François Hollande souhaite bien aux musulmans de bonnes fêtes mais "oublie" les chrétiens.

Publié le 27 Décembre 2012

Noël : fête inconnue au bataillon pour l'Élysée ?

Pourquoi une telle stratégie ? Par le Parisien libéral.

Il parait que François Hollande a été élu pour réconcilier et apaiser le pays. On peut s'interroger sur cette assertion.

Alors que l’Élysée envoie des communiqués de presse pour souhaiter une bonne fête de l'Aïd à nos compatriotes de confession musulmane, apparemment le service presse de l’Élysée ne juge pas bon de communiquer sur Noël, une fête païenne que l’Église Catholique s'est largement appropriée, du fait de l'anniversaire de la naissance du Christ. Noël, avec Pâques, est le principal rendez-vous des communautés chrétiennes de France et du monde entier. Et au-delà, Noël est une fête dont la signification a largement dépassé les frontières de telle ou telle religion, pour devenir la fête de tous les enfants.

Les signaux de mépris que le pouvoir socialiste actuel envoie à la communauté catholique de France sont inquiétants.

  • Il y a eu cette lamentable attaque de Cécile Duflot contre une Église qui fait bien plus de social que EELV n'en fera jamais [1].
  • Il y a ce silence du premier ministre ou du ministre de l'intérieur vis-à-vis des actes christianophobes comme la dégradation de la chapelle militaire de Toulon ce mois-ci ou celle du cimetière de Goussainville en septembre dernier [2].
  • Nous avons aussi le fait de s'attaquer à la seule position de l’Église Catholique sur le mariage pour [presque] tous (c), alors qu'il s'agit d'un point de vue partagé par les juifs, les musulmans, certains protestants et des politiciens socialistes [3].

Quel est le motif de cet acharnement ? Quelle est la stratégie de François Hollande, président de la République et disciple de Mitterrand ? Faire progresser le Front National pour mobiliser les gauches pour 2014 autour d'une problématique de type 21 avril ? Restaurer la querelle francs-maçons/Églises ? Un motif plus obscur encore ?

La meilleure réaction vient probablement d'Aziz Senni,entrepreneur, membre fondateur de l'Union des Démocrates et Indépendants (UDI, le parti centriste de Borloo) et apparemment musulman pratiquant également (si on en croit Bladi.net) :

J'aurai aimé que le Président Hollande puisse adresser ses vœux de Joyeux Noël à la communauté Chrétienne comme il l'a fait à juste titre pour la fête de l'Aïd auprès de la communauté musulmane. Ce genre "d'oubli" crée de la division entre les Français par le développement d'un sentiment de traitement inéquitable. À titre personnel, dans l'intérêt du vivre ensemble, pour les principales grandes fêtes religieuses, je souhaite que le Président puisse avoir la délicatesse d'adresser des vœux à chacune des communautés concernées.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

L'EN SAIGNANT 27/12/2012 10:56


On a les amis et les électeurs qu'on mérite. Il a tout de même la reconnaissance du VENTRE, ce qui est une vertu, sachant pertinemment qu'il n'a pas été élu par les FRANÇAIS mais par les
ARABO-MUSULMANS.! Chacun a le MONTOIRE qu'il MÉRITE ou qu'il s'EST FORGÉ .. Hélas ..!. Pauvre FRANCE, pauvres AVEUGLES de FRANÇAIS qui, en cette affaire ont tout de même leur part de
responsabilité.!

Pouf 27/12/2012 09:26


Drôle d'étonnement !!! Le parti socialiste est musulman, donc c'est normal, son comportement ! Vous savez bien que le coran impose de tuer les ennemis de l'islam ...alors pour une fois que FH
n'est pas hypocrite, n'allons pas le critiquer !

LA GAULOISE 27/12/2012 08:53


En ce qui me concerne ses souhaits, il peut se les ............!!!