Formatage, islamisation des enfants dans une école laïque.

Publié le 5 Décembre 2010

        Islamisation: D'abord commencer par les enfants. Des têtes plus faciles à formater. Vous noterez au passage les habits républicain et laïque de cette classe. On notera aussi le discours dhimmisant de la prof. On sait que ces phénomènes existent au niveau des collèges.

Gérard Brazon

 

Et pourtant, tout n'est pas plié dans ce pays. Il reste des espaces où des hommes de courage ne cèdent pas sur les principes de la laïcité.
Gérard Brazon

Figaro
L'académie de Toulouse a décidé au nom de la laïcité de licencier une enseignante stagiaire qui refusait de retirer son voile islamique pour faire la classe à des élèves de primaire, a annoncé le recteur.

"J'ai décidé de suivre l'avis de la commission administrative paritaire, qui avait été émis à l'unanimité, et donc de procéder à l'exclusion de service de l'intéressée", a dit le recteur, Olivier Dugrip, à l'AFP. Cette exclusion est définitive et revient à un licenciement, a-t-il précisé.
Le recteur a invoqué "le principe de neutralité qui s'impose aux agents publics dans l'exercice de leurs fonctions et qui leur interdit d'exprimer, de matérialiser, d'extérioriser leurs croyances religieuses".
"Or cette personne se présentait revêtue d'un foulard recouvrant l'ensemble de sa chevelure, elle refusait par ailleurs de serrer la main de ses collègues ou des personnes de sexe masculin au nom de ses convictions religieuses", a-t-il dit.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Samuel Habib 06/12/2010 18:31



Bonjour,


je suis TRES étonné de l'interprétation que vous faites de ces images ainsi que du lien que vous semblez faire avec cette brève de journal sur la laïcité.


Les parents d'élèves, en tant qu'usagers des services publics sont libres de pénétrer dans les écoles avec des signes religieux. Seuls les personnels des administrations doivent se plier à
l'obligation de laïcité et c'est d'ailleurs le sens de l'article que vous citez. Il n'y a donc aucun rapport avec une quelconque atteinte à la laïcité dans ces images, à moins que vous ne vouliez
revenir sur les termes de la Constitution française qui garantissent les libertés de conscience.


Par ailleurs, j'aimerais comprendre ce que vous appelez "dhimmisation" et qui vous semble tellement choquant dans ce que fait cette institutrice...Si ce n'est qu'elle organise, après une iniation
à l'italien, une autre à l'Anglais, une initiation à l'Arabe en invitant des parents d'élèves qui ne parlent pas de religion mais...des mois de l'année.


Cordialement


Samuel Habib