Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Liberté-Équité-Justice-Laïcité

Pages

Publié par Gérard Brazon

Les centristes n'ont jamais été ma tasse de thé! Je n'ai jamais eu de sympathie pour les gens du "marais", (ce groupe parlementaire issu de la révolution et non d'un quartier de Paris) pour les "entre deux"! Ces représentants du peuple qui se veulent dans l'air du temps plutôt que dans la conviction. Ces gens n'ont de discours que dans le "cela dépend".

Ils sont ce que Marie France Garaud en une phrase avait résumé: Assez des médiocrités et des nonchalants de l’action. Assez des gestionnaires de la décadence. Voilà ce qu'est François Bayrou. Un médiocre, un nonchalant de l'action.

Cet homme passe sa vindicte avant son engagement. Il est le digne représentant de cette caste radicale de gauche ou de droite, prête à se vendre au plus offrant et courant après l'ombre! En 1988, les radicaux sont avec François Mitterrand, avant hier avec Jacques Chirac, hier avec Nicolas Sarkozy tout en gardant à chaque époque un pied à gauche! On ne sait jamais n'est-ce pas... et aujourd'hui les doux yeux avec François Hollande. François Bayrou? Ce n'est pas la France qu'il aime! Avant-guerre, certains d'entre eux disaient: plutôt allemand que mort. Aujourd'hui, plutôt hollandais que rien! Etre dans l'air du temps c'est être dans la stratégie de la feuille morte disait Kundera. Voilà ce qu'est le Centre! Un estomac, des petites ambitions, des petits tout simplement. Qui peut oublier le centriste Hervé Morin, ancien copain de Bayrou qu'il a quitté pour un poste de Ministre. Ancien ministre de la Défense, il fit la fine bouche aussitôt sorti du gouvernement Fillon. 

Les girouettes centristes ont été hélas une obligation dans la vie politique de ces dernières décennies. Des marches pieds pour grimper dans le carrosse du pouvoir. Des paillassons pour chaussures de ministres de droite comme de gauche! Ils ne représentent qu'eux-mêmes et les pleutres qui ont peur de tout y compris de leur ombre. Peur de dire, de parler et même de penser. J'en ai vu de ces centristes qui jamais ne se déclarent véritablement, restent dans le floue, affirment que "c'est compliqué" pour ne pas avoir à expliquer justement leur manque de consistance si ce n'est de moelle!

Oh, vous aussi, vous en connaissez de ces gens-là! Vous en avez autour de vous de ces prudents. Vous les effrayez par votre discours, votre sincérité, votre affirmation qui tranche si souvent avec leur mollesse de décisions.  

Demain, on peut espérer avec une clarification des rôles de chacun, que cette engeance disparaîtra bel et bien.

Demain on peut espérer qu'une nouvelle droite viendra et n'aura pas besoin du "marais" pour gouverner sur ses valeurs.

Demain on peut honnêtement espérer qu'enfin, ceux qui composent ce "marais" auront un peu plus de colonne vertébrale! Auront un peu plus de courage! Auront un peu moins peur du soleil du 1er mai 2012 sur la Place de l'Opéra.

Demain ils verront j'espère, que la France n'est pas une idée mais une action. Que l'Europe ne peut-être qu'un moyen utile aux Nations, aux peuples européens, mais en aucun cas, un pseudo peuple européen et encore moins  une nation européenne! Parce que nos différentes cultures sont bien plus riches à elles seules que celle des Etats-Unis. On doit s'enrichir de nos cultures européennes mais en aucun cas les amoindrir, les édulcorer, les métisser, les réduire pour fabriquer un pseudo peuple européen, une bouillie à la manière d'une cuisine d'hôtel international  sans saveur pour satisfaire à moindre coût, le plus grand nombre de touristes. L'Europe ne sera jamais les Etats-Unis et son MacDo. 

Demain, pouvons-nous imaginer à la faveur d'un éclatement de l'UMP, qu'ils participeront avec fermeté enfin avec une droite réveillée, avec leurs moyens, au redressement de notre pays autrement que dans l'espoir de recueillir quelques miettes tombées d'une bouche ou d'une poche. 

Sinon qu'ils restent là où ils sont! Dans le caniveau politicien, dans les toilettes de l'Histoire, aux pieds des portes, aux mains des nettoyeurs des fosses sanitaires parlementaires. Voilà ce que m'inspire ce matin cette engeance centriste!

Gérard Brazon

Commenter cet article

rosalie 04/05/2012


"On doit
s'enrichir de nos cultures européennes mais en aucun cas les amoindrir, les édulcorer, les métisser, les réduire pour fabriquer un pseudo peuple européen, une bouillie à la manière d'une cuisine
d'hôtel international  sans saveur pour satisfaire à moindre coût, le plus grand nombre de touristes. L'Europe ne sera jamais les Etats-Unis et son MacDo. "


Entièrement d'accord avec ces lignes mais malheureusement le
nivellement est en route.La nouvelle génération (enfin une bonne partie) n'a plus la force de la lutte pour garder ses valeurs, tout lui semble bien, beau, gentil, lisse...Les restaurants qui
ferment sont remplacés par des endroits de malbouffe et tout le monde est content, on s'y engouffre parce que cela ne ressemble pas à ce qui se fait en France. Les coffee shops, les flavors, les
coffee house, les baggle coffee, les dinners font la joie des étudiants, lycéens, collégiens, qui trouvent cela super. Comment lutter contre cette mode de tout importer d'ailleurs? Nous n'y
parviendrons pas et certainement pas avec le PS aux manettes qui n'a , qui n'a eu, et qui n'aura qu'un seul but: tout niveler...mais par le bas évidemment! on les a vus à l'oeuvre à l'éducation
nationale et cela ne va pas s'arranger.

rosalie 04/05/2012


J'ai oublié de parler de Bayrou, je lui ai donné ma voix une fois lors des élections de 2007, je m'étais jurée de ne jamais recommencer lorsqu'il avait été attiré par les avances de Mme
Royal. Je constate aujourd'hui que ce type est un vendu et qu'il n'aura plus de carrière politique, je ne pense pas que les centristes, (enfin les vrais) vont se laisser avoir encore une fois par
quelqu'un capable de retourner sa veste de cette manière par pure tactique. Quant on voit ceux qui l'adoubent comme Douste Blazy on se dit qu'il faut tous les mettre au placard ceux là!

DUPEUDERIEN 04/05/2012


Le Centre qui a perdu sa rose de vents mais a gardé sa girouette que Bayrou affole en la faisant tourner au gré de son souffle. Cette fois son souffle ramoli a fini de ruiner le Centre. Il n'a
plus d'élus et il a "donné" son vote aux socialo-communistes. Tropo è tropo  Adieu Bayrou l'heure n'est plus à la France molle.

Marie-claire Muller 04/05/2012


Marine a raison ils sont irrécupérables ces européistes!!Ils se valent tous !tout pour leur pomme ils sen f.....de la France. Bayrou tout à sa vengeance contre Sarko!!!!et les autres????Ils se
bouffent pour pouvoir garder leurs priviléges (un panier de crabes!!!)DOIT ON VRAIMENT VOTER,,??????Je suis écoeurée!!!!