François Hollande: Il veut nous rouler dans la farine, celle-ci lui saute au nez!

Publié le 1 Février 2012

Une jeune femme a lancé un paquet de farine à la figure du candidat socialiste, durant la présentation d'un rapport de la Fondation Abbé Pierre sur le mal-logement.

François Hollande a été victime mercredi d'un jet de farine, alors qu'il parlait à la Porte de Versailles à Paris lors de la présentation du rapport annuel sur le mal-logement de la Fondation Abbé Pierre.

La femme qui a lancé un paquet de farine à la figure du candidat socialiste a dit à BFMTV s'appeler Claire Seguin, habiter Lille et être âgée de 45 ans. Plaquée au sol après son attaque, elle a crié au déni de justice, et a invité les personnes présentes à se rendre sur son blog, dans lequel elle dénonce des atteintes aux libertés envers sa personne. Elle s'est déclarée «absolument à bout de ressources parce que la loi n'est plus appliquée», sans plus de précision, et a affirmé qu'elle était «en train d'être assassinée à Lille par des socialistes». Elle avait déjà pris à partie sur France Inter en décembre la première secrétaire du PS, Martine Aubry.

Sur Twitter, le candidat socialiste à l'élection présidentielle est revenu sur cette péripétie. «Je suis heureux d'avoir signé le contrat social de la Fondation Abbé Pierre, malgré cet acte isolé qui n'honore pas son auteur», a-t-il écrit. «Il y a d'autres moyens de montrer sa contestation, je reste toujours ouvert au dialogue», a-t-il poursuivi.

 

 

Interrogé sur un éventuel renfort de son dispositif de sécurité, le candidat PS a indiqué: «Je prends les risques qu'un candidat doit prendre si je veux aller vers les journalistes, les Français. Ce sont les risques du métier». Son entourage a indiqué qu'il était déjà prévu que sa sécurité policière soit renforcée à partir de jeudi.

Conseiller spécial du président Nicolas Sarkozy, Henri Guaino, qui intervenait après François Hollande, a qualifié ce geste d'hostilité de «pratique détestable», car «dans une démocratie les gens doivent se respecter

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique étrangère

Commenter cet article

le gobi furax 02/02/2012 14:01


La première réaction à chaud de Hollande : " «C'est une personne qui visiblement était irresponsable, on va dire les choses ainsi, et qui a essayé d'utiliser cette réunion à d'autres fins.»", me
choque car elle sous-entend qu'exprimer un mécontentement (même si la méthode est discutable) implique un dérangement mental ! Alors on est bien nombreux à avoir une arraignée au plafond !


 


 

DUVENTDEBOUT 02/02/2012 00:07


Tout a fait d'accord, il faut respecter tous les candidats. TOUS et d'en interdire de parole AUCUN. Sanctionner sévèrement les nervis incultes et lobotisés qui pratiquent le délit d'entrave en
toute impunité.

Claude Germain V 01/02/2012 19:40


Effectivement " ILS" ont coupé des accésent rées/sorties de son site ,et de vraies coupures .Les banalités sont
en place ,le reste .......censure ????

Francis Claude 01/02/2012 19:06


oui li faut ce respecté c'est pour cela que les Gochos proches de FH empéchent MLP de donné des conférences par la force!!!!

Claude Germain V 01/02/2012 18:38


Si il tourne bien.

Philippe 01/02/2012 18:26


Bizarre le blog n'est pas visible, temporairement !?