Gauchistes et racailles, des complicités clairement annoncées - Par Gérard Brazon

Publié le 4 Décembre 2013

Gérard Brazon interview3 Si nous avions quelques doutes sur la collusion entre les « antifas », et les « chances pour la France », cette vidéo est éclairante.

 Par Gérard Brazon pour Riposte-Laïque

Antifas.jpg Qui sont les Antifas?  Ce sont ces groupes d’assaut qui ressemblent aux SA du parti National-Socialiste allemand d’avant-guerre. Au service du pouvoir socialiste actuel qui sans les utiliser directement les favorise totalement.

 Richesse-de-France.jpeg Qui sont les « Chances pour la France »? De braves enfants « démunis » de nos « banlieues populaires », des pauvres mômes, issus de nos « cités défavorisées », des victimes permanentes de ces salauds de « batoubs », et autres « têtes de craie ». Bref, ceux que l’on retrouve partout dans des manifs violentes et des vitrines pillées. Des gamins que ces salauds d’extrémistes de droaaate refusent d’intégrer disent-ils. La vidéo suivante nous démontre clairement la complicité de ces deux groupes qui se retrouvent réunis dans la même haine des patriotes. Alors certes, c’est Marine Le Pen qui en fait les frais mais quoi de plus normal finalement…

Marine Le Pen suscite la haine de la part de ces groupes qui, à eux tous, doivent avoir l’équivalent d’un ou deux cerveaux en état de fonctionner à peu près. Le discours de ces jeunes, est très limité il faut bien le dire, compte tenu des expressions utilisés, du niveau scolaire évident et de la réflexion de l’ensemble. Les antifas et leurs chants internationalistes vantant la « lutte finale », mélangés avec les revendications communautaristes, peuvent nous faire sourire. Dans un monde parfait, c’est le rire qui devrait l’emporter. C’est un comique de scène qui pourrait en faire un sketch. Succès garanti.

Sur cette vidéo nous voyons deux type de population qui présente les même tares, les mêmes débiles politiques, les mêmes atrophiés de la pensée libre, les mêmes handicapés de la culture. Quand je regarde cette France qui est parait-il, celle qui devrait remplacer la France moisie dénoncer par l’inimitable Filipetti, actuel Ministre de la… culture, je reste estomaqué.

Deux types de population qui se retrouvent, à travers la règle simple du plus petit dénominateur commun bien connu des amoureux des maths, même si nous savons aujourd’hui que le niveau scolaire est encore en baisse, et pour cause vu la composition de nos classes dans les écoles publiques, le niveau de français, celle de l’expression écrite et celui de la logique enseignée. J’ai encore en mémoire cette prof qui, au journal du 20h sur TF1, affirmait qu’un prof ne pouvait pas voter Front National. Il serait temps qu’elle réalise l’état de l’éducation nationale grâce à elle et ses amis profs. Temps aussi que les autres profs ne partageant pas la pensée de cette prof de gauche, s’affirment également et disent haut et fort la réalité de ce qu’ils vivent tous les jours.

Deux type de population s’appuyant l’une sur l’autre pour manifester leur bêtise, leur haine de la nation, leur haine d’un pays: la France.

Entre ceux qui chantent l’International en oubliant les 100 millions de mort de cette idéologie mortifère, et ceux qui vantent les mérites du Maroc, et un possible départ avec un coffre de voiture blindé d’euros, qu’est-ce qu’il y a de commun ? Le néant ? Pas tout à fait.

Ils ont en commun ce partage d’une idéologie internationaliste. Pour les uns, c’est l’international socialiste, et pour les autres c’est l’oumma. Un autre internationalisme mais religieux cette fois-ci. La même idéologie d’abolition des frontières, celle de nier les cultures, celle de l’histoire nationale, ce fameux roman national qui construit un peuple. Si on y ajoute la complicité des européistes, nous pouvons dès lors, mieux comprendre ces complicités il y a peu, improbables.

Alors c’est de l’enfumage ? Bien sûr que c’en est ! C’est même une sorte de deal entre eux, avec un bon joint à la clef, entre potes, sur le dos d’une droite nationale qui a promis de faire le ménage dans les cités. Une droite nationale qui se veut pour le retour de la souveraineté et qui a déclaré qu’elle s’en prendrait aux trafics en tous genres pour justement interdire les coffres de voitures blindés d’euros, la diffusion de cet abrutissement permanent qui considère que le communisme est une « chance pour la France ».

Gérard Brazon (Puteaux-Libre)

 

 


Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Polux 04/12/2013 13:54


Il y en a un qui pourrait être poursuivi pour homophobie...!!!


Non, j'rigole !!!

Pivoine 04/12/2013 11:35


J’ai encore en mémoire cette prof qui, au journal du 20h sur TF1, affirmait qu’un prof ne pouvait pas voter Front National.


 


Donc il ne faudra pas qu'elle se plaigne si elle se fait tabasser, voire même poignarder, par un de ses "protégés" !