François Hollande hué à Fessenheim - Préface Gérard Brazon.

Publié le 29 Mai 2012

Tout sauf la gauche!

Tout sauf une gauche totalitaire qui aura avec l'Assemblée Nationale, outre le pouvoir présidentiel, tous les pouvoirs sur l'ensemble des parlements départementaux, régionaux, nationaux et bien sûr, le Conseil Constitutionel, (cour suprême française) qui suivra puisque les 9 membres dépendent de leur nomination par le Président de la République, et ceux des Présidents des deux Assemblées (Législativre et Sénatoriale). Votons à droite afin de provoquer une cohabitation malgré la pression des biens pensants. Ceux là même qui disent que la cohabition est bonne lorsque c'est la gauche qui est pouvoir (Mitterrand/Chirac  (2 ans) - Chirac/Jospin (5ans) mais mauvaise quand c'est la droite qui pourrait compenser! Des biens-pensants qui trouvent même que l'UMP aurait tout à gagner à être dans l'opposition alors même que nous parlons de l'intérêt de la France! Petit jeu politicien écoeurant.

Gérard Brazon

******

 

C'était déjà en mars dernier, comme pour un avant-goût de pouvoir râté car usurpé, un départ sous les sifflets pour François Hollande. « C'est Louis XVI qui s'en va! », « Casse-toi sale vendu », hurlaient les manifestants, opposés à la fermeture de la plus ancienne centrale nucléaire en exploitation de France qui figure dans ses promesses de campagne.

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article