Frigide Barjot : vous avez dit bizarre…comme c’est bizarre ! par Lucie Clavijo

Publié le 2 Mai 2013

Frigide Barjot : vous avez dit bizarre…comme c’est bizarre !

 Lucie République Clavijo Par Lucie Clavijo pour Puteaux-Libre

Une question récurrente se pose ces derniers mois, glissant entre les vagues d’informations vaseuses et les émissions soi-disant médiatiques :

Madame BARJOT, malgré le coté histrionne en état d’hyperthyroïdie rose, est sortie du relatif anonymat où elle vivait et a été adopté comme porte parole de gens certainement sincères, mais visiblement naïfs, sur une question de société de première importance. Pourquoi ?

J’ignore qui Madame BARJOT représente vraiment, mais on la perçoit plutôt comme un petit sous-marin. Même si elle n’est que l’instrument involontaire et inconscient de forces qui la dépassent. On parle d’elle, de sa foi, elle frétille, elle s’agite, bref, Madame BARJOT est contente, alleluia mes frères !

Une chose est certaine : les sous marins doivent être des comédiens, bons ou mauvais, mais des comédiens. Il y en a beaucoup, certains sans doute par croyance, ou  idéologie, et parfois par  intérêts.

Ayant observé Madame BARJOT, dite Frigide, dans ses gesticulations, je n’arrive toujours pas à comprendre comment elle a pu devenir le porte parole du mouvement anti mariage pour tous.

Les associations qui lui ont laissé les rênes au départ, ont sans doute confondu son gigotage  médiatique, avec le moyen de se faire entendre. En tout cas, ce fut visiblement pain béni pour les médias qui allaient serrer les rangs, comme d’habitude, derrière la gauche : pouvait-on imaginer un  meilleur instrument  pour diviser et démonter in fine les opposants au mariage gay ? Sans doute pas. Si Madame BARJOT n’existait pas, il aurait sans doute fallut un gros think tank de gauche pour l’inventer.

Un coup d’oeil sur wikipedia nous apprend que Madame BARJOT est humoriste ( ?) et ‘chroniqueuse mondaine’. Et même qu’elle connaît Papa LE PEN ! Que dire ? Rien !

Rien à voir avec un COLUCHE qui avait un cœur gros comme ça, et une sincérité suffisante pour ramener les français sur les voies de la charité pour des décennies.

Les braves catho peu coutumiers des milieux bobos gays parisiens ont sans doute cru que Mme BARJOT avec sa verve et ses relations, ferait passer le message. Ils se sont tout simplement fait piéger.

Elle a été utilisé avec gourmandise par les pro de la com… et des plateaux télé. Et c’est tout.

Je n’ai pas à juger de la sincérité de l’engagement catholique (voire plutôt cathodique ???) de Madame BARJOT, cela ne regarde qu’elle. Mais ses incohérences et ses inconsistances incitent à penser qu’elle est une marionnette habillement utilisée au détriment de groupes de personnes sincères, mais incapables de s’imposer dans les médias, qui eux, veulent juste de la bouffonnade à vendre, et attendent le moment propice pour décrédibiliser le tout.

Mme BARJOT en a rajouté à plaisir, en monopolisant la scène, et cela n’a pas permis à d’autres personnalités (pas assez charismatiques pour amuser le chaland ?) de venir avec un discours plus profond sur la question. Mais qui souhaitait dans les sphères médiatico-bobo de gauche qu’une personnalité solide tienne la route face à des chroniqueurs insipides et enfumés, et des présentatrices dont le poids se résume à celui de leurs prothèses mammaires et de leurs doses de botox ?

Elle a fait parler du « mariage pour tous », certes,  mais en amenant insensiblement les choses sur un mauvais terrain qui déstabilise le mouvement. Et sa logorrhée a surtout servi à embrouiller tout le monde.

J’ignore quel est le degré d’intelligence de Madame BARJOT, c’est sans importance, car celui qui doit nous préoccuper, appartient à des gens qui sont dans l’ombre, derrière elle. Et l’ont utilisé par médias interposés. Qu’elle en soit consciente ou non.

Est-elle un sous-marin volontaire ou une grosse bêbête rose légèrement hystérique et facile à médiatiser dans l’urgence ? Je n’ai pas la réponse. Mais je n’oublie pas la question, étant donné les résultats de tout le battage autour de la loi. Résultats négatifs qui étaient d’ailleurs prévisibles dés qu’elle a commencé à sévir sur les plateaux télé.

Et même avant.

Qui a pu croire un instant que HOLLANDE lâcherait sur cette fameuse loi sociétale qui lui permettra de laisser une « trace » peu reluisante dans la République et son code Civil. Il a si peu de possibilités à son actif, qui peut imaginer qu’il aurait renoncé à promouvoir son engagement de campagne envers le lobby gay ? Il veut au moins compter sur les voix gays pour les prochaines élections, avec celles des intégristes, du Front de gauche et des éco-rigo-logistes, cela fera mieux que rien dans l’escarcelle socialiste. Il remplira les urnes avec ce qu’il peut !

Les dérapages de Madame BARJOT qui confond  désormais allègrement les Identitaires, l’Islam, le Mariage pour tous,  le rose et le noir, le vert et le ver dans le fruit, n’ont fait qu’ajouter à une confusion bien utile à HOLLANDE pour faire passer sa loi.

Cette confusion est souvent le fruit de ce type de personnalités brouillonnes et prétendument médiatiques, qui ont leur « utilité », comme des casseurs : les réseaux de l’ombre en ont toujours en réserve au fond de leurs tiroirs plus ou moins nauséabonds. On les sort à mauvais escient, on les monte en épingle, juste le temps nécessaire. Et puis on les renvoie à leurs fourneaux.

Madame BARJOT n’est pas très importante en soi, c’est juste un objet médiatique à usage unique. Avoir écrit les discours de Charles PASQUA n’est pas une référence en quoi que ce soit.

Existeraient-ils des petits sous-marins médiatico-bobos, que l’on propulse le temps de commettre des dégâts irréversibles et de compromettre le sérieux que nécessitait l’entreprise de lutte contre les vraies conséquences du mariage gay.

Si ce n’est pas du travail de sous-marin …Qu’est-ce donc ?

Cela rappelle un (mauvais) temps, pas très éloigné, où des professionnels de la désinformation soutenus par l’ex-URSS noyautaient constamment l’Occident, et ces désinformateurs patentés travaillaient autant sous des masques de  droite, que de gauche, ou des extrêmes ! Pas de jaloux, sous les masques tous les chats sont gris….

Aujourd’hui la RUSSIE a sans doute d’autres priorités, mais le principe même de la manipulation par médias interposés n’a fait que prendre de l’ampleur, Internet et Facebook aidant !

C’est désormais l’argent du pétrole qui permet sans doute d’acheter pas mal  de consciences défaillantes. Une fois encore, les proximités entre l’Islam, notamment celui qui est bien enrobé dans le pétrole, et l’ex-URSS sont flagrantes. Combien l’UNION SOVIETIQUE n’a-t-elle pas acheté de personnes au temps de sa splendeur ? Combien d’agents dormants, et de professionnels de la désinformation  étaient infiltrés dans les médias, et les milieux intellectuels de l’époque ?

Les corrupteurs d’aujourd’hui se trouvent du coté du Golfe. Et les corruptibles, malheureusement, se trouvent encore chez nous, dans les couloirs de bien des rédactions. 

Nous ne disons pas que Madame BARJOT est payée par des émirs pour couler le mouvement anti mariage gay, après avoir semblé le pousser en avant.

Les choses sont quand même plus subtiles que cela. Il suffit surtout de payer les médiateux  à la conscience peau de chagrin pour utiliser indirectement Madame BARJOT et amener sa faconde à déborder, puis  à noyer la question.

 Mais la manière dont elle gère la situation pose bien des questions, à défaut d’apporter des réponses.

Madame BARJOT qui concélébrait des mariages gays d’opérettes dans des boîtes de nuit est-elle à même de se dresser contre le système? Je n’en suis pas sure.

S’agiter dans des sweaters roses, lâcher des ballons, faire des pirouettes etc…c’est bien gentil, ça ne mange pas de pain, mais cela n’a pas fait bouger un cil à la marieuse de l’Elysée.

Une curieuse coïncidence, fait que le mari de Madame BARJOT, assume le doux pseudonyme de Basile de KOCH, jeu de mot qui vaut ce qu’il vaut sur le bacille de KOCH. Or un bacille est un micro-organisme unicellulaire de taille infime, qui peut néanmoins faire de gros dégâts dans un organisme (la tuberculose !), et n’est visible qu’au microscope…. 

Quand à ses convictions, sa conversion et son célèbre (sic) grand écart, tout cela  relève de sa problématique personnelle et de la liberté individuelle de chacun. Mais en aucun cas, cela ne devrait être mis en avant pour justifier que Madame BARJOT soit le porte-étendard d’une partie du peuple français  confronté à de  graves questions de société.

Quand nous évoquons le caractère de gravité, il s’agit de la question de la VRAIE FILIATION, que la gauche va de toute façon chercher à détruire en ayant d’abord fait cédé le mur du mariage pour tous.

Tout ça, pour ça ?

Dommage pour tous ces braves citoyens qui ont cru qu’en surchauffant superficiellement le débat, cela pourrait émouvoir Hollande et ses lobbies : ils se sont  fait proprement avoir.

Il reste d’autres solutions, plus  efficaces,  tout en restant aussi démocratiques et républicaines que le droit à manifester.

A vos bulletins ! 

A bon électeur, salut !  Lucie Clavijo

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

aziliz 02/05/2013 19:54


Je fais ce que fait toute la classe politique pourrie : me servir d'elle. Elle s'est totalement décrédibilisée vis à vis des manifestants qui en sont totalement conscients, mais tout comme moi,
se servent d'elle avec un mouvement sous marin bien plus puissant et structuré, bien plus militant et argumenté, bien plus investi et convaincu. Elle peut cracher sur qui elle veut, l'UMP de Copé
a prouvé ce qu'ils valaient (sauf quelques uns sincères, qui sont allés jusqu'au bout de leurs convictions), les autres à foutre à la casse. Mme Tellene n'a pas compris et ne peut comprendre,
étant donné sa boboïsation, que cet élan vient du plus profond d'un peuple qui a compris la perversité de cette loi. D'où la nécessaire obgation d'instaurer l'idéoligie du genre pour détruire nos
enfants et petits enfants. Tout ne tient pas dans la connaissance ou l'intelligence, depuis des décennies, on méprise de "bon sens" des citoyens. Les citoyens se rebiffent, au début
pacifiquement, après nous verrons. Mais le Tocard 1er finira par être éradiqué.Lui et ses tenants du goulag.

FRANHENJAC 02/05/2013 16:56


Bravo Madame Clavijo !


Je  me suis toujours interrogée, comment des gens  semblant des gens  sérieux, pouvaient-ils se faire représenter par une folle hystérique pareille ?


Elle n´a trompé personne : aucun niveau, aucune classe, la bêtise en personne !


Les francais ne connaissent-ils plus les vrais  valeurs ? 


A mon avis cette hystérique fut imposée. Rien ne me fera croire, qu´il ne se trouvait pas une personne compétente dans  toute cette foule de contestataires, pour mener cette manifestation !


 


 

Claude Germain V 02/05/2013 13:48


Basile de KOCH ? sacré ordure ce surnom là , surement que le personnage doit l'etre puisque ce fameux bacille VOUS INFECTE DE L'INTERIEUR , exactement ce que fait UNE CINQUIEME COLONE ; memere Frigide serait 'elle  la cantiniere d'une cinquieme
colone transportant dans les marmites du regiment les dejections pulmonaires de son epoux qui se prend pour un Basicille ????


Eh puis prise dans ses delires verbaux , memere Frigide a du tout d' un coup faire : " Houps !! " apres s'etre rendu compte de
son erreur en declarant tout de go aux amoureux musulmans de la francarabia qu'ils etaient l'avenir de ce pays ......"Houpss !!" erreur et trahison verbale memere Frigide , il faut tourner bien
plus que 7 fois sa langue dans sa babouche pour se rendre compte que l'on s'est trahis ... bon Basicille a toi quand meme chere Frigide.....et  a ne plus te revoir ...