France - J'accuse François Hollande de mensonge. Par le Général Antoine Roch Albaladejo.

Publié le 3 Novembre 2012

Source: Hubert Zakine

Ci-dessous, le général Antoine Roch Albaladejo et son épouse Dany

(photo aimablement transmise par DELMONTE MON QARTIER)

clip_image001

  Au poste qu'il occupe aujourd'huiFrançois Hollande a tous les moyens de savoir ce qui s'est réellement passé le 17 Octobre 1961 à Paris. Il peut ainsi vérifier que le FLN avait décidé d'organiser une manifestation au cours de laquelle il prévoyait la destruction de quelques installations parisiennes et quelques assassinats ciblés de membres du service d'ordre et du MNA, son adversaire politique. 
 Il pourra ainsi vérifier qu'il n'y eut pas 300 morts, mais 7, dont un Français, consécutifs à la violence de quelques meneurs du FLN. Quant aux 2300(!) blessés, on n'en trouve que peu de traces , sinon dans les déclarations mensongères d'anciens FLNJ'accuse François Hollande de saboter tous les efforts faits par notre pays pour intégrer les immigrés. Comment aimer un pays dont le président fait de telles déclarations ? Chacun peut mesurer le désastre provoqué chez les jeunes maghrébins par de tels mensonges. 
J'accuse François Hollande d'avoir serré dans ses bras des Ben Bella et autre Bouteflika. Des terroristes qui ont provoqué et encouragé les pires atrocités qui n'aient jamais été commises dans le monde. Des gouvernants qui au pire ont encouragé, sinon au moins fermé les yeux sur les crimes et les tortures atroces dont furent victimes des milliers de Harkis. Un individu, Bouteflika, qui s'est acharné à éradiquer notre langue en Algérie et qui aujourd'hui se noie dans ses mensonges sur la présence Française en Algérie, dont il peut mesurer la réussite tous les jours dans son pays (prêt à demander réparations pour les ports, aéroports, hôpitaux, écoles, barrages, pétrole, gaz, etc. qu’on lui a laissés, intacts).
J'accuse François Hollande de faire semblant d'oublier que 95% des esclaves furent vendus par leurs propres chefs de tribus Africains et que plus de 95% des Français n'avaient rien à voir avec ces crimes au fond de leurs provinces. J'accuse François Hollande de toujours donner raison aux ennemis de la France, d'attiser leur haine des Français et d'abaisser ainsi son pays. Ce n'est sûrement pas le rôle d'un Président de la République digne de ce nom.

Général Antoine-Roch Albaladéjo 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

christophe 03/11/2012 22:53


Rassurez vous ou inquiétez vous, la grande muette est toujours muette.


Facile pour un général qui a fait sa carrière et qui n'est plus dans l'active de l'a ramener. En activité et en période de construction de sa carrière il était un dhimmis comme tous les grands
chefs militaires et il n'aurait jamais dit cela.


C'est encore un officier qui dans le temps avait pour devise : "armons nous et partez !"


Ne comptez pas sur l'armée pour nous libérer. Les généraux sont aux ordres des politiques, les soldats sont au moins à 50 % musulmans et le reste est pris en sandwich ne sachant quoi faire.
Certains rejoindront la guérilla initié par les patriotes civils, mias là cela commence à faire long...


Mon bon général, c'est bien ce que tu as dit, mais maintenant faut retourner à ta maison de retraite et prendre tes gouttes. 

Claude germain v 03/11/2012 17:58


La Grande Muette ,ayant fait un detour par Lourdes aurait'elle eté miraculée pour se mettre a parler si superbement ????? heu non !!! pas possible puisqu'en ce moment a Lourdes
on y trouve un des plus grand rassemblement de demies hommelettes  en robe de bure ,de ceux qui font ami-ami avec les ennemies de la France et qui la vendent .... Ces hordes de faux culs
dhimmisés et aux ordres de ROME-ISLAM .... 

DURADUPIF 03/11/2012 16:59


Si les Généraux de la grande muette s'en mèlent maintenant, silence radio dans les rangs. Le mensonge aussi c'est mainenant !