Fraude sociale! C'est comme la sécurité et l'immigration, plus on en parle moins on agit!

Publié le 16 Novembre 2011

Ou comment renouer avec l'esprit de 2007 !

Esprit es-tu là? Frappe deux coups si oui. Il y a fort à parier que cet esprit est mort! Comme la Sécurité, comme l'Immigration, ce thème de la fraude sociale vient pour occuper un terrain laisser en jachère par le gouvernement depuis le début. La crise a bon dos,  si toutefois elle n'est pas un leurre pour les gogos (Voir les techniques de manipulation des masses) afin de bousculer les Français et permettre à des entreprises de délocaliser encore un peu plus!

Sans doute que je me trompe, je ne suis pas un économiste, mais quand je constate que les experts se plantent depuis des années, je me dis que je peux moi aussi, délirer au minimum si ce n'est douter des propos des politiques et de la soupe du 20h. 

Gérard Brazon

*********

Le président de la République, Nicolas Sarközy, était en déplacement aujourd’hui dans la capitale girondine, afin de parler de la fraude sociale. « Voler la Sécurité sociale, c’est trahir la confiance de tous les Français » a-t-il déclaré. Alors que celui-ci est au pouvoir depuis de nombreuses années, c’est seulement à 6 mois des élections présidentielles que le futur (?) candidat pointe du doigt les « profiteurs » du système.

L’offensive du chef de l’Etat débouche sur plusieurs annonces : les bénéficiaires du RSA devront travailler au moins sept heures par semaine pour pouvoir toucher leurs prestations. Cette mesure sera testée d’ici la fin de l’année dans dix départements. De plus, un Haut Conseil (un de plus !) au financement de la protection sociale va être créé. Cet organisme devra « travailler avant la fin de l’année » afin de proposer des solutions pour réduire le déficit de la Sécurité sociale.

Le président de la République confirme l’échec de sa politique bilan en matière de fraude : «En 2010, trois milliards et demi d’euros de fraude fiscale, sociale et douanière ont été détectés, dont un demi-milliard d’euros au titre des organismes de Sécurité sociale. C’est 20% de plus qu’en 2009 ».

Le responsable du Front national, Jacques Colombier, a quant à lui, réagi par communiqué de presse : «Nicolas Sarközy s’est bien gardé d’évoquer une des causes majeures de la fraude sociale que constitue l’immigration continue dans notre pays ».

Selon l’expert et spécialiste des migrations, Jean-Paul Gourévitch, le coût de l’immigration en France est d’environ 26 milliards d’euros par an. De possibles économies en perspective !

[cc] Infos Bordeaux, 2010-2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d´origine [http://www.infos-bordeaux.fr/].

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Colbert 17/11/2011 16:37



MIRACLE !


Nous ne sommes pas à la Pentecôte, néanmoins, notre président vient d'être touché par l'esprit saint !


Au bout de 4,5 ans, IL VIENT DE DECOUVRIR LA FRAUDE SOCIALE...


Comme quoi, l'approche des élections rend moins couillon...



island girl 16/11/2011 21:55



Mister president est en campagne electorale,mais il ne nous fera plus le coup du karcher ...CHAT ECHAUDE CRAINT L'EAU !



Epicure 16/11/2011 19:39



Il y a trente ans..... un ami dentiste (Socialiste de père en fils!) m'a déjà expliqué comment les patients algériens d'une famille en Algérie venaient se faire soigner par
dizaines sur le même nom d'un patient travaillant en France...


Et tout à coup !!!!! le Gouvernement Découvre la Fraude???????


Ne découvre-t-il pas putôt un bon moyen de CASSER la Campagne de MR Hollande en lui coupant  sous les pieds, toute "l'herbe sociale"qu'il s'apprêtait à brouter sans modération...?


NS nous prend décidément pour des cons!