Général Roudeillac: La "charte ethique" des blogs des journaux est-elle une censure?

Publié le 5 Février 2011

                Le général ROUDEILLAC (2S) a voulu "poster", sur le Blog du Figaro, le message dont le texte est rapporté ci-dessous.Ce message a été refusé "au nom des dispositions de la charte d'éthique du journal". 

          Cet incident est à rapprocher du "matraquage médiatique quotidien" dont nous sommes l'objet à propos des deux journalistes otages en Afghanistan, alors que la détention d'autres otages français, en Somalie ou au Niger "sombre dans l'indifférence".
"Deux Français se font tuer au Niger, un sous-officier français se fait tuer en Afghanistan.
Que font les médias?

            Face à ces trois destins cruels, ils relèguent au second plan de leurs préoccupations la mort en service du militaire français, pour commenter à souhait la fin tragique de deux hommes, qui avaient fait le choix de se rendre au Niger, pour des raisons qui leur étaient propres.

          Et en cela réside la différence avec le 53° militaire tué au combat. Ce militaire s'est rendu en Afghanistan sur ordre de la France ou plus exactement sur ordre des représentants politiques des Français. Cette obéissance aux décisions de la Nation mériterait de ne pas passer au second plan. Ce sous-officier tué au combat mérite donc notre compassion

           La France doit se sentir responsable de ce qui lui est arrivé. Les médias feraient bien de souligner la grandeur du sacrifice consenti et du métier des armes, la noblesse de l'obéissance aux décisions de la démocratie, le respect que se doit d'avoir la nation à l'égard de ses armées et de ses enfants qui acceptent de servir, sans compter. Mais le plus insupportable demeure l'indifférence, voire le mépris de certains faiseurs d'opinion, convaincus de détenir la vérité."

Le Gal (2S) ROUDEILLAC précise:
           "J'ai posté le commentaire ci-dessous à 09h10...à 09h13 je recevais la mention de son rejet, au nom des dispositions
de la charte d'éthique du journal."Et il ajoute: "Je crois que cet incident mériterait d'être porté à la connaissance du plus grand nombre".
 Malheur à celui qui montre du doigt la partialité des médias !!"
Gérard Liebenguth
Président Amicale Nationale du 22°BCA et des Troupes de Montagne

Message repris sur de nombreux sites et Blogs ex:http://www.armees.com/forums/topic/96191-un-communique-du-general-roudeillac/http://unaalat.fr/Presse_Partialite.htmhttp://www.soldatsdefrance.fr/Le-coup-de-Gueule-du-General-ROUDEILLAC-_a833.htmlhttp://www.monsieur-legionnaire.org/index.php?option=com_content&view=article&id=534:limpartialite-des-

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Coups de gueule

Commenter cet article

island girl 06/02/2011 01:07



C'est la raison pour laquelle les français lisent de moins en moins les journaux,et n'écouteront bientot plus les infos de la TV et de la radio....heureusement il y a INTERNET qui apporte le
dynamisme et l'oxygène ,les autres médias menteurs sont des  "has been"sans grand interet si ce n'est de répéter les memes sornettes en meme temps et de nous etourdir de pubs criardes et
répétitives !



La GAULOISE 05/02/2011 17:34



Dans le meme ordre d'idée:  à Nice, une procession catholique a été prise à partie par des musulmans ( insultes et crachats! ) quel est le journal télévisé qui en a parlé et dans quels
journeaux cela a t il etait  seulement fait allusion?



Hosteen 05/02/2011 16:45



Voici le message que je viens de recevoir des faux-culs de la censure du Figaro en réponse à un mail dans lequel je dénonçais le refus systématique pratiqué à l'encontre des messages concernant
l'islam. Un chef-d'oeuvre de tartufferie … J'en tire les conséquences et la presse française me dégoûtant profondément - on croirait lire la Pravda du politiquement correct, tous confondus,
Monde, Figaro, Libération - je ne la lis plus et me suis abonné au New York Times et au Washington Post.


 


Bonjour,

Nous sommes flattés de vous compter parmi nos fidèles lecteurs et ce depuis 40 ans et espérons pouvoir longtemps encore faire partie de votre quotidien. Nous avons bien pris en compte votre
message. La note publiée sur Internet que vous nous soumettez ne reflète absolument pas la réalité du travail des modérateurs qui sont d'ailleurs tous basés en France.



La volonté du Figaro.fr est de créer un espace de débat entre les internautes. Nous tenons à garantir l'expression de toutes lesopinions et notre équipe de modération se penche sur chaque
commentaire avant de les valider.

Notre équipe de modération applique une charte établie sur les bases du droit français. La modération n'est donc pas arbitraire ou idéologique comme le serait une "censure".



Lorsque vous remarquez un commentaire contraire à la charte, nous vous invitons à cliquer sur le bouton "Alerter" disponible sous chaque commentaire. L'équipe de modération examinera à nouveau le
message en question.

De même si vous estimez que le rejet de votre commentaire n'était pas justifié, n'hésitez pas à nous contacter en précisant toutes les informations nécessaires (date et heure de la contribution,
titre de l'article commenté). Notre équipe, présente au siège du Figaro est disponible pour vos requêtes.




Si vous avez besoin d'informations complémentaires, merci de répondre à ce message en conservant la référence [475-1296706257] dans l'objet de votre message de suivi.

Cordialement,
L'équipe d'animation du Figaro




Jean Valette dit "Johanny" 05/02/2011 16:33



Rapporter fidèlement des informations ne leur suffisait pas, mais la tentation de les manipuler et les trier pour satisfaire leur vanité de "faiseurs d'opinion" a été plus forte !...