Friedrich Engels: était-il islamophobe ou raciste qui plus est?

Publié le 7 Janvier 2012

Voilà un texte qui va faire frémir la bien pensance! Un texte qui date de 1848! A une époque où le politiquement correct n'existait pas! Où finalement, la libre parole n'était pas contrôlée.

Bref un texte de Friedrich Engels que me signale Nadia Furlan! A lire avec un certain plaisir pour le ton et une certaine ironie par rapport à l'auteur. Bref, de la bonne humeur et aussi, en 2011 beaucoup de regrets sur ces lois mémorielles, ces attitudes de bobos-gauchos, ces bien pensants. Par comparaison à cette dictature de la pensée qui sévit en France aujourd'hui, je me demande ce que pensent les dirigeants algériens de la pensée et de la réalité décrite par Engels.

Friedrich Engels HD.jpg"En gros notre opinion est qu’il est très heureux que le chef arabe (Abd el Kader) ait été pris.La lutte des Bédouins était sans espoir, mais bien que la façon dont la guerre a été menée par des soldats brutaux comme Bugeaud soit très condamnable, la conquête de l'Algérie est un fait important et propice au progrès de la civilisation.

Les pirateries des Etats barbaresques que le gouvernement anglais n’a pas contrariées aussi longtemps qu’elles ne gênaient pas ses bateaux ne pouvaient s’arrêter que par la conquête d’un de ces Etats. Et la conquête de l’Algérie a forcé les beys de Tunis et Tripoli, ainsi que l’Empereur du Maroc à s’engager sur le chemin de la civilisation. Ils ont été obligés de trouver d’autres occupations pour leurs peuples que la piraterie, et d’autres moyens de remplir leur caisse que les tributs payés par des plus petits Etats d’Europe.

Et si l’on peut regretter que la liberté ait été détruite, nous ne devons pas oublier que ces mêmes Bédouins sont un peuple de voleurs dont les principaux moyens d’existence consistaient à faire des incursions chez les uns et chez les autres, ou chez les villageois sédentaires, prenant ce qu’ils trouvaient, massacrant tous ceux qui résistaient, et vendant le reste des prisonniers comme esclaves. Tous ces peuples de Barbares en liberté semblent très fiers, nobles et glorieux, vus de loin, mais vous n’avez qu’à les approcher pour découvrir que tout comme les nations les plus civilisées, ils sont mus par la convoitise du gain; simplement, ils emploient des moyens plus grossiers et plus cruels. Après tout, le bourgeois moderne, avec la civilisation, l’industrie, l’ordre et les « lumières » qu’il apporte tout de même avec lui, est préférable au seigneur féodal ou au pillard de grand chemin, et à l’état barbare de la société à laquelle ils appartiennent."

F. ENGELS, The Northern Star, 22 Janvier 1848, in Marxisme et Algérie,Textes de Marx et Engels présentés et traduits par Robert Gallissot et Gilbert Badie, UGE, 1976, pages 25-26."

Friedrich Engels, né le 28 novembre 1820 à Barmen (ville qui est aujourd'hui une partie de Wuppertal), et mort le 5 août 1895 à Londres, est un philosophe et théoricien socialisteallemand, grand ami de Karl Marx. Après la mort de Marx, il assure la rédaction définitive des tomes II et III du Capital, à partir des brouillons laissés par l'auteur.

 Gérard Brazon.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Histoire de France

Commenter cet article

Yves IMBERT 07/01/2012 15:37


Pour un esprit comme le mien qui a réussi grâce à la recherche de la belle ouvrage   dés 14 ans à échapper au lavage gauchiste du cerveau, merci d'avoir déterré ce Texte qui est aussi
excellent que les déclarations de ce cher georges (Marchais) sur l'immigration j'espère qu'il va participer à la dissolution  des brumes collectivistes qui persistent à subsister de 
façon insupportable malgré le constat des réalités.

DUBOISDUHAUT 07/01/2012 15:12


Marx Engels, nos socialo-communistes en ont perdu la bonne trace. Ils croient être dans la bonne trace de tout le monde il est beau tout le monde il est gentil après un coup de Mao et de Castro.
Ils se sont perdus dans le communisme, après dans le nazisme et maintenant dans l'islamisme. A croire qu'il ont une idéologie de retard. C'est vrai que cela est tout chaud, deuxième
partie du 20é siècle il faut leur laisser du temps pour imaginer le futur en regardant derrière. Européens de tous les pays UNISSONS-NOUS !


 

Rita 07/01/2012 10:46


HaHaHa!





Et c'est son appel qu'il lancait avec son compain, Karl Marx:   "Proletarier aller Laender, vereinigt Euch"
(proletaires de tous les pays, unissez-vous!), que la gauche suit encore aujourd'hui - en theorie, bien entendu. Et, comme son compatriot, Goethe, le faisait deja dire a son Faust:  "Grau
ist alle  Theorie" (toute theorie est grise).


 

Loly 07/01/2012 10:44


Mon Dieu, comment ais-je pû prendre autant de plaisir à lire et relire ce texte! Serais-je moi aussi islamophobe...? Au secours, je ne suis pas dans la bien pensance!!!