François Hollande annule une augmentation qui n’a jamais existé.

Publié le 16 Septembre 2013

S'il fallait encore ce convaincre de son inaptitude, c'est fait.

Lors de son interview télévisée ce dimanche sur TF1, François Hollande a commis une erreur. Il a assuré annuler une augmentation de la CSG… qui n’a jamais existé.

Qui a dit que les politiques ne faisaient pas confiance aux journalistes ? Alors que ce dimanche, François Hollande s’expliquait sur TF1 à propos du budget 2014, le président de la République a commis une erreur dans ses propos : "J’ai annulé aussi une augmentation de la CSG qui était annoncée". Or, mis à part la presse, aucun membre du gouvernement n’avait évoqué une augmentation de la Contribution sociale généralisée (CSG). Au contraire, le Premier ministre de François  Hollande, Jean-Marc Ayrault, avait assuré qu’il n’y aurait "pas d’augmentation de la CSG ou de hausse supplémentaire de la TVA" à la sortie du Conseil des ministres. Cette bourde du président de la République n’a évidemment pas laissé indifférents les politiques de droite. "Tel un pompier pyromane, François Hollande nous explique qu'il a empêché la hausse de la CSG qu'il avait lui-même prévu de faire", a affirmé le maire UMP de Nice, Christian Estrosi, ce matin sur RMC.

"Aucune taxe nouvelle"

Dans le but de rassurer les Français, François Hollande a assuré ce dimanche qu’"aucune taxe nouvelle" ne devrait voir le jour en 2014. En ce qui concerne l’impôt sur le revenu, le président de la République a indiqué que "les premières tranches du barème vont être aussi allégés". Le président est également revenu sur la Syrie et a assuré qu’une "option miliaire doit demeurer".

    Rédigé par Gérard Brazon

    Publié dans #Politique Française

    Commenter cet article

    Marie-claire Muller 17/09/2013 14:47


    Une information grave mais qui ne surprend pas(des yeux ennemies nous lisent ):CE GOUVERNEMENT INCAPABLE DEVIENT UNE DICTATURE !!!


    (FRANCAIS DE FRANCE)


    Affaire Taubira :
    le site de Valeurs actuelles piraté ?


    Rédigé par lesoufflet le 13 septembre 2013.


    13.09.2013





    Photo : francediplomatie


    Alors que le journal Valeurs actuelles vient de sortir une information qui pourrait bien coûter sa tête à la ministre de la justice (cette dernière
    avait essayer d’utiliser ses contacts politiques au sein du PS afin d’exiger  l’annulation d’une condamnation pour complicité de vol de son fils),
    on constate étrangement ce matin que le site internet de l’hebdomadaire n’est plus en service. De quoi s’inquiéter sur un éventuel piratage destiné à tuer
    cette affaire dans l’œuf… Démocratie en danger ?


    Comme nous le relations hier, Valeurs actuelles vient de sortir un document
    hallucinant : une lettre de Christiane Taubira datée du 5 février 2001, où celle qui était alors député guyanaise demande à celle qui était alors ministre de la justice, Marylise Lebranchu, de
    faire en sorte de nettoyer le casier judiciaire de son fils condamné par la justice pour complicité de vol, en faisant tout simplement annuler la condamnation car « à chaque fois qu’il
    subit un contrôle d’identité, la consultation du fichier provoque sa conduite au commissariat. » 


    Autrement dit, un membre de la majorité parlementaire demandait à son ministre de la justice de faire sauter, comme un PV, la condamnation de son fiston !! Comme au temps de la monarchie ou comme
    cela se passe dans certains régimes corrompus…


    Que la ministre de la justice ait essayé d’enfreindre la sacro-sainte règle démocratique de la séparation des pouvoirs devrait faire la Une de tous les journaux et devrait forcer François
    Hollande à virer immédiatement sa garde des Sceaux. Le fait que l’on en soit loin prouve l’état délabré de notre démocratie, où un ministre régalien peut avoir essayé d’influer la justice au
    profit d’un membre de sa famille sans créer d’affaire d’état !


    Aussi, malgré le succès de notre article sur le sujet, nous avons été surpris de constater qu’aucun des principaux sites d’information n’avait osé reprendre ce scoop incroyable. Mais de là à voir
    le site de Valeurs Actuelles mis hors service… nous ne pensions pas que la France en était là !


    Déjà que la quasi totalité de la presse française soutient mordicus le gouvernement et essaye en permanence d’étouffer les affaires socialistes… Si en plus on fait taire ceux qui osent encore
    dire la vérité, il y a clairement à craindre pour notre pays quant à la liberté d’expression. Une ministre a essayé de violer la séparation des pouvoirs impunément, il ne faudrait pas que
    des militants ou un parti tentent d’abolir, en plus, la liberté de la presse…


    Bien sûr, nous ne pouvons pas garantir pour l’heure que le site a effectivement été piraté ou s’il s’agit d’un problème technique, mais la coïncidence est frappante. Et si le piratage est avéré,
    il faudra bien se demander par qui il a été commandité…


    Notre site passera-t-il la journée pour avoir osé relayer une information de la plus haute importance ?

    LA GAULOISE 17/09/2013 12:22


    CHERE ISLAND GIRL N INSULTEZ PAS VOTRE BALAI QUI LUI SERT A QUELQUE CHOSE  : A NETTOYER ET A RENDRE PLUS PROPRE . PEUX T ON EN DIRE AUTANT DU TRUC DE L ELYSEE ?

    island girl 17/09/2013 12:00


    L'immonde bouffon a un QI similaire à celui de mon balai.