France, ton drapeau fout le camp ! Par Gilbert Collard

Publié le 2 Juillet 2014

Manuel Valls ce matin, à la question sur les drapeaux algériens, trouve normal que les algériens brandissent leur drapeau dans la joie et la bonne humeur. Sauf que ces Algériens sont aussi des "français de papiers". Le "journaliste" Bourdin n'a pas relevé. Dommage.

Va-t-on voir, enfin, la réalité explosive amorcée derrière des événements que les mythomanes médiatiques et politiques s’égosillent à minimiser, faute de pouvoir les empêcher ?

   Le pouvoir, matamore moribond, s’agite dans le vide abyssal de son insignifiance. Déjà, un match contre la Corée du Sud a provoqué des exactions : des drapeaux français ont été décrochés au profit des drapeaux algériens, exhibés partout.

Jeudi soir après un match entre l’Algérie et la Russie, quoi de plus anodin, de nouveaux, des troubles. En France, fait unique dans le monde, la qualification algérienne déclenche ce que, « motus et bouche cousue », notre ministre de l’intérieur nomme discrètement des « incidents insupportables ».

 

En réalité des violences, des dégradations, des crachats pour la Patrie, sous le déploiement, dans plusieurs villes, du drapeau algérien ! À Roubaix, des commerces ont été vandalisés, des vitrines défoncées, des voitures brûlées. Cependant, la Voix du Nord aphone de vérités dites, conclut : « Non, décidément, les casseurs ne sont pas des supporteurs comme les autres », et de citer des supporteurs d’origine algérienne qui ont sagement regardé le match chez eux.

Comme si c’était extraordinaire ! Évidemment, il faut s’interdire l’injuste amalgame. Et le journal d’ajouter que ces « incidents » font « le jeu de l’extrême droite. » L’ extrême droite, objet d’opprobre non identifié, doit toujours, en fin de compte des décombres, y être pour quelque chose.

Allons, ouvrez les yeux, débouchez –vous les oreilles, enlevez le silencieux de vos plumes, ces « incidents » vomissent la haine pour la France ! C’est dramatique, c’est périlleux, c’est la faute aux lâchetés, aux démissions, à l’électoralisme prostitutionnel, à la faconde trouillarde de nos phraseurs systématiques à nommer les choses par des artifices qui nient la réalité et nuisent aux braves gens d’où qu’ils viennent. Quel pays se mettrait en état de siège, en dehors du nôtre, en cas de match contre l’Algérie ? Aucun ! Quel pays voit flotter un drapeau étranger sur son territoire ? Aucun ! France, ton drapeau fout le camp !

Même si cette détestation de notre sol est minoritaire, ce que rien ne peut démontrer ni infirmer, cela en dit long sur l’échec de l’immigration et de l’assimilation. Pas un pays ne tolère ce que nous subissons, pas un ! 800. 000 inscrits en France pour les élections algériennes ! Qui est leur président ? Au nom même de la paix et du respect auxquels ont droit nos compatriotes d’origine algérienne, on doit les aider à être exclusivement français de France. Un seul moyen qui brille comme la clarté du choix, valable pour tout le monde, supprimer la double nationalité, son acquisition automatique au motif qu’on naît sur le territoire français, et faire respecter partout, sans faiblesse, nos couleurs.

Un match de foot, un jeu, un divertissement mondial qui devient un prétexte à l’exhibition d’un nationalisme étranger et agressif, à la violence, à la casse, à l’injure, en France et rien qu’en France, pays généreux, jusqu’à quand et jusqu’ où ? Le chant du coq égosillé, plumé pourra t- il un jour nous réveiller ? Pendant ce temps les « antiracistes » se réunissent à Fréjus pour tirer un bilan des cent jours des onze villes de France administrées par le FN… Qu’ils aillent donc faire des bilans après les matchs ! Ils poussent « un cri d’alarme »! Nous aussi !

Gilbert Collard, Député du Gard

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Pivoine 03/07/2014 13:31


Ces incidents sont un avant-goût de la guerre que nous préparent les musulmans, le jour où ils seront majoritaires ! Dire que hier soir, des militants et sympathisants UMP accueillaient avec
ferveur le sarkophage, alors qu'il est responsable de l'élection de grollandouille ! C'est triste à dire, mais une majorité n'a toujours rien compris !