Fronde fiscale, contestation : l'alerte des préfets.

Publié le 14 Novembre 2013

Le Monde, journal bien pensant

Les préfets alertent les pouvoirs publics sur l'état de colère et d'exaspération de la société française, dans une synthèse dont Le Figaro publie jeudi de larges extraits, sur fond de ras-le-bol fiscal et de tensions sociales.

Manifestation à Quimper, le 2 novembre 2013.

 

 

Selon le quotidien, cette synthèse de quatre pages, datée du 25 octobre, dresse le tableau d'une population dans laquelle "la fiscalité est devenue le principal moteur de la contestation de l'action gouvernementale", comme on l'a vu ces dernières semaines en Bretagne avec la fronde contre l'écotaxe. "Partout sur le territoire, les préfets dressent le même constat d'une société en proie à la crispation, à l'exaspération et à la colère", lit-on dans cette note.

 


La contestation de l'action gouvernementale est devenue un élément fédérateur de mécontentements et de revendications de plus en plus exprimés hors du cadre syndical, soulignent les représentants de l'Etat dans les départements, selon qui "la situation sociale laisse peu de place à l'optimisme".

 

Ils précisent que la fronde contre la taxe poids lourd ne se limite pas à la Bretagne et s'étend à au moins 23 départements. Ils demandent implicitement l'autorisation de démonter les portiques routiers, symboles de l'écotaxe, avant qu'ils ne soient tous détruits.

 

 

Selon Le Figaro, le secrétariat général du ministère de l'intérieur évoque un risque d'extension de la fronde malgré les concessions du gouvernement, dont la suspension de cette taxe écologique et les aides promises à la Bretagne. Au point que "la plupart des responsables politiques s'expriment désormais en faveur d'un moratoire". Mais la synthèse décrit un "accablement" et un climat de tension qui vont au-delà de la question de la taxe poids lourd.

 

"Face à l'accumulation [des] mauvaises nouvelles, il règne un climat douloureux, un sentiment d'accablement qui empêche de se projeter dans un avenir meilleur, lit-on dans un extrait publié par le journal. C'est sur ce terreau que prospèrent les ferments d'une éventuelle explosion sociale."

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

DURADUPIF 15/11/2013 23:09


Islam, muslims, immigration... perdus de vue ? Ils font partis primordialement des problèmes qui se posent à la France. Cela resterait sous jaçent des bonnets rouges, des gillets jaunes, des
bonnets phrygiens et des solidaires.

island girl 15/11/2013 14:11


Le bouffon est perdu ,il ne tiendra jamais jusqu'à 2017,c'est évident ,il ne doit plus dormir ,il engraisse ,il est vert ,il rapetisse ,il anonne,il trébuche...il ne respire pas la santé ...et ça
me réjouit!

marie-plume 14/11/2013 18:37


"Il n'y a de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre" Notre homme ne variera pas d'un pouce sa ligne de conduite...Alors vaille que vaille il nous faudra attendre les municipales de mars...
Quant aux revendications de ces dames, bien instrumentalisées, elles essaient de se glisser dans le mécontentement général, et obtenir gain de cause, parce que là, dans ce domaine le gouvernement
lâchera du lest, pensez donc! leur plus proche électorat ne doit pas être brimé, "discriminé", pénalisé, etc. Le diable mène la danse et c'est une" valse à mille temps"Sacrebleu!

lombard 14/11/2013 17:54


bonjour


je ne vois pas comment un peuple en colère puisse etre representatif du meilleurs a part casser pour installer le meilleurs...... pour le peuple !!! mais cela reste a voir car les français sont
toujours trop divisés  ( c'est ce qui a permit a tous nos dirigeants vendus a la mondialisation pro américaine de détruire incidieusement notre peuple, notre culture, notre nation !!)

Polux 14/11/2013 17:03


Et pendant ce temps là nos musulmans protestent contre l'interdiction du port du voile dans les sorties scolaires !


C'est vrai nous n'avons pas les mêmes problèmes, ni les mêmes valeurs...!!!


Ils connaissent la Cimu, mais " les impôts quisse qui si ?)

lucie 14/11/2013 16:49


El pueblo unido,


jamas sera vencido!


le peuple uni


ne sera jamais vaincu:

LA GAULOISE 14/11/2013 16:41


L HISTOIRE EST UN ETERNEL RECOMMENCEMENT ET NOS DIRIGEANTS ACTUELS DEVRAIENT BIEN S EN SOUVENIR  : UN PEUPLE EN COLERE EST CAPABLE DU MEILLEUR COMME DU PIRE .