GOLDA MEIR AVAIT RAISON… Par Burak Bekdil

Publié le 29 Août 2014

Adaptation française

Thérèse Zrihen-Dvir

 

Un titre particulièrement révélateur en première page sur Hürriyet : Ils (Israéliens) ont bombardé une mosquée à Gaza ! Point d'exclamation ! Une recherche rapide sur Internet, sur « bombardements de mosquée entre chiites et sunnites », plafonne le 16 Juillet courant sur une quantité de 782,000. Oui, dans une époque où le bombardement de mosquée sectaire est si routinier, qu'il est impossible de trouver quelques centimètres d’espace libre dans les colonnes des journaux musulmans. Mais encore, c’est Israël qui a bombardé une mosquée… Quel choc sur les visages musulmans. Rien d’exceptionnel, n’est-ce pas ?

http://www.gatestoneinstitute.org/4657/golda-meir-was-right


Se référer à mon article :

http://www.hurriyetdailynews.com/default.aspx?pageid=438&n=why-is-palestine-8216a-second-cyprus8217-for-turks-2010-06-03

Pourquoi n'avons-nous pas entendu une seule voix turque protester contre la mort de 300,000 musulmans au Darfour ? Les djihadistes continuent à proclamer qu'«ils aiment la mort plus que nous aimons la vie ». Tant mieux pour eux.


Puis il y a les djihadistes proxy. En 2012, Mohammad Ali Jafari, commandant iranien du corps de la Garde révolutionnaire, a déclaré que «l'Iran a fourni aux organisations palestiniennes la technologie pour produire des Fajr-5 et d'autres missiles. Ils peuvent maintenant produire ces missiles eux-mêmes en grandes quantités ». Apparemment, l'Iran veut combattre Israël en se servant des palestiniens jusqu’au dernier. Et il en sera de même avec M. Recep Tayyip Erdoğan le mollah sunnite. C’est l'une des rares caractéristiques d’islamistes sunnites et chiites : Ils ont pour obsession la lutte contre Israël en des temps où leurs militants sunnites et chiites ne sont pas occupés à s'entretuer.


« Mais pourquoi les Turcs souffrent du fétiche Palestine ?» bien que la plupart d'entre eux ne peuvent pas pointer les territoires palestiniens sur une carte ? Pourquoi n'ont-ils même pas levé un doigt lorsque, les mollahs ont assassiné les dissidents musulmans iraniens ? Pourquoi les turcs ne lèvent pas un doigt quand les forces d'occupation non-musulmanes ont tués un million de musulmans irakiens ? Pourquoi n'avons-nous pas entendu une seule voix turque protester contre la mort de 300,000 musulmans au Darfour ?


Inconsciemment,la pensée musulmane turque tolère l’assassinat de musulmans par des musulmans, mais ne tolère pas des chrétiens qui tuent des musulmans, sans pourtant mettre le monde sens dessus-dessous. Elle ignore de façon pragmatique quand les trop puissants chrétiens tuent les musulmans. Par contre, elle mettra le monde à l’envers quand les Juifs tuent des musulmans ».

 

Qu'est-ce d'autre sinon de la haine, qui réussit à amener deux personnes autrement incomparables exactement dans la même ligne de pensée ? L'un est un imam égyptien avec la bigoterie typique d'un imam égyptien, et l'autre une chanteuse turco-kurde qui fit irruption sur la scène de la chanson pop avec une vie pleine de scandales, d’abus de drogues et une conviction.


Muhammad al-Zoghbi, imam égyptien, a déclaré dans une interview à la télévision le 3 mai, que, « pas un seul Juif ne demeurera sur la face du globe ». Le thème de l'émission de télévision était, « La guerre contre les Juifs, leur annihilation ou l'élimination de leur pays ». Se profile ici la Charte de l'organisation pour laquelle M. Erdogan ne cache pas sa profonde admiration : le Hamas.


La charte du Hamas est un véritable divertissement qu’il faut absolument lire. Ma section préférée prophétise : «Le Jour du Jugement ne viendra que lorsque les musulmans vaincrons les Juifs, quand le (dernier) Juif se cachera derrière les pierres et les arbres, et les pierres et les arbres diront : « O musulmans, O Abdallah, il y a un Juif derrière moi, viens pour le tuer ».


L'intervieweur de M. al-Zoghbi est apparemment un intellectuel, puisqu’il demanda à l'imam si la section sur les arbres et les pierres qui parlent était une expression allégorique, à laquelle M. al-Zoghbi répondit : «Celui qui dit que cela est une allégorie (que les arbres et pierres parleront) se trompe. Les arbres effectivement parleront. Et les murs aussi ».


Mais Yıldız Tilbe, la star pop turco-kurde, est apparemment moins patiente et n’attend pas que les arbres et les pierres parlent et guident les musulmans vers le dernier Juif afin qu'ils puissent le tuer. Son vœu est plutôt nostalgique, un souhait probablement trop difficile à remplir, à moins que les Arabes, les Turcs ou ses proches kurdes n’inventent la machine à explorer le temps.


Sur son compte Twitter la semaine dernière, elle a écrit : « Que Dieu bénisse Hitler. Il a fait beaucoup moins (qu'il aurait dû faire)». Et que : « Les musulmans seront en fin de compte ceux qui anéantiront tous les juifs ».

L'honorable maire d'Ankara, Melih Gökçek répondit : « Je vous applaudis ».

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique étrangère

Commenter cet article