GB : "prôner l'exécution des homos est mon devoir religieux"

Publié le 18 Janvier 2012

Il s'agit d'une mise à jour de ce billet : GB : cinq musulmans poursuivis pour promouvoir l'exécution des homosexuels

Le procès de ces cinq musulmans (image ci-dessous), qui se déroule présentement en GB, est une première et créera un précédent. Toutes les religions enseignent que l'homosexualité est un péché. L'islam se distingue toutefois en enseignant que les homosexuels sont des saletés qui ne méritent pas de vivre et doivent être exterminés ici-Bas.

Gb-accuses
______________________

Un père a dit au tribunal qu'il accomplissait son devoir de musulman en distribuant des dépliants appelant à l’exécution des homosexuels.

Kabir Ahmed, 28 ans, dit qu'il a remis un dépliant intitulé Death Penalty? (la peine de mort ?) à un policier, et distribué les autres dans des boîtes aux lettres à travers Derby pour diffuser la parole de Dieu telle qu’elle est enseignée dans l’islam : «Mon intention était d’accomplir mon devoir, en tant que musulman, d’informer le public de la parole de Dieu sur l’homosexualité».

A l'ouverture du procès la semaine dernière, le dépliant La peine de mort ? a été montré aux jurés ; on y voit un mannequin pendu au bout d’une corde, et le dépliant affirme que l’homosexualité est punissable de mort en vertu de l’islam. Le dépliant dit : «La peine de mort est la seule manière d’empêcher ce crime immoral de corrompre la société, et elle sert à dissuader tout autre individu malade qui serait le moindrement enclin à adopter ce comportement. Les seules différences entre les autorités classiques concernent la méthode de mise à mort». Le dépliant précise que brûler les homosexuels, les jeter du haut d’un endroit élevé tel une montagne ou un immeuble, ou les lapider à mort constituent des méthodes d'exécution appropriées.

Dans son témoignage devant le tribunal aujourd’hui, Ahmed, vêtu d'un pantalon gris et d’une chemise noire, a déclaré : «Il est de mon devoir non seulement de m’améliorer, mais également d’essayer d’améliorer la société dans laquelle je vis. Nous croyons que nous ne pouvons pas rester les bras croisés pendant que quelqu’un commet un péché ; nous devons le conseiller et l'exhorter à éviter le péché».

Le procureur Bobbie Cheema a fait valoir que le dépliant La peine de mort ? n’a pas de caractère éducatif ou informatif ; il est tout simplement «menaçant, injurieux, effrayant et méchant». Le procès se poursuit.

Source : 'I was doing my duty as a Muslim,' says father who handed out leaflets saying gay people should be hanged, Mail, 16 janvier 2012. Extraits traduits par Poste de veille

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article