François Hollande en campagne des primaires - par Gérard Brazon

Publié le 12 Septembre 2011

Les socialistes n’ont pas changé c’est évident. Les petites phrases assassines fusent de partout. François Hollande reste sourd aux attaques et affirme : « J’ai cette qualité, je n’entends rien »(Figaro du 9 sept p3). Il pense que c’est un bon mot j’imagine, alors même qu’en cette période, ne pas entendre est surtout un handicap pour un politique qui veut gérer un pays !

Un autre point faible de François Hollande, d’après Ségolène Royal , c’est l’inaction (Idem Figaro) nous dit-elle ! Fichtre, comment ne pas faire un parallèle avec le fait qu’elle fût son épouse pendant de nombreuses années. Est-ce qu’il y aurait un lien entre le fait qu’il soit sourd et le fait qu’il soit inactif ?  A moins que...  il paraît que cela rend sourd également! J’espère que non !

A travers une affiche de campagne, François Hollande se met sur les rails de François Mitterrand ce qui augure mal de la suite et peut nous autoriser à nous demander jusqu’ou  il se déclare l’héritier. François Mitterrand  n’est pas un blanc-bleu en politique, loin de là ! Militant d’Action Française avant guerre, décoré de la Francisque pendant l’occupation, il obtient sa carte de résistant en Novembre 1943 soit 8 mois avant le débarquement américain sur les plages de Normandie. Ministre de l’intérieur sous la quatrième république, il fût au cœur même de la guerre d’Algérie et mena une action qui fût loin d’être...  socialiste. Est-ce Mitterrand là que nous vante sur ces affiches François Hollande ? Ou celui du faux attentat de l’observatoire organisé pour éviter l’oubli lorsqu’il était sénateur ? François Mitterrand fût la pire chose qui soit arrivé à la France ! C’est mon avis bien sur ! La seule chose que je lui reconnais, c’est le Grand Louvre ! Monsieur Hollande a donc fait une affiche consternante ou l’on voit Mitterrand et Hollande et le slogan : « La France en avant. 1981-2012, avec François pour la victoire ! » Est-ce cela le socialisme moderne ?

Martine Aubry-Brochen est désormais connue pour sa propension à limiter la liberté d’expression quand cette-ci la met en cause en s’attaquant à des sites et autres blogs dont le mien, alors même qu’elle ne dit rien contre ses amis politiques comme Caroline Fourest qui ne s'était pas gênée pour l'assommer dans son livre. Nous avons connu Madame Aubry -Brochen en tant que Ministre ou désormais, chacun le reconnaît, dans la « vraie vie économique », son action pour les 35 heures fût un désastre à commencer pour les salariés qui, en échange de 4 heures par semaine de travail en moins, connurent la « modération salariale » pendant de longues, très longues années et demandent à faire des heures supplémentaires pour compenser la perte salariale. Ce qui a permis à Nicolas Sarkozy de se faire élire en 2007 sur l'idée du "travailler plus pour gagner plus" 

Et puis comme le minaude Ségolène Royal un rien assassine: "la seule expérience électorale c’est une législative perdue en 2002. Passer de rien à une campagne présidentielle ce n’est facile !"

Au-delà de l’humour, que penser d’un Hollande, d’une Aubry, d’une Royal et d’autres hormis Arnaud Montebourg qui n’ont rien fait, rien dit sur l’affaire Guérini ! Voilà des personnalités politiques qui souhaitent nos suffrages, veulent nous gouverner et ont été incapable d’agir, d’intervenir, de dire si ce n’est dénoncer un système que d’aucuns disent mafieux à Marseille ! Est-ce là, des femmes et des hommes dignes de la confiance des Français ? Bien sûr que non. Le Parti Socialiste est incapable de regarder la réalité ! Le monde à changé, la France a changé ! Les socialistes, outre l’entreprise d’islamisation de notre pays, sont  incapables d’être une alternative. C’est grave, c'est terrible ! La démocratie ne peut qu’en pâtir ! Je ne suis pas socialiste car il y a bien longtemps que je ne fais plus le lien entre socialisme et humanisme. Être au parti socialiste aujourd’hui , relève soit de l’inculture politique, soit de l’inconscience, soit de la bêtise ! Ou les trois à la fois à la fois!

En disant cela, je ne cherche pas à insulter les personnes qui se réclament du socialisme mais simplement leur faire toucher du doigt qu’il ne faut pas confondre "idéalisme" et "réalité"! Prendre des vessies pour des lanternes

En disant cela, je ne roule pas pour un autre parti politique, un parti de droite bien sûr, car les dernières années m’ont plus souvent douchées qu’enthousiasmée ! C’est peu de le dire !

En disant cela, j’essaye simplement d’exprimer une profonde lassitude de ces gens qui affirment et sont hélas, loin d’être blanc et qui pourtant se présentent à nos suffrages. Dans n’importe quel autres pays d’Europe et principalement du Nord, beaucoup parmi eux, condamnés par la justice,  n’auraient plus le droit de se présenter aux élections.

Mais durant toutes ces années, ce sont les mêmes qui se présentent, qui affirment, promettent et organisent notre société. Le plus souvent, sur le même modèle que les adversaires politiques d'en face. Car de projets politiques touchant à l’intérêt du citoyen français, il n’y en a pas vraiment hormis à la marge. La différence essentielle étant dans la  peinture qui recouvre les mêmes orientations majeures : soit bleu soit rose ou rouge et vert . Ce n’est pas François Hollande qui me contredira puisque dernièrement, il approuvait le vote des 15 milliards à la Grèce en y ajoutant des commentaires accessoires pour faire avaler le fait qu'il est d'accord avec la politique de Nicolas Sarkozy sur l'Europe.

De plus en plus de Français comprennent que les partis politiques français vendent la même soupe. Tout simplement parce qu’ils n’ont aucune possibilité de faire une autre soupe avec des ingrédients non validés par Bruxelles. Car ce que refusent de nous dire ces politiques, de droite comme de gauche, c’est que celle-ci ne se fait plus en France.

Un homme comme François Hollande qui fait référence à François Mitterrand  est dans l’imposture la plus totale. Mitterrand fût, et il l’a dit lui-même, le dernier Président de la République ayant eut le pouvoir dans une France encore souveraine, du moins dans son premier septennat!

Postures et impostures de la gauche dans les déclarations et promesses dont elle sait qu’elle ne pourra jamais tenir !

Postures et impostures de la droite qui s’agite est fait comme si elle avait prise sur les événements qui lui échappent !  

La France n’est plus maîtresse de son destin depuis bien longtemps. Depuis le traité de Maastricht  pour fixer un temps dans l’espace. Nous le devons aux socialistes. La droite revenue aux affaires ne changea pas la donne ! Monsieur Jacques Chirac qui dénonçait autrefois le parti de l’étranger se glissa dans les draps de François Mitterrand en oubliant (déjà) ses promesses à défaut d'actions !  Un Jacques Chirac dont Marie France Garaud disait : J’ai cru qu’il était de l’acier dont on faisait les meilleurs canons. Il n’était que de la faïence dont on fait les bidets ! Il a poursuivi, en bon Radical Socialiste souterrain qu’il était, la politique socialiste d’intégration européenne ! Je me souviens encore des débats houleux dans mon camp politique  lorsque je disais mon rejet de Jacques Chirac.

Le Président actuel, Nicolas Sarkozy poursuit la même politique aujourd’hui en nous déclarant qu’il n’y a pas d’autres politiques que celle là !  Obéissance à l'Europe! Il fit pire encore, puisqu’il passa outre le référendum des Français sur la constitution européenne de 2005 et retira le verrou référendaire qui autorisait l’arrivée d’un autre pays  dans l’Europe que sous la condition d’un vote favorable des Français. L'Europe demande, la France obéit! 

Droite et Gauche française, nous sommes bien dans la posture et l’imposture. Que vivons-nous aujourd’hui ?

- des comptes publics déficitaires,

- Une France au bord de la faillite qui mène des guerres coûteuses,

- Une immigration incontrôlée si ce n'est de repeuplement,

- une islamisation rapide,

- des aides sociales à foison, ouvertes à des immigrés qui ont bien compris que l'on pouvait "toucher" sans s'intégrer aucunement, y compris en situation irrégulière,

- des retraites versées à des immigrés n'ayant jamais cotisés ou si peu en France,

- une éducation nationale qui abandonne des pans entiers de notre Histoire de France, qui organise l’oubli au profit du mondialisme, qui subit chaque année l’échec scolaire de milliers de jeunes qui se retrouvent sur le pavé sans diplôme, sans véritable instruction de base, en Français, en Mathématique et sans culture général.

Oui mais, ils auront survolé l’Empire chinois, ceux de l’Afrique et autres roitelets. Ils auront appris combien la France a été vilaine  avec  la traite négrière, avec le colonialisme. Ils ne seront même pas qui était Napoléon 1er ou Louis XIV ! Un vrai désastre inauguré déjà par le même Chirac qui refusa de commémorer la victoire française d'Austerlitz en 2005,  mais accepta de prêter le Charles de Gaulle (en état de marche pour une fois) pour fêter la victoire de l’Angleterre contre la France à Trafalgar ! Confusion des esprits, masochisme volontaire ou haine de soi !  Les Marins de la Royale ont dû apprécier !

C’est la France d’aujourd’hui !  Cette France, nous la devons à ces politiques qui inondent les écrans de télévisions avec leur cure d'amaigrissement pour les uns, leur sourire un peu bouffi pour d'autres, la dernière coupe de cheveux, la blague à deux balles, le propos incisif qui ne mange pas de pain, etc.  Nous la devons à ceux qui se présentent encore et encore à nos suffrages depuis 35 ans ou plus, sans même qu’ils ne s’excusent de l’état pitoyable dans lequel ils ont mis notre pays. C'est encore les mêmes!  Ils en sont conscients les bougres, j’en suis sûr ! Posture, imposture, carrières et grasse indemnités ! Tu touches et tu la fermes

La France au fond, n’est déjà plus qu’une province assujettit à une Europe niant les libertés des nations ! Nation ! Mon Dieu quel gros mot ai-je dit pour ces « gens là » Cela me vaudra un procès pour insultes raciales ou pour le moins un procès en xénophobie.  Affligeant!

Cette France, notre France est comme une voiture lancée à toute vitesse sur une route menant droit à un mur ! Nous sommes les passagers, on hurle!  Ce que nous propose le conducteur, c’est de lui permettre de continuer car il espère, que le mur tombera avant !

Ce que nous proposent les candidats socialistes pour prendre le volant, c’est d’accélérer  en espérant que la voiture s’envolera et évitera le mur !

Ce que nous proposent les Vert-Rouge c’est de virer à gauche… dans le précipice !

Alors j’écoute ces candidats,  je les entends se déchirer ou se féliciter,  en public ou non ! Mais je vois également la réalité ! Celle que refusent d'aborder nos politiques de tous bords. La France s’islamise très rapidement ! Des Maires sont confrontés à une offensive de l’islam dans leur commune. Certains sont alertés et sont désemparés par des musulmans qui s’imposent de force par les prières et occupent les rues. Ils se fichent ds lois républicaines! Des centaines, parfois des milliers qui forcent et s’installent le Vendredi. Vite appeler la Police! Mais pourquoi faire? Les sortir des rues bien sûr! Oui mais... la presse, les dénonciations d'islamophobie, ces "pauvres gens" qui n'ont pas de mosquées! A ce demander comment faisaient les plus anciens, il y a peine dix ans. C'est la trouille qui domine. Les islamistes le savent, ils adorent et en profitent. Ils ne respectent que le rapport de force. Toutes "compréhensions" est jugée par eux comme de la faiblesse.

Tous les Maires n'ont pas le courage de la Maire d'Enghien ! Les musulmans participent à un véritable mouvement concerté partout dans le monde, (Paris, Moscou, Washington, Londres, en Europe, en Inde, etc ). Parmi ces Maires aux maigres pouvoirs finalement, de droite comme de gauche, certains paradent et font semblant de mener le jeu en espérant "toucher" les dividendes électorales islamistes comme à Lille, Roubaix, Nantes, Poitiers, Strasbourg et j'en passe. La plupart en fait, sont totalement déroutés. Les plus lâches bottent en touche en promettant une salle de prières par ci, une mosquée par là et mettent le doigt dans un engrenage qui va les broyer. Ils paieront la note en 2014 c’est évident. Mais ils savent aussi qu’ils ne peuvent attendre aucun soutien des partis politiques dont ils dépendent. Même pas des tribunaux qui ont oublié la définition de la laïcité! C'est tout dire.

La politique française est un long fleuve entrecoupé de barrages dont les techniciens et administrateurs sont ailleurs.  Que peuvent-ils nous promettre ? Du sang et des larmes !  Pour ce qui est les larmes c’est fait !

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Mascara83 14/09/2011 07:30



Excellente suggestion, à mettre en application sur votre blog Gérard.  Merci



Gérard Brazon 14/09/2011 16:20



Mon blog est bien modeste pour être initiateur de quoi que ce soit de national ne pensez-vous pas? Cela dit, je participerai volontiers! Bien à vous



Laurent Pujade 13/09/2011 15:00



Je partage votre analyse à 100%, et la conclusion qui s'impose naturellement c'est que nous devons absolument tout faire pour que F. Hollande perde les élections
présidentielles. Le mieux serait tout simplement... qu'il n'y participe pas. Et ça on peut y contribuer ! C'est même tout simple, ce sont les socialistes eux-mêmes qui nous donnent la solution :
il suffit de participer aux primaires et de voter contre lui.


Mais pour qui voter ?


Le but étant de faire perdre le favori (Hollande) il suffit donc de voter pour le numéro DEUX, car c'est celui qui est le plus proche du Un donc le plus facile à élire.


Mais QUI est vraiment ce numéro deux ? Seuls les sondages SUR INTERNET sont fiables à ce sujet, et actuellement ils donnent un
numéro deux différent de celui donné officiellement par les médias...


Toutes les explications détaillées sont sur http://tinyurl.com/primsoc



Gérard Brazon 13/09/2011 16:37



Excellente suggestion. Je vais mettre le mode d'emploi sur mon blog. Bien à vous.



riziere 13/09/2011 14:26



Gérard j'admire! le commentaire précédent et celui-ci.Celui qui n'a pas compris c'est qu'il est aveugle. Il nous faut foutre un grand coup de pied dans cette fourmilière et espérer que 2012 nous
donnera la solution. Mais les français sont-ils prêts à cela??



Gérard Brazon 13/09/2011 16:46



Très franchement? J'en doutes. Dèjà nous voyons surgir sur nos écrans de télé et cinéma, les rappels aux "heures les plus sombres de notre histoire" les "propos nauséabonds" et autres et devinez
pourquoi cher ami? Pour faire le glissement habituel sur le danger de l'extrême droite bien sûr en oubliant que la plupart des collabos était aussi si ce n'est en majorité de gauche. Cela fait 40
ans que ce système fonctionne et aboutit à chaque fois au Front Républicain. Reste à espérer que les Français ne soit plus dupe de la manoeuvre. Mais j'en doutes. Bien à
vous.