Geert Wilders encore car son discours de Berlin est crucial!

Publié le 9 Octobre 2010

           Un autre extrait du discours de Geert Wilders qui mérite d'être lu! Cet extrait parle de l'homme occidental, de sa faiblesse, de son incapacité à percevoir le mal au nom d'un idéal d'égalité qui le tue à petit feu! Qu'est-ce que je pourrais ajouter à cette vérité qui s'énonce. Un bien pensant dira que c'est un extrême droite. Mais vous comme moi, vous savez bien que ce n'est pas vrai !  "Il n' y a pas de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre"

Gérard Brazon

 

Discours de Gerrt Wilders à Berlin.

 

 Extrait (...) Notre incompétence nous mène à nier les faits logiques et historiques, malgré notre expérience. Qu’est ce qui ne va pas chez l’homme occidental, moderne, que nous répétions toujours et toujours les mêmes erreurs ? Il n’y a pas meilleur endroit afin de réfléchir à cette question, qu’ici à Berlin, l’ancienne capitale du Reich du mal, d’une Allemagne nazi et, cette même ville qui ensuite fut prisonnière durant 40 ans de cette soi-disant ‘democratie’ de la République ‘Démocratique’ Allemande. Lorsque les citoyens de l’Europe de l’Est se détournèrent en 1989 du communisme, ils furent inspirés par des dissidents comme Alexandre Soljenitsine, Vaclav Havel, Vladimir Bukowski et d’autres, qui leur disaient que les hommes ont des droits, mais aussi des devoirs de vivre ‘dans la vérité’. La liberté exige une veille constante. Cela vaut aussi pour la vérité. Seulement, Soljenitsine ajoutait que ‘la vérité est rarement agréable ; elle est presque sans exception amère’.

Regardons ensemble cette amère vérité. Nous avons perdu notre capacité à reconnaître le danger et à comprendre la vérité, car nous ne savons plus évaluer la liberté. Les politiques de pratiquement tous les partis établis promeuvent l’islamisation. Ils applaudissent chaque nouvelle école islamique, banque islamique et chaque nouvelle cour islamique. Ils considèrent que l’islam vaut notre culture. Islam ou liberté . Cela ne leur signifie rien. Mais cela signifie beaucoup pour nous. L’estabishment en son intégralité, les élites, les universités, les églises, les syndicats, les médias, les politiques, mettent en jeu nos libertés si chèrement acquises. Ils évoquent l’égalité, mais curieusement, refusent de voir qu’en islam, les femmes ont moins de droits que les hommes et que les incroyants ont également moins de droits que les partisans de l’islam. (...)

Geert Wilders

Source : Riposte Laïque

Traduction par Sylvia Bourdon pour Riposte Laïque

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article