Geerd Wilders ami d'Israël entretien de bonnes relations avec Marine Le Pen.

Publié le 13 Novembre 2013

 Un pas de plus vers un groupe de patriotes au parlement européen.

Extrait de sa fiche WIKIPEDIA : Geert Wilders affirme entretenir une relation personnelle forte avec Israël. Il s’est rendu en Israël une quarantaine de fois au cours des 25 dernières années. Selon ses propres déclarations, il y aurait rencontré plusieurs fois Ariel Sharon et Ehud Olmert. Il revendique des liens étroits avec le Mossad.

 
Wilders voulait dans un premier temps émigrer vers Israël. Il y a d’ailleurs travaillé dans des boulangeries industrielles et dans un moshav. Devenu député européen, il soutient Israël et fustige les pays qui lui sont hostiles. Il continue de s’y rendre après son élection, accompagné d’autres élus de son parti.


Geert Wilders a été soutenu pendant le processus judiciaire contre lui par des néoconservateurs américains comme Daniel Pipes et David Horowitz. La Coalition juive républicaine (Republican Jewish Coalition, RJC) a financé un de ses discours dans une synagogue à Boston (États-Unis).


Geert Wilders en compagnie d’Arieh Eldad et Daniël Pipes,

Depuis l’assassinat du réalisateur Théo Van Gogh par un islamiste, il s’est distingué par ses prises de position contre l’islam, qu’il assimile à une « idéologie fasciste ». Il déclare notamment : « Je n’ai rien contre les individus, mais nous avons un problème avec l’idéologie islamique. Je ne veux pas renvoyer ceux qui sont ici et veulent s’assimiler, mais je leur dis de se débarrasser de cette idéologie, que je qualifie de fasciste ».

Il fustige tout particulièrement la place réservée aux femmes et aux homosexuels par l’islam, en dénonçant le sexisme de cette religion.

Il préconise l’interdiction du Coran aux Pays-Bas qu’il compare à Mein Kampf, l’arrêt de l’immigration venant de pays à majorité musulmane ainsi que l’expulsion de toute personne originaire de ces pays coupable de délit.

« Je le dis de manière plus claire : ma culture est meilleure que la culture islamique. Nous ne traitons pas les femmes, les homosexuels, les relations politiques au sein de la société, comme cette culture attardée. Les individus sont égaux. ».

Il est l’auteur d’un court-métrage vidéo, Fitna, très critique à l’égard du Coran, livre qu’il assimile au Mein Kampf d’Adolf Hitler et dont il a demandé l’interdiction. Al-Qaïda a lancé un appel au meurtre de Wilders pour cette raison.

Fin 2010, Wilders est jugé pour « incitation à la haine raciale » pour son film « Fitna » et sa proposition d’interdire le livre saint des musulmans.

Le 23 juin 2011, le tribunal d’Amsterdam conclut toutefois à la relaxe de Wilders pour tous les quatre chefs d’accusation mis à sa charge, dont incitation à la haine et à la discrimination raciale et religieuse,

VIDEO : Wilders est pour un état palestinien… en Jordanie

Il suffit de lire l’article de la vieille garde autour de Goldnish pour comprendre que cette alliance n’est pas au goût de tous au Front National
http://la-flamme.fr/tag/geert-wilders/ Mais Goldnish n’a pas le courage de condamner publiquement devant un micro ou une caméra la décision de sa présidente.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Marie-claire Muller 13/11/2013 21:03


Heureusement qu'il y a des vrais patriotes dans les autres Pays, qui ont le courage de combattre le mal(allah =satan)et comme Marine, ont à coeur de défendre les valeurs occidentales et judéo
chrétienne bafouées par les complices des ennemis de l'humanité que sont les adeptes de cette idôle sanguinaire!!!