François Hollande part à la reconquête des entreprises

Publié le 23 Avril 2013

Alors qu'il est au plus bas dans les sondages, le chef de l'Etat va multiplier les signes en direction des milieux économiques et patronaux dans les prochains jours. Objectif: inciter les entreprises à embaucher et investir.

Le 23/04/2013 

 

Comment renouer le contact avec les entreprises? Cette question est devenue prioritaire à l'Elysée et à Matignon. Car les retours du terrain sont trés mauvais.

La défiance des acteurs de l'économie est très forte. Trop, alors que l'exécutif a besoin d'eux pour remonter la pente. Du coup, les signaux se multiplient. 

Ainsi, sur le plan politique, François Hollande lâche l'aile gauche de sa majorité en passant en force sur la sécurisation de l'emploi. Un texte salué par les milieux patronaux et qui pose les bases d'une nouvelle flexi-sécurité

Fin avril, le président clôturera les Assises de l'entreprenariat organisées à Bercy, où il devrait lever les doutes dans son discours sur les plus-values de cession, et prôner une réorientation de l'épargne vers l'investissement.

Baisses de salaires

il s'agit aussi de ne pas perdre du temps car la réforme du marché du travail doit permettre aux entreprises de négocier des baisses de salaires contre un maintien de l'emploi. Une forme de flexi-sécurité que reclament depuis longtemps les milieux patronaux.

En ne cédant pas à la pression de l'aile gauche de sa majorité
, François Hollande envoie donc un signal assez fort aux chefs d'entreprises vers qui il tente de mieux communiquer depuis plusieurs jours.

Des chefs d'entreprises qui doutent pourtant de la réalité du virage social-démocrate pris par l'Elysée en novembre dernier avec son Pacte de compétitivité.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Economie-Finance-Industrie

Commenter cet article

Yves IMBERT 24/04/2013 17:28


Depuis mon dernier commentaire j'apprends que le minable qui nous sert de Président entend exclure les entrepreneurs du mandat de député


Ceci sa,ns doutre pour améliorer la représentativité du parlement constitué principalement par des fonctionnaires


Je considère désormais que seule issue à cette destruction de nos valeurs est la résistance armée dans le cadre de l'article 35 de la déclaration du citoyen de 1793


 

LA GAULOISE 24/04/2013 08:47


LA CONFIANCE CA SE MERITE MONSIEUR LE PRESIDENT ET UNE FOIS PERDUE IL EST TRES DUR DE LA RETROUVER .

Yves IMBERT 23/04/2013 20:39


Quels patrons de métier et donc autres que les escrocs  du CAC 40 peuvent croire un minable qui déclare ne pas aimer les riches c'est à dire ceux qui travaillent et réussissent