Fouetté pour délit d'opinion! Que disent nos bien pensants, nos télés, nos associations droit-de l'hommistes?

Publié le 11 Octobre 2011

Un étudiant iranien militant a été fouetté 74 fois pour avoir insulté le président Mahmoud Ahmadinejad.

Iran-peyman-aref-dosPeyman Aref, un étudiant de science politique à l'Université de Téhéran, a été condamné en mars 2010 à un an de prison après avoir été déclaré coupable de propagande contre le régime pour avoir parlé aux médias étrangers.

Aref, qui avait été arrêté au lendemain des élections présidentielles contestées de 2009, a également été condamné à 74 coups de fouet pour avoir écrit une lettre «injurieuse» à Ahmadinejad ; de plus, il est sous le coup d’une interdiction à vie de travailler comme journaliste ou d’adhérer à un parti politique. Il a fini de purger sa peine de prison dimanche soir, mais quelques heures avant sa libération de la tristement célèbre prison d'Evin de Téhéran, on lui a dit qu’il serait fouetté. Il a été fouetté par un gardien de prison masqué en présence de sa femme et d’officiers de justice.

«Fouetter des gens pour divers délits tels que la consommation d’alcool est pratique courante en Iran, mais les militants politiques sont généralement fouettés pour des délits ambigus tels que profaner l'islam ou les prophètes», a déclaré un journaliste iranien basé à Téhéran qui a demandé de ne pas être nommé. «Fouetter Aref pour insulte à Ahmadinejad est choquant et sans précédent».

Lors de la campagne électorale de 2009, Aref avait critiqué Ahmadinejad pour sa répression des étudiants politiquement actifs, lesquels se sont vu interdire de poursuivre leurs études. [...]

Source : Iranian lashed 74 times for 'insult' to Ahmadinejad, par Saeed Kamali Dehghan, Guardian, 9 octobre 2011. Traduction par Poste de veille

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

francis Claude 11/10/2011 11:17



qu'en pensent nos médiats:rien ils s'en foutent!!!