Francophonie/francophobie. La mort de la langue française...

Publié le 19 Septembre 2011

Un témoignage intéressant d'une personne engagée dans la défense de la langue française.

Gérard Brazon

*********

Par Charles Durand - de Nice 

J'ai une fille de 6 ans d'un second mariage qui est entrée en début de ce mois en CP. Aujourd'hui sa mère et moi, nous nous sommes rendus à une convocation de son instituteur pour découvrir le programme et ses objectifs.

J'avais entendu parler de l'anglais imposé à l'école élémentaire et je peux confirmer que, effectivement, c'est la réalité dès le CP. 

Le nombre d'heures est faible soit 54 h sur l'année mais l'objectif n'est pas tant la langue que la découverte de la "culture" d'après ce que nous a dit l'instituteur. C'est ainsi que, dans le cadre du cours d'anglais, les enfants se voient attribuer un nom anglais. Ma fille Camille va ainsi s'appeler Jenny ( ?) dans le cadre du cours d'anglais. D'après les explications de l'instit, il apparait donc qu'il s'agit plus d'un conditionnement que d'autre chose. 

Ainsi, à Nice, à 30 km de l'Italie, l'école où je suis obligé d'inscrire ma fille (je n'ai en effet pas le choix car on est désormais contraint par la carte scolaire) ne propose aucun choix de langue étrangère et la rubrique "Langues vivantes" égale de toute évidence l'anglais et rien d'autre que l'anglais !

Alors que ma fille ne maîtrise pas encore l'écriture et la lecture dans la langue de son père et encore moins dans la langue de sa mère, qui est vietnamienne, l'anglais est ainsi imposé à ma fille de manière totalement arbitraire. L'endoctrinement va commencer. Nos élites « anglomaquées » veulent faire de la France un "pays bilingue". C'est la triste vérité puisque Boorlo a parlé d'une introduction de l'anglais dès l'âge de 3 ans, c'est-à-dire dès la première année de maternelle alors que l'enfant ne maîtrise pas même encore la langue de ses parents !

Mes commentaires acerbes vis-à-vis de l'anglais n'ont pas rencontré chez les autres parents un terrain très favorable, même chez les Italiens de souche qui vivent à Nice et dont on retrouve certains dans la classe de ma fille. On aurait pu s'attendre à ce que l'instituteur, tout comme les parents, prenne une distance critique vis-à-vis d'une mesure qu'il se voit obligé de suivre, puisqu'elle émane de son employeur. Toutefois, ce ne fut pas le cas. Il croyait qu'il s'agissait là d'une excellente mesure en répétant que l'anglais était la seule langue internationale, au delà du simple bon sens. Quand  bien même ce serait le cas, doit-on imposer des cours d'anglais à des gamins qui ne possèdent pas encore leur propre langue et qui, selon toute vraisemblance, vivront et travailleront à l'intérieur des frontières de leur propre pays toute leur vie durant ? Comment ne pas prendre un recul critique vis-à-vis de telles âneries quand on connait l'immensité de l'Amérique centrale et de l'Amérique du sud, l'immensité de la Chine et de la Russie et quand on sait que l'anglais n'est pas la langue maternelle de plus de 5% de la population mondiale ?

Bien entendu, si j'avais évoqué l'espéranto, on m'aurait sans doute pris pour un fou !!

J'ai pu ainsi, aujourd'hui, constater l'ampleur du conditionnement subi par nos concitoyens et le degré de verrouillement des grands médias qui baillonnent efficacement les voix dissidentes. Depuis que j'ai rédigé "Une colonie ordinaire du XXIe siècle", je n'ai jamais ressenti un pareil sentiment d'impuissance vis-à-vis du viol que le peuple subit en permanence de la part de ses élites dirigeantes. Comment briser cet empire qui nous étouffe et qui fait prendre à nos concitoyens des vessies pour des lanternes ? 

Charles Durand

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Epicure 20/09/2011 22:01



Cher internaute, je déteste les gens qui prétendent avoir Une Opinion essentiellement fondée sur leur méconnaissance dans laquellle ils instent à se perpétuer...De même tous les jobards qui ont
un Avis sur tout ce qu'ils ignorent et à propos de quoi ils ont surtout des préjugés et des passions mauvaises...: c'est bien le drame du Suffrage Universel


Je vous renvoie non pas à MES connaissances, mais à celles qui Disponibles à tous, POURRAIENT DEVENIR FORT LIBREMENT LES VÔTRES.



Jacques 20/09/2011 21:29



@Epicure.


Vous pouvez ne pas être d'accord. De même vous pouvez avoir une grande connaissance, avoir de la science, de l'instruction, du savoir toutefois, vous ne contrôlez pas vos nerfs et cela vous rend
injurieux. Dommage. La connerie est la chose la plus partagée en ce bas monde! Y compris par vous-même.



Epicure 20/09/2011 15:23



Faux! Tout faux! Informez vous en neuro-apprentossage svp. mettez vous à l'Heure non de l'iedéologie mais de la Science dure, la seule qui vaille.


La langue maternelle est celle que le Bébé sait déjà fondamentalement dès le 7eme mois de sa vie (ce que sa Mère lui parle) et son Accent est déjà fixé..!!!


Si c'est une étrangère qui l'élève...la langue qu'elle lui parle sera sa langue maternelle....


A trois ans il a l'essentiel de la grammaire intuitive acquise; et il n'y a pas de séquençage de cet apprentissage comme vous semblez vouloir le croire  sans vous être informé
réellement aux sources sérieuses; mais une silmultanéité comparatrice.
Maintenant j'arrête ici.. et vous renvoie aux études et aux savoirs dont vous ferez bien ce que vous voulez. Rester ignare et con est aussi tout à fait possible...



Mascara83 19/09/2011 20:31



Entièrement d'accord avec votre analyse, Gérard, en effet, si l'on ne maîtrise pas la langue Française dès la 6e et que l'on ne comprend rien à une simple dissécation d'un texte ou lettre , à
quoi bon d'obliger ces enfants d'essayer de leur bourrer le crâne avec 2 langues étrangères en + ???.   Je pense que les Ministres de l'Education Nationale successifs depuis 68 ont apporté
tellement de modifications avec leurs méthodes "globale et semi-globale" que cela a complètement déréglé le système éducatif de base et enseigné par bcp de prof. gochos. En fait, ils ont fait des
"semi-illétrés!" Permettez-moi de vous dire que lorsque je reçois des courriels d'amis ou parents (BAC + 6) truffés de fautes d'orthographe, mes cheveux se hérissent... alors que je possède un
simple C.E.P. !



Epicure 19/09/2011 16:34



Que notre ami Niçois se rassure, il est Français et donc, ne sait rien du bilinguisme et a fortiori du multilinguisme ! Qu'il lise donc les derniers rapports de l'Inserm qui ont confirmé ce que
n'importe quel habitant (juif surtout qui parlait Yiddish à la maison et Allemand au Lycée (Austro Hongrois) et Hongrois puis Ukrainen avec les paysans Ruthènes  quand cepauys fut annexé à
la Russie puis enfin Roumain de 1920 à 1945 et enfin Ukrainien depuis l'après 2e Guerre Mondiale. Aucun de ces multilingues n'est devenu fou mais extraordinairement doué et la science apporte la
preuve qu'un enfant peut et DOIT apprendre simultanément plusieurs langues aussi difficiles qu'aucun Français, FIGE dans sa langue ne saura en apprendre après 12 ans.
Il serait temps que les français apprennent à ne pas se considérer tout sachant et le nombril du monde. Je renvoie donc cet ami Niçois à de nombreuse lectures sur ce thème de Cernovitz
Cerna(u)ti, Tschernowitz ou Cernovtsi ou Cernovice  ...) disponibles sur le Net...Ainsi que les études sur le multilinguisme indispensable avant 12 ans...


ceci dit: la France n'a pas le sou ni la compétence pour ENSEIGNER l'Anglais ou a fortitori autre chose puisque les instits et prof ne savent pas les langues qu'ilez enseignent!!! quant à
l'accent ! Oubliez...!!!!


Alors on baratine de la CULTURE à la place......Tu parles! Minables.....



Gérard Brazon 19/09/2011 19:21



Ce n'est pas l'apprentissage des langues qui pose problème mais le fait que l'on mette un apprentissage en avant avant-même la langue maternelle. Si in fine, tous les petits français sortaient de
l'cole en ayant une bonne maîtrise de la langue française, ce serait déjà bien. Nous savons combien cette langue n'est pas maitrisée en sortie d'école. Améliorons cet apprentissage et juste après
apprenons d'autres langues. 



Mascara83 19/09/2011 14:11



Ne soyez pas trop choqué cher Monsieur, car la fille d'une amie entrant en classe de 6e dans un collège de Toulon,  a eu son 1er cours d'histoire consacré au le Magreb!


Vivement que le FN arrive pour remettre les pendules à l'heure!!!!!!!!!!



Gérard Brazon 19/09/2011 19:23



Votre amie devrait se rendre avec d'autres parents pour protester surtout si les enfants ne connaisse pas l'Histoire de France à la même période.