Freysinger est trop radical pour Marine le Pen...(?) Par Gérard Brazon

Publié le 9 Avril 2013

L'Union des droites en Europe n'est pas pour demain mais il y a de l'espoir. Alors Marine Le Pen serait moins rigide que Freysinger sur l'islam? Peut-elle faire autrement d'ailleurs. Je disais il y a peu à un ami de Riposte-Laïque:

"Aujourd'hui, Marine Le Pen est sujet à une demande de retrait de son immunité parlementaire pour avoir utilisé le mot "occupation". C'est tout dire! Elle est la seule à avoir dénoncé les prières de rue. C'est un peu fort que de dire qu'elle n'est pas audible sur ce sujet. Pour autant, que deviendrait le FN si celui-ci se centrait uniquement ou en masse sur l'islam en négligeant le reste. Je vois dans cette demande (exigences?) un piège mortel pour le FN et Marine Le Pen et au delà pour les Français qui espèrent en lui un changement radical de politique! Vous connaissez assez l'âme française pour savoir qu'elle a souvent l'habitude soit de se coucher, soit de s'apitoyer sur elle-même ou sur les malheurs réels ou supposés de "victimes". On peut le regretter mais c'est ainsi... Il ne faut pas oublier l'islam mais il faut aussi construire une crédibilité sur d'autres dossiers comme l'économie, le chômage, la sécurité, sans oublier ce qui va avec, l'immigration et l'islamisation"!

En effet je pense sincèrement que cantonner le FN à la lutte contre l'islam sera contreproductive et que la Suisse n'est pas la France! Les Suisses ont cette capacité depuis des décennies de décider et d'influer sur la politique. Elle a acquis cette maturité politique que nos politiques ont interdit à nos compatriotes. Il serait irresponsable de l'oublier.

J'ai beaucoup d'admiration pour Oscar que j'ai eu la chance de rencontrer. Sa sincérité ne fait pas de doutes. Je sais qu'à terme, l'Union des droites européennes, des patriotes se fera, chacun avec sa musique, sa spécificité nationale. Je me méfie par contre de ces informations de la presse tendant à mettre des coins entres des personnes partageant le même amour pour leurs patries! 

Gérard Brazon

****

La leader du Front national (FN), bien que positionnée très à droite sur l'échiquier politique, ne comprend pas certaines prises de position du nouveau conseiller d'Etat valaisan.

20 mn Online

Dans une interview accordée à l'hebdomadaire «Schweiz am Sonntag», la présidente du Front national (FN), Marine Le Pen, explique en quoi elle se distancie de certains propos tenus par Oskar Freysinger. «Pour lui, nous sommes trop modérés sur la question de l'islam», explique-t-elle.

«Il ne partage pas notre avis, selon lequel il n'y a aucune raison d'exclure un courant de pensée du processus démocratique, pour autant qu'il respecte les règles du jeu. Or, pour lui, l'Islam n'est absolument pas compatible avec la manière de concevoir la démocratie en Europe

Rage contre la «classe politique»

Marine Le Pen juge l'UDC proche du FN en ce qui concerne l'Union européenne, la sécurité ou l'immigration. Par contre, elle la trouve plus libérale en matière de politique économique. Elle souligne par exemple qu'elle profitera de l'affaire Cahuzac. «C'est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Ce scandale n'a fait qu'augmenter la rage des Français envers la classe politique.»

Interrogé par «20 Minuten», Oskar Freysinger s'est montré peu élogieux envers les propos de la politicienne française: «Il faut qu'elle parle de chose qu'elle comprend», a-t-il lancé. Pour lui, il est clair qu'elle n'a pas lu correctement ses textes. «J'ai simplement fait ressortir certaines zones grises, qui prouvent que parfois, l'Islam n'est pas compatible avec un Etat de droit. Mon but n'est absolument pas de diffamer cette religion», a-t-il conclu.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

yves IMBERT 09/04/2013 22:56


Dommage que nous n'ayons pas Oscar à la place de Marine du Philippot

island girl 09/04/2013 19:04


L'ensaigant a raison ,mais Oskar me plait et je me réjouis de l'entendre ,il est toujours plein de bon sens et garde son calme en toutes circonstances .

L'EN SAIGNANT 09/04/2013 16:15


Par cette déclaration: "Mon but n'est absolument pas de diffamer cette religion» , Oskar
FREYSINGER prouve qu'il ne connait rien à l'ISLAM qui n'esp pas une religion mais un système totalitaire complet incompatible avec les démocraties et les républiques.!