian Eyschen, qui se présente comme anticlérical ! L'anticléricalisme de Marc Blondel, à présent président de la Libre Pensée, ne l'a pas empêché de défendre bec et ongles la burqa, lors de la-dite mission parlementaire.  

Remarque subsidiaire : les adhérents FO qui liront ce texte et ne demanderont pas de comptes à leur direction sont les complices de ces trahisons laïques, indignes d'une organisation ouvrière.

Résistance Républicaine

Christine Tasin

 

 Présidente de Résistance Républicaine

 

 

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

CARRENO 04/02/2011 20:12



Bonsoir,


Voilà des informations très intéressantes que nos médias nous cachent en permanence.


Merci