Forzane Alizza comme fusible qui protège à terme, les tenants d'un islam conquérant?

Publié le 30 Janvier 2012

 

 

J'ai lu sur un site musulman une critique de Forzane Alizza. Il m'a paru intéressant de vous le faire lire également afin d'éclairer les plus dubitatifs de nos lecteurs qui pensent que l'islam ne représente aucune volonté d'aboutir à un changement de société tant culturel que juridique et sociétal. Que l'islam n'est qu'une religion comme une autre désirant simplement s'insérer dans la société républicaine et laïque française. En fait, l'islam souhaite changer la France en profondeur. Ceux qui nous le disent ouvertement sur des blogs et autres sites musulmans, ne s'en cachent pas, ne craignent pas d'être démentis. Ils affirment une vérité, leur vérité et les moyens d'y parvenir.

Sur ce site Sunnah-Islam il est annoncé clairement que l'association  Forzane Alizza a tort et que  les partisans de cette association islamique sont dans l'erreur. On pourrait donc se réjouir au premier coup d'œil, se sentir rassuré de la bonne volonté des responsables musulmans français. On pourrait considérer que l'islam est une religion d'entente cordiale et fraternelle et cesser de s'alarmer. En fait, ce calme n'est qu'une apparence. Le calme avant la tempête? A la suite de cette préface je vous laisse lire le discours si ce n'est les méthodes qui expliquent pourquoi Forzane n'a pas été soutenue par les islamistes de tous poils. Pourquoi les représentants de l''islam sont restés finalement paisibles. Ils pensent pouvoir sortir vainqueur sur le long terme. Les auteurs de ce site donnent une leçon de patience aux jeunes chiots de Forzane et rappellent les moyens coraniques à utiliser en fonction du nombre de musulmans sur un territoire donné. La méthode se résume tout simplement par:

1/ Profil bas en tant que population minoritaire!

2/ Affirmation de la foi en tant que population grandissante!

3/ Application des règles de l'islam dès lors que les musulmans sont majoritaires! 

4 / Prise du pouvoir

En conséquence, d'après ce site, toute association musulmane qui serait violente en tant que population minoritaire trahit en quelque sorte l'Oumma (communauté musulmane qui ignore l'idée même de Nation) et provoque la "fitna" (désaccord dans l'Oumma). On peut donc dire sans se tromper que ce n'est pas Forzane Alizza qui pose problème aux musulmans français en tant que telle, mais bien le tempo trop rapide que cette association a donné à la communauté musulmane de France! Cette action à leurs yeux, compromettait l'action d'imposer à terme, l'islam en France comme religion et mode de vie! C'est uniquement là et seulement dans la cadence, que Forzane a  été lâchée et ne sera pas soutenue par les adeptes de l'islam qui attendent tout simplement que la démographie fasse son œuvre.

A la suite de cette préface, vous trouverez les arguments de ces musulmans et vous comprendrez mieux les raisons pour lesquelles aucune autre association ne hurle à la stigmatisation des musulmans! En fait, Claude Guéant en interdisant Forzane Alizza rend service à ceux qui attendent tranquillement la quatrième étape! L'imposition des règles de  l'islam dans la société française et européenne sans trop de violence ! Claude Guéant manipulateur manipulé? Ou dirigeant politique dépassé par la réalité du fait islamique! Il fallait bien sûr interdire Forzane et ses outrances en tant que Ministre de l'intérieur mais il faut surtout cesser de favoriser l'action d'un islam conquérant à long terme en permettant une installation rapide de cet islam par le regroupement familiale, l'immigration de masse et la construction de mosquées à la charge des communes! Si l'on fait tout pour acclimater une organisation, une religion, contenant en son sein tout un système totalitaire et inégalitaire sans aucun frein ni critique, il est parfaitement normal qu'il se développe très rapidement et qu'à la fin, on ne puisse plus le contrôler surtout, lorsque le cerveau lui-même est atteint. 

Interdire l'expression de Forzane rend finalement service bien plus à cet islam de la conquête qui avance masqué, qu'aux citoyens de France pouvant voir la réalité de l'intolérance de l'islam. Cette interdiction rend service  jusqu'à ce que le jeu de la démographie change le tempo de l'islamisation.

Gérard Brazon

Puteaux-Libre

**********

Source: Sunnah-islam

(...) La voie qu'a emprunté cette nouvelle secte peut être résumée en ces quelques mots : " déclarer le combat aux koffars ! "(Les chrétiens et les juifs - les infidéles. Ndlr Gérard Brazon) Et ceci est évident car leur " porte-parole " dit dans le reportage en question : " on a essayé l'islam bisounours, l'islam : je vous fais des bisous et des câlins, ont est pas méchants… mais ça ne marche pas…"

Il est possible de comprendre facilement l'erreur de cette voie en observant les étapes par lesquelles est passé le jihad en islam ( 4 étapes )… pour plus de détails sur ces étapes voir : "ahkam al-qoran" de ibn al-'arabi (1/106-116) ; "al-jami3 liahkam al-qoran" de at-tabari (2/231-241) ; "as-sarem al-masloul" de ibn taymiyya (p.102-103 et p.219-221) et son recueil de fatawas (28/341-352) ; "zad al-mi'ad" de ibn al-qayyem (3/71).

La première : pas de combat ! Le prophète a invité les gens à l'islam sans combat. Cette étape était la plus longue. Elle dura 10 ans, c'était quand le prophète saws était à La Mecque. Et c'est dans cette étape qu'ALLAH révéla : [nul contrainte en religion...] [S.2 V.256] ; [pardonnez et oubliez jusqu'à ce que ALLAH fasse venir Son commandement...] [S.2 V.109] ; [mais si vous [les] excusez, passez sur [leurs] fautes et [leur] pardonnez...][S.64 V.14] et les versets semblables à ceux-là, dans lesquels ALLAH ordonne d'excuser et de pardonner aux polythéistes.

La deuxième : le combat est autorisé sans qu'il soit ordonné. Quand le prophète a émigré vers Médine, (C'est au moment ou Mahomet minoritaire à la Mecques fût contraint de fuir à Médine de par la volonté des Mecquois devenus allergiques au message. Ndlr GB) ALLAH saws lui a permis, ainsi qu'aux croyants, de combattre ceux qui les combattent et de ne pas combattre ceux qui ne les combattaient pas. (Révélation bien pratique qui autorisa Mahomet à faire un retour en force par la guerre. Ndlr GB) ALLAH dit : [permission est donnée à ceux qui sont attaqués [de se défendre] car ils sont lésés et ALLAH est certes capable de les secourir ]. [S.22 V.39].

Abd ALLAH ibn 'Abass (ra) a dit : "...c'est le premier verset qui a été révélé pour le combat ". ( at-Thirmidhy n° 3171, an-Nassaï n° 3085. Al Albany a dit : " sa chaîne est authentique " ).

La troisième : combattre seulement ceux qui combattent les musulmans. ALLAH dit : [et combattez, dans le sentier d'ALLAH, ceux qui vous combattent et ne transgressez-pas...] [S.2 V.190] ALLAH ta'ala dit : [ s'ils vous combattent [alors] combattez-les. Telle est la rétribution des mécréants... (Les juifs, les chrétiens et tous ceux qui ne croient pas en Mahomet. Ce qui en fait de facto une religion de tolérance, d'amour et de paix. Ndlr GB)] [S.2 V.91] Cette étape a durée depuis que le prophète à émigré vers Médine jusqu'à ce que soit révélé la sourate at-tawba à la huitième année de l'hégire.

La quatrième : combattre tous les mécréants seulement ceux qui appellent à la mécréance ou la propage  jusqu'à ce qu'ils embrassent l'islam ou payent la jiziyya. (En clair, il est impossible de pratiquer une autre religion ni de la diffuser sans encourir le cimeterre de Mahomet. Ndlr GB). ALLAH dit : [ combattez ceux qui ne croient pas en ALLAH ni au jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'ALLAH et Son messager ont interdits et qui ne professent pas la religion de vérité, parmi ceux qui ont reçus le Livre jusqu'à ce qu'ils versent la jiziyya par leurs propres mains, en humiliation ]. [S.9 V.29]

REMARQUE TRÈS IMPORTANTE!  Aucune de ces étapes là n'est abrogée! (Ce qui est faux comme va vous le démontrer la suite de l'article. ndlr GB) Mais la situation dépendra de la faiblesse ou de la force des musulmans(Nous y voilà! Ndlr GB)

C'est-à-dire : les musulmans doivent agir selon l'étape qui correspond à leur situation.

Sheikh al-islam ibn Taymiyya a dit dans " as-sarem al-masloul " ( p.221 ) : "... donc, celui des croyants qui se trouve dans une terre dans laquelle il y est faible, ou une époque dans laquelle il y est faible, [devra] appliquer les versets de la patience et du pardon envers ceux qui font du "mal" à ALLAH et à Son messager, de ceux à qui Le Livre a été donné (les juifs et les chrétiens) et les polythéistes.

Quant à ceux qui ont la capacité, ils doivent appliquer les versets [dans lesquels il y a l'ordre de] combattre "les chefs de la mécréance", ceux qui critiquent la religion. Et [devront] appliquer les versets [dans lesquels il y a l'ordre de] combattre les gens du Livre, jusqu'a ce qu'ils versent la jiziyya de leurs mains étant humiliés"(C'est les règles de la dhimmitude bien établies par la charia.Ndlr GB) Fin de citation.

Et là, je (l'auteur de l'article sur ce site islamiste) pose une question à tous les adeptes de cette nouvelle secte (Forzane Alizza) et à leurs semblables : la situation actuelle des musulmans, en particulier en France, correspond à quelle étape ?! Je les laisse deviner la réponse… Mais cela ne signifie pas que les musulmans doivent marcher la tête baissée ou se laisser marcher sur les pieds mais ils doivent êtres forts et fiers ! (...)

Ce qu'il a appelé " islam bisounours ", c'est-à-dire pas de violence etc… correspond à la première de ces étapes. Alors qu'il revoit son vocabulaire car il décrit une partie de ce qu'ALLAH a révélé… Puis il a dit : " ça ne marche pas… "  Le fait qu'une da'wa ne porte pas ses fruits ne prouve en rien que c'est une mauvaise da'wa !! La preuve : c'est le hadith : " et un prophète qui n'avait personne avec lui ". ( Bukhâri n° 5705 et Muslim n° 220 ). C'est-à-dire : un prophète dont le prêche n'a fait ses fruits sur aucune personne… diront-ils que ce prophète saws n'a pas employé la bonne façon ?!! S'ils le disent, ils sortent de l'islam ! 

(...) Source: Sunnah-Islam

+++++++++++++++++++++++

Sur l'abrogation! les auteurs de ce site pratiquent la taqya sans le savoir car l'abrogation existe bel et bien dans le Coran.

L'abrogation dans le Coran

Le Coran à été révélé dans un ordre précis : l'ordre chronologique de la révélation du coran. Mais dans le coran, les versets ne sont pas classés dans l'ordre chronologique, ils sont classés par taille de sourates décroissantes (de la plus grande à la plus petite, sauf pour la première sourate).

D'autre part, certains versets sont contradictoires. Dans le cas de deux versets contradictoires, il est établi que le verset révélé en dernier abroge le verset révélé en premier. Le problème est de savoir quel est le verset révélé en dernier puisque le coran ne classe pas les versets chronologiquement. Il faut alors se référer aux études des savants de l'islam pour connaître l'ordre chronologique.

Le principe de l'abrogeant (nâsikh) et de l'abrogé (mansûkh) figure dans le Coran lui-même:

Traduction du Coran par J. Berque 1995 Editions Albin Michel

Sourate 2 Verset 106
- Nous n'abrogeons un verset, ni ne le faisons passer à l'oubli sans en apporter de meilleur ou d'analogue.
- Ne sais-tu pas que Dieu est Omnipotent ?...

Sourate 16 Verset 44
(Ce verset servirait à certains savants pour affirmer que certains hadiths peuvents abroger des versets du Coran.)

Sourate 16 Verset 101
Quand Nous modifions par un verset le teneur d'un (autre) verset - Dieu est seul à savoir ce qu'il fait descendre - , ils disent : "Ce n'est qu'un contre-facteur"... Mais non ! ce sont eux qui, pour la plupart, ne savent point...

Sourate 22 Verset 52
Nous n'avons pas envoyé avant toi, d'envoyé ou de prophète en qui Satan, quand ils éprouvaient une aspiration, n'y mêlat de ses projections. Mais Dieu abroge les projections de Satan, et de plus rend péremptoires ses propres signes... - Dieu est Connaissant et Sage.

Il y a donc dans le coran des versets abrogés et des versets abrogeants.

Selon Jacques Berque (Relire le Coran - Editions Albin Michel) sur les 114 sourates du coran, 71 sont concernées par l'abrogation, parmi elles, 25 contiennent à la fois des versets abrogeants et des versets abrogés, 6 seulement des versets abrogeants et 40 seulement des versets abrogés. Bien sûr pour lire le Coran et savoir quels versets sont les abrogeants, il faudrait avoir un classement chronologique des sourates, point sur lequel les savants ne parviennent pas à statuer. On trouvera par exemple un essai de classement des sourates dans la traduction du Coran de Régis Blachère (1947 Editions Maisonneuve & Larose).

Exemple de versets abrogés/abrogeants dans le Coran

Tous ces versets portent sur le vin et l'alcool et ils s'abrogent les uns les autres mais sans l'ordre chronologique, il est difficile de savoir lequel doit être appliqué :

Coran (Traduction de Kasimirski), extrait dans l'ordre supposé chronologique :

Sourate 16 :
69. Parmi les fruits, vous avez le palmier et la vigne, d'où vous retirez une boisson enivrante et une nourriture agréable. Il y a dans ceci des signes pour ceux qui entendent.

Sourate 2 :
216. Ils t'interrogeront sur le vin et le jeu. Dis-leur : L'un et l'autre sont un mal. Les hommes y cherchent des avantages, mais le mal est plus grave que l'avantage n'est grand.[...] 

Sourate 4 :
46. 0 croyants ! ne priez point lorsque vous êtes ivres : attendez de pouvoir comprendre les paroles que vous prononcez.

Sourate 5 :
92. 0 croyants ! le vin, les jeux de hasard, les statues et le sort des flèches* sont une abomination inventée par Satan ; abstenez-vous-en, et vous serez heureux. 

D'après le principe de l'abrogation qui régit l'application du Coran, c'est la sourate 5 qui doit guider la conduite du musulman : il faut donc, à propos de l'alcool, s'en abstenir, s'en éloigner.

Source portail des religions

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article