François Hollande trahit la France. 'Vous n'êtes plus Président, monsieur'. Par Charles Lefèvre

Publié le 11 Novembre 2012

La France Trahie par Charles Lefèvre

Algérie : AL-WATAN du 1ER NOVEMBRE 2012

François HOLLANDE adresse un message de félicitations à Abdelaziz BOUTEFLIKA 

France : François Hollande se réjouit de la «vigueur renouvelée» des relations algéro-françaises
Le 01.11.12 | 10h00

Le président français, François Hollande, a adressé un message de félicitations au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à l’occasion de la célébration du 58e anniversaire de la Révolution du 1er Novembre 1954 dans lequel il s’est réjoui de la «vigueur renouvelée» des relations algéro-françaises.

«A l’occasion du 1er Novembre, j’ai le plaisir de vous adresser à vous-même ainsi qu’au peuple algérien mes vœux très sincères et amicaux», a écrit le chef de l’État français dans son message. «En cette année du cinquantenaire de l’indépendance algérienne, je me réjouis de la vigueur renouvelée de nos relations qui se manifeste à travers les nombreux domaines dans lesquels coopèrent nos deux pays», a souligné M. Hollande.


1 - *Adresser des félicitations au chef du FLN le jour même de l’assassinat, cinquante-huit ans plus tôt, de six français et de quatre musulmans fidèles à la France.
2 - Le féliciter pour les bombes qu’il a faites exploser ce 1er novembre, date maudite qui a marqué le début du massacre de milliers de nos enfants, de vos enfants mères métropolitaines.
Cela serait qualifié, en temps de guerre, comme « intelligence avec l’ennemi » et passible du peloton d’exécution.

Le 1er novembre 1954 - Voilà ce qui s’est passé très exactement ce jour-là :
C’est le premier jour du déclenchement du terrorisme en Algérie. Ce jour-là les premières bombes du FLN ont explosé. Ce jour-là les premiers français sont morts en Algérie.
La première victime de ce 1er novembre sera un jeune homme de 22 ans, à peine libéré du service militaire, Laurent François. Il est abattu devant la gendarmerie de Lapasset.
Les autres victimes : le lieutenant Darnault plus deux spahis à Kenchela.
Le garde forestier Braun près de Saint-Denis du Sig.
Le brigadier-chef Eugène Cohet et un soldat, Pierre Audat, du 9° régiment des chasseurs d’Afrique
Hamed Harouk, un agent de police à Dra-el-Mizan
Et enfin, le plus spectaculaire, celui dont tous les médias métropolitains s’empareront, c’est l’assassinat du caïd de M’chounèche, Ben Hadj Saddok et du jeune instituteur Guy Monnerot dans le car qui faisait le trajet entre Aris et Tifelfel, dans les gorges de Tighanimine (sa jeune femme, Jeanine, sérieusement blessée à la cuisse droite sera sauvée. Elle décèdera 40 ans plus tard le 11 novembre 1994), Le chauffeur du car était complice des meurtriers qui avaient l’ordre d’assassiner uniquement le caïd. Ils seront sévèrement châtiés (leur chef exécuté) par le responsable de la région Mustapha Ben Boulaïd.

Après ce 1er novembre 1954 il ne se passera plus une seule journée et une seule nuit sans attentats, sans meurtres, sans explosions. Le processus est enclenché et il se poursuivra jusqu’au 13 mai 1958.

Mais je conseille à François Hollande de noter sur son agenda d’autres dates anniversaires, afin qu’il n’oublie pas de féliciter M. Bouteflika :
- 20 août 1955… 50 femmes, enfants et ouvriers innocents, massacrés à El Halia
- 18 mai 1956… A Palestro (Ouled Djerrah) 21 soldats du contingent, la plupart de la région parisienne, déchiquetés, émasculés, les testicules dans la bouche.
- 18 juillet 1956… 19 soldats du contingent découverts atrocement mutilés au douar Sidi Ghalem
Mais aussi… celles de la côte 116, des bombes du casino de la Corniche, du Milk-Bar, de l’Otomatic, du stade municipal (12 morts et 45 blessés) et la date ou 18 « exploiteurs du peuple algérien » âgés de 8 à 12 ans, assassinés alors qu’ils attendaient le bus, après l’école, rue Sadi-Carnot et…….

J’ai honte pour mon pays.
Jamais la France n’a été autant déshonorée.
Jamais un Président de la République n’a autant déshonoré son pays.
Peut-on aller plus bas dans l’ignominie ? Cela n’est pas pensable.
Le fond est atteint.
Pour moi vous n’êtes plus le président de la république française M. Hollande.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Du côté des médias

Commenter cet article

jp 12/11/2012 09:30


beaucoup de gens,ont voté pour lui pour faire sauter sarko,et non pour se qu'il représente

raymond 12/11/2012 09:08


de toutes facons ,il n'est president que d'une toute petite partie des Francais,il est surtout presidentdes francais de papier,pour moi il n'est et ne sera jamais mon president.J'aime mon
pays et je ne peux en aucune sorte avoir de consideration pour des gens ,qui comme lui vomissent notre nation,de plus quand je vois ce type se soit disant recueillir devant les morts pour la
France,je ne comprend pas les les gens qui cautionnent cette felonie.

DURADUPIF 11/11/2012 22:41


Personne n' a voté pour lui d'ailleurs ... Avec un taux de partisans frôlant les 40%de sondés, élu par une minorité de 28% , il gouverne avec 40%, si les verts et les communistes font defauts, il
gouvernera ...SEUL sans toucher à son pote, élu par lui-même. Les heures les plus sombres....c'était quand déjà ?


 

marco 11/11/2012 20:16


quel beau s.....,encore un traitre de plus,aurons nous assez de cordes pour les pendrent tous ???