François Hollande: moi Président je ruinerai la France...

Publié le 4 Mai 2012

  • Aux Français à la mémoire de poissons rouges? Ce qui circule sur le net. 
    Moi, président de la République, je ruinerai la France, comme je l’ai déjà fait avec la Corrèze, dont la dette a explosé au cours de mon mandat.
  • Moi, président de la République, comme je l’ai fait pendant 10 ans à la tête du PS, je protégerai tous mes amis mis en examen et condamnés par la justice.
  • Moi, président de la République, je donnerai le droit de vote aux étrangers pour compenser la perte de l’électorat populaire. (Signez la pétition contre le droit de vote des étrangers)
  • Moi, président de la République, je fermerai les yeux sur les turpitudes sexuelles de DSK, comme je l’ai déjà fait dans le passé (affaire Tristane Banon).
  • Moi, président de la République, je serai obligé de faires des cadeaux aux 700 imams et à Tariq Ramadan qui ont appelé à voter pour moi. Il faut savoir remercier ses amis.
  • Moi, président de la République, je régulariserai les clandestins, comme me le demande mes alliés Mélenchon et Joly. Cela fera toujours quelques électeurs socialistes en plus.
  • Moi, président de la République, je créerai 60 000 postes de fonctionnaires en plus dans l’éducation nationale,même si je n’ai jamais su calculer combien cela coûtait !
  • Moi, président de la République, je ferai du cynisme une vertu politique, comme mon maître François Mitterrand l’a fait avant moi en roulant tous les Français dans la farine, y compris les électeurs de gauche.
  • Moi, président de la République, j’irai dire aux dirigeants chinois tout ce que j’ai sur le cœur, mais comme ils ne me recevront pas, comme ils l’ont déjà fait avec mon émissaire Laurent Fabius, je rentrerai bredouille, mais cela m’aura permis de faire une belle balade aux frais des contribuables.
  • Moi, président de la République, je laisserai mes conseillers en sécurité confortablement installés dans leur gros fauteuil, critiquer les policiers du RAID qui risquent leur vie sur le terrain.
  • Moi, président de la République, je me présenterai comme le candidat du rassemblement, ce qui ne m’empêchera pas de dire que je n’aime pas les riches, et de laisser mon porte-parole traiter les électeurs du FN de xénophobes.
  • Moi, président de la République, je me lancerai dans une grande chasse aux sorcières pour mettre au placard tous les hauts-fonctionnaires qui ont travaillé avec la droite, je demanderai également la tête des journalistes de droite, comme Etienne Mougeotte, a qui j'ai refusé une interview.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

DUVAL Maxime 05/05/2012 07:22


A Trébeurden on leur doit aussi un joli tas de cailloux après un tas de magouilles, avec comme alibis les mêmes que vous avancez, Claude Germain.


Après, le "port" est là... et bien là. Manquerait plus qu'à lui donner le nom de son initiateur pour affirmer sa laideur.


Enfin, c'est le point de vue d'un "nostalgique de la nature" qu'on dénature et qu'on bétonne.

Claude Germain V 04/05/2012 21:33


Venez voir a Anglet 64600 ,la voyoucratie-crasse-socialiste avec la municipalité démaguogue socialo-communiste du sieur Espilondo qui a gravé dans son cerveaux BETON !!BETON !!!BETON!!SOCIAL
PARASITE !!!SOCIAL PARASITE .Il y a presque 3 ans lors de l'election de la future municipalité de gauche ,le sieur Espilondo avait juré sur son oncle ,sa tante ,enfin bref tout ses ancetres qu'il
abandonnerait le projet de salle de spectacle de la municipalité de droite soit environ 7 millions d'euros, he oui il devait faire des economies , ce n'etait pas necessaire parce qu'il y en avait
a Biarritz et Bayonne .3 ans plus tard le sieur Espilondo en pire qu'un menteur vient de lancer un projet de salle de spectacle style Ceucescu ou Staline a la gloire du socialisme legerement
facho....De peur d'etre attaqué devant les tribunaux ,ces tristes et pitoyables depensiers  nous font maintenant deglutir par le c.... et par la bouche un monstrueux batiment dont les
angloys n'ont pas que faire ,mais n'ont  que foutre a 14 millions d'euros ,bien sur prix socialiste .Ces aigrefins avec l'argent des contribuables vont nous creer maintenant des cubes de
beton social style Zup ,il nous construisent des ponts inutiles a 2 millions d'euros et ce n'est pas fini .Un maire demagogue qui devrait etre enfermé ,m'a dit un jour : " vous comprenez si on ne
donne pas de trravail aux entreprises locales ,les pauvres cela va faire du chomage .Ce que fait par contre le demaguogue Espilondo ,c'est du beton ,du beton ,avec tous ses complices 
promoteurs sur la Cote Basque ,les Haldays ,Bouigues ,Col , Brod et Kofman ,etc ,etc ...tout cela pour nous construire du beton demaguogue et VIOLEUR DE LA CULTURE ET DU PAYSAGE BASQUE .Sont
complices de cette destruction paysagére les maires de Biarritz et Bayonne egalement.Le comble c'est que sur les chantiers locaux et ceux de la municipalité ,on goinfre de travail I-NU-TI-LE les
entreprises locale et en plus de cela on va chercher tous les jours des ouvriers espagnol a la frontiere d'Irun ...Magnifique esprit socialiste qui lorsqu'ils vont etre foutu a la porte ,vont
nous laisser des dettes à la François Hollande .La betonite est une sacrée verole socialiste surtout quand on construit de l'inutile pour des hordes d'immigres qui debarquent dans la region ,pour
egalement des gens qui viennnet d'autres regions ,qui n'ont rien a faire ici puisqu'il n 'y a PAS DE TRAVAIL ICI .La Crasse socialiste est partout .....UNE CA-TA-STRO-PHE.Que restera t'il du
paysage encore un peu champetre du BAB d'ici 2 ans .....pour leur depart ????