Gaza : Les images que les médias français vous cachent (2) Par Professeur Franklin

Publié le 15 Août 2014

Dans notre article précédent, nous vous avons montré les 5 seules vidéos, réalisées par des médias internationaux pendant l’opération antiterroriste d’Israël, appelée « Bordure protectrice », qui lèvent un coin du voile sur ce qu’il se passe réellement dans la bande de Gaza, en révélant comment le Hamas utilise les journalistes comme boucliers humains, et tire des roquettes depuis des zones civiles fortement urbanisées. (1)

A présent, nous allons vous montrer des cartes et des vidéos réalisées par l’armée israélienne – et censurées par les médias français – qui prouvent que les terroristes du Hamas utilisent des bâtiments civils, des hôpitaux, des écoles, des mosquées, etc., pour cacher des armes et tirer des roquettes, en violation du droit de la guerre et du droit international.

Protective Edge after 34 days 10 aout 2014

La densité de la bande de Gaza

Mais d’abord, il nous faut étudier un argument souvent avancé par les propagandistes pro-Hamas, à savoir que les djihadistes de la bande de Gaza tireraient des roquettes depuis des zones urbanisées parce qu’ils n’auraient pas le choix, en raison de la densité de ce territoire, que les médias se complaisent à décrire comme étant « une des zones les plus denses de la planète ».

La bande de Gaza a une superficie de 360km², pour une population de 1.701.437 habitants (selon les derniers chiffres disponibles, datant de 2013). Sa densité est donc de 4726 habitants par kilomètre carré. (2)

Il suffit de consulter la liste des communes les plus denses de France, pour s’apercevoir que plus de 100 d’entre elles ont une densité plus élevée que celle de la bande de Gaza :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_communes_les_plus_denses_de_France

Si l’on étendait cette recherche à l’échelle de la planète, on s’apercevrait que cette dernière compte des milliers de zones plus densément peuplées que la bande de Gaza.

L’argument de la densité de Gaza n’est donc pas fondé.

La bande de Gaza compte de nombreuses zones inhabitées

Dans un texte décrivant les conditions dans lesquelles son équipe a réalisé son reportage sur le tir d’une roquette depuis une zone civile densément peuplée de Gaza (nous avons montré cette vidéo dans notre article précédent), Sreenivasan Jain, correspondant de la chaîne de télévision indienne NDTV, écrit : « On nous a opposé une série d’arguments, par exemple l’argument ‘nous n’avons pas le choix’, en prétendant que le blocus israélien a privé Gaza d’espaces ouverts à partir desquels le Hamas peut lancer des attaques. C’est dans les faits douteux – il suffit de conduire sur la route de Salahudin, depuis Gaza City, au nord, jusqu’à Khan Younis, au sud, pour voir que la bande de Gaza n’est pas, comme on le croit communément, une agglomération urbaine continue. » (3)

Un dessin étant souvent plus parlant que mille arguments, voici une carte de la bande de Gaza :

Gaza Strip map 12_2012

Toutes les zones blanches de cette carte sont des champs ou des terrains vagues.

La bande de Gaza compte donc de nombreuses zones inhabitées depuis lesquelles le Hamas pourrait tirer des roquettes.

Mais les terroristes du Hamas, comme tous les terroristes, sont des lâches : ils préfèrent tirer leurs roquettes depuis des zones habitées, afin d’utiliser les civils comme boucliers humains, ce qui constitue un crime de guerre.

Les cartes et vidéos de l’armée israélienne

Il n’est pas étonnant que les « antisionistes », et autres « militants de la paix » anti-juifs, rejettent en bloc toute information provenant de Tsahal, l’armée de défense d’Israël. Mais il est scandaleux que les médias français fassent de même, et préfèrent relayer servilement la propagande des terroristes du Hamas, comme ils relayaient servilement la propagande des service de Goebbels pendant la Deuxième Guerre Mondiale.

Quant à nous, nous préférons, nous informer – entre autres – auprès de la seule démocratie du Proche-Orient, de même que les Résistants s’informaient auprès de Radio Londres, qui émettait depuis le Royaume-Uni, seule démocratie d’Europe à cette époque.

Passons maintenant à l’examen des preuves fournies par l’armée israélienne, qui sont multiples, détaillées et accablantes. (4)

Cartes montrant que le Hamas utilise des bâtiments civils

1) Entrée d’un tunnel terroriste dissimulé au milieu de bâtiments civils (Gaza City) :

HABITATION Tunnel terroriste entoure de maisons civiles a Gaza City

2) Cache d’armes à 10 mètres d’habitations civiles, à 20 mètres d’une école et à 80 mètres d’un centre médical de l’ONU (centre de la bande de Gaza) :

HABITATION Cache darmes entouree de maisons civiles dans le centre de la bande de Gaza

3) Cache d’armes et de roquettes dans une école (centre de la bande de Gaza) :

ECOLE Armes et roquettes dans une ecole de la bande de Gaza

4) Tirs de roquettes au milieu de deux écoles et deux jardins d’enfants (Rafah) :

ECOLE Le Hamas tire des roquettes pres des ecoles de Gaza a Rafah

5) Tirs de mortiers autour d’une école primaire pour garçons de l’ONU (Zeitoun) :

ECOLE Le Hamas tire des roquettes pres dune ecole de lONU a Zeitoun

6) Tirs de roquettes depuis une école de l’ONU (Beit Hanoun) :

ECOLE Le Hamas tire des roquettes depuis une ecole de lONU a Beit Hanoun

7) Tirs de roquettes depuis une école primaire pour filles de l’ONU (Beit Lahia) :

ECOLE Le Hamas tire des roquettes depuis une ecole de lONU a Beit Lahia

8) Tirs de roquettes à côté d’un hôtel (al-Shati) :

HOTEL Le Hamas tire depuis lhotel alMashtal

9) Cache d’armes dans une mosquée entourée de maison civiles (Nuseirat) :

MOSQUEE Cache darmes au sein dune mosquee a Nuseirat

10) Tirs de roquettes depuis un centre médical de l’ONU (Jabalia) :

ONU Le Hamas tire des roquettes depuis des batiments de lONU a Jabalia

11) Tirs de roquettes depuis une mosquée, un hôpital, une aire de jeux pour enfants, et un cimetière (Shujaiya) :

HOPITAL Le Hamas tire des roquettes depuis le quartier de Shujaiya 2

Vidéos montrant les frappes ciblées de l’armée israélienne contre les sites du Hamas implantés dans des bâtiments civils

Lire la suite en viédéo sur Riposte-Laïque.

1) Frappe ciblée contre un site de lancement de roquettes de moyenne portée situé au milieu de maisons civiles (10 juillet 2014) :

2) Frappes ciblées contre des terroristes ouvrant le feu sur les soldats depuis des maisons civiles (21 juillet 2014) :

3) Frappe ciblée contre une rampe de lancement de roquettes à longue portée située dans une maison civile (2 août 2014) :

4) Frappe ciblée contre l’hôpital al-Waffa utilisé par les terroristes pour tirer et pour stocker des armes (23 juillet 2014) :

5) Frappe ciblée contre un site souterrain de lancement de roquettes situé près d’une école (12 juillet 2014) :

6) Tirs de roquettes depuis l’école Abu Nur (27 juillet 2014) :

7) Terroristes utilisant une ambulance pour s’enfuir (22 juillet 2014) :

Vidéos didactiques de l’armée israélienne

1) Que se cache-t-il derrière les infrastructures publiques à Gaza ?

2) Pourquoi des bâtiments civils ont-ils été touchés pendant l’opération israélienne ?

3) Que fait Tsahal pour minimiser les pertes humaines à Gaza ?

4) Le Hamas reconnaît qu’il place les civils en première ligne :

5) Le bouclier humain, une technique maîtrisée par le Hamas :

6) Comment Tsahal identifie et frappe les sites du Hamas :

7) Tsahal respecte le droit international lorsqu’il frappe le Hamas :

L’inacceptable censure des médias français

Une fois de plus, nous dénonçons l’inacceptable censure pratiquée par les médias français, qui préfèrent inonder le public avec des informations contrôlées par les terroristes du Hamas, plutôt que de montrer la réalité du terrain – faisant ainsi le jeu des djihadistes du monde entier, et provoquant délibérément des explosions d’antisémitisme chez les musulmans qui vivent en France.

Professeur Franklin

1) Gaza : Les images que les médias français vous cachent (1)

http://ripostelaique.com/gaza-les-images-que-les-medias-francais-vous-cachent-1.html

2) http://fr.wikipedia.org/wiki/Bande_de_Gaza

3) « Instead a series of arguments have been thrown at us, for instance, the ‘we have no choice’ argument, suggesting that Israeli encroachment has deprived Gaza of open spaces from which Hamas can launch attacks. This is factually dubious – one only has to drive down the Salahudin Road from Gaza City in the north to Khan Younis in the south to see that the Gaza strip is not, as is commonly believed a continuous urban agglomeration. »

Three Men, A Tent and Some Shrubs: The Backstory of Our Hamas Report

http://www.ndtv.com/article/world/three-men-a-tent-and-some-shrubs-the-backstory-of-our-hamas-report-572088

4) Voici les principaux endroits où trouver les informations de l’armée israélienne :

– Site (français) : http://tsahal.fr/

– Site (anglais) : http://www.idfblog.com/

– YouTube (français) : https://www.youtube.com/user/TsahalOfficiel/

– YouTube (anglais) : https://www.youtube.com/user/idfnadesk/

– Facebook (français) : https://www.facebook.com/tsahalfr

– Facebook (anglais) : https://www.facebook.com/idfonline

– Twitter (français) : https://twitter.com/Tsahal_IDF

– Twitter (anglais) : https://twitter.com/IDFSpokesperson

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article

island girl 15/08/2014 15:14


C'est clair ...ce sont des laches et des criminels et les médias qui cachent la vérité sont à mettre dans le meme panier de crabes!