Gauche décomplexée : si Madame Taubira n’existait pas, la droite la plus cynique aurait dû l’inventer...

Publié le 5 Février 2013

 

Gilles William Goldnadel


Dans ma dernière chronique, j’évoquais le besoin compulsif de la gauche française de mobiliser les fantômes de la Deuxième Guerre mondiale pour combler les vides de son discours. 
La manifestation pour le ‘’mariage pour tous’’ et ses suites ne m’auront, hélas, pas démenti cruellement.

 
La photo d’Anne Frank a été exhibée dans les rues de Paris lors de la manifestation pour le "mariage pour tous".

Entre la photo d’Anne Frank exhibée dans les rues de Paris et légendée ainsi : ‘’Le mariage pour tous ! Les fachos l’auront dans le cul !‘’,

les déclarations du député socialiste de l’Hérault, Christian Assaf, considérant à l’Assemblée nationale que : « le temps du triangle rose est terminé »,

et celle de Pierre Berger déclarant que les opposants au mariage gay incarnaient la vieille France antisémite, tous les poncifs post-shoatiques auront été servis sans grande parcimonie. 

Les nostalgiques du Troisième Reich ne sont décidément plus là où l’on veut le faire croire. 

Si, lors de la ‘’manif’ pour tous’’, de tels errements avaient été constatés, l’imagination humaine est impuissante à prévoir les réactions qu’ils auraient déchainées.

Si Madame Taubira n’existait pas, la droite la plus cynique aurait dû l’inventer.
Pas une semaine ne se passe sans  que ses bourdes ou ses provocations ne viennent contredire dans les faits la pondération Hollandaise. 


J’ai beau avoir ici même écrit que la politique présidentielle, sournoisement ambivalente, tenait à dessein du yin et du yang, le yang Taubiresque est en passe, par son ubuesque, de dissoudre le yin qui apaise. C’est ainsi que la publication de la circulaire de Christiane Taubira sur la régularisation des enfants nés de mères porteuses à l’étranger aura plongé le gouvernement et sa majorité dans un embarras inespéré pour son opposition. Sur le fond, si la fameuse Gestation Pour Autrui ne venait pas pallier ici la cruelle carence de la nature pour les couples homosexuels, il y a peu de doute que la gauche serait la première à s’insurger contre la marchandisation du corps féminin.

 
Certes, ce n’est pas la première fois que celle-ci est prête à s’asseoir sur les principes dont elle se fait habituellement le héraut le plus bruyant : chantre de la laïcité, elle se voile les yeux, Ligue des Droits de l’Homme en tête, lorsqu’il s’agit de l’Islam. 
Héroïne du féminisme, elle ne voit pas les femmes violées sur la place Tahrir. Avocate de la cause homosexuelle, le sort des concernés en Orient lui est indifférente. 


Abolitionniste en chef, les crimes de masse du terrorisme la rendent parfois philosophe quand elle n’est pas théoricienne. Contemptrice hier de l’antisémitisme, elle est aujourd’hui bonne fille envers l’antisionisme radical. Veut-elle éradiquer la faim dans le monde ou incarner le Progrès, qu’elle interdit les OGM ou toutes recherches sur les nouvelles énergies gazières au nom de son alliance avec le médiévisme vert.


La gauche s’est-elle trahie, ou est-ce toujours la même ?
Pour en revenir à la Garde des Sceaux, c’est aussi sur son pré carré  pénal que la madone de la gauche décomplexée aura donné toute sa démesure.  L’organisation le 14 février prochain d’une « Conférence de Consensus » tellement consensuelle qu’elle sera présidée par une figure du Syndicat de la magistrature en est la démonstration flamboyante. 


L’ensemble de l’édifice anti-récidive concocté par le précèdent gouvernement est promis à la déconstruction : c’est ainsi que la ministre envisage de développer des « peines de probations »  dont on imagine déjà sans peine le caractère dissuasif pour les délinquants chevronnés. La rétention de sûreté, privative de liberté, pour les grands criminels est promise également à la suppression. 
Là encore, les pauvres, premières victimes de la criminalité et théoriquement protégées par la gauche, seront les  victimes premières de son idéologie.


En savoir plus sur http://www.atlantico.fr/decryptage/gauche-decomplexee-madame-taubira-existait-pas-droite-plus-cynique-aurait-inventer-gilles-william-goldnadel-628338.html#j8k5IKO2LmF0TmBW.99 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article

Dorothee13 06/02/2013 09:32


Relevé ce jour dans MINUTE, un site www.deputespourtous.com


Chacun peut voir comment les députés ont votés pour le mariage pour tous

Claude Germain V 05/02/2013 19:26


Une honte  !!!! quel gaspillage ,ces tranches de jambons alors que vers 11 heures du matin avec un bon pain de campagne tout chaud qui sort du four ....... un reeegggaaallllll et cela
accompagné d'un petit vin rosé d'Irouleguy , ou un petit bordeaux rouge....... mettez plutot plutot de la pichiore dans l'enveloppe , mais pitié pas de jambon ....

Marie-claire Muller 05/02/2013 18:34


Pour nous consoler quelque chose qui montre que la résistance s'organise !Valls qui rit va encore piquer sa crise!!


Islamophobie : tranches de jambon à la mosquée de Meximieux (Ain)



Le Collectif Contre l’Islamophobie en France indique que samedi, les responsables de la mosquée de Meximieux dans l’Ain ont trouvé une enveloppe contenant des tranches de jambon dans la boîte
aux lettres du lieux de culte. Face à cette provocation haineuse, Hamza Dziri responsable de la mosquée décida se rendre à la gendarmerie afin de porter plainte



Ajib.fr | Publié le 5 février 2013 par AJIB.fr





 




in Share 







Les mosquées Al Fath et As-Sunna de Besançon ainsi que la mosquée Attawba d’Ozoir la Férrière n’ont pas été les seules cibles d’attaques islamophobes ce week end.


Le Collectif Contre l’Islamophobie en France indique que samedi, les responsables de la
mosquée de Meximieux dans l’Ain ont trouvé une enveloppe contenant des tranches de jambon dans la boîte aux lettres du lieu de culte. Face à cette provocation haineuse, Hamza Dziri
responsable de la mosquée décida de se rendre à la gendarmerie afin de porter plainte. Une plainte que les gendarmes ont refusé d’enregistrer indiquant qu’il n’y avait pas eu d’infraction,
que le courrier contenait seulement de la viande de porc et qu’il n’était pas accompagné d’une lettre d’insultes ou de menaces.


Le CCIF précise qu’auparavant la mosquée avait déjà été la cible d’islamophobes. Durant la phase de construction des autocollants avec des drapeaux tricolores et des croix gammées
avaient été collés sur les fenêtres et les murs du lieu de culte. Plus tard, des vandales avaient dégradé la mosquée en brisant une fenêtre et en s’en prenant aux échafaudages présent
sur le chantier.


Face à la montée des actes islamophobes et à l’attaque des mosquées, le CCIF et l’observatoire de l’islamophobie interpellent les pouvoirs publics, des appels qui restent lettre morte. Dans le
même temps, Manuel Valls Ministre de l’Intérieur chargé des Cultes annonce l’expulsion d’imams…


 


 

Marie-claire Muller 05/02/2013 18:31


Il n'y a pas que dans le cochon que tout est bon!il y a aussi tous les moyens pour dénoncer, calomnier ,ceux qui ne pensent pas comme eux, les gauchistes, comme au bon vieux temps du
communisme!!!!La France est en danger et personne pour la défendre (la droite=zéro)Taubira est un spécimen issu de cette engeance, qui hait notre pays, et qui" prendra son pied" à chaque fois que
quelque chose l'affaiblira!!

Claude Germain V 05/02/2013 17:28


Ces ordures national-socialistes SALIRONT TOUT ..... par Zeus !!! que vient faire un portrait d'ANNE FRANK dans cette manifestation. C'ETAIT UNE ENFANT PURE ET QUI AVAIT
UNE VRAIE FAMILLE , que ces nazis lui fiche la paix et la laisse reposer pres de D.ieu ....


Decidement tous ces CRONS-GAUCHOS n'auront jamais rien compris a la VIE ....LA VRAIE ...

LA GAULOISE 05/02/2013 16:53


Toujours aussi élégants dans leurs propos !!!!