« Golgotha picnic » une pièce ordurière. A quand une pièce sur Mahomet?

Publié le 22 Juillet 2011

Je vous avais parlé de ce "spectacle" qui est programmé à Paris peu avant Noël traitant par dessus la jambe le respect dû à des croyants chrétiens en traitant le Christ de "Putain de Diable".

N'attendez pas de la part de ces minables qui se disent "artistes" le même traitement de Mahomet, ce "prophète" qui faisait décapiter ses adversaires juifs et chrétiens et prenait des femmes en esclavage et ne se génait pas non plus pour prendre pour "femme" Aïcha, une petite fille de 9 ans. Il y aurait matière à faire une pièce satirique pourtant.

L'AGRIF est la seule association qui est en mesure de déposer des plaintes. Même si l'on connaît les tendances politiques de l'AGRIF, j'avoue que je préfère l'AGRIF que ces lâches qui ont la critique à géométrie variable. Bravo l'AGRIF et merci même si, je reste prudent devant la montée des opinions religieuses, car ce que l'on combat d'un côté: l'islamisation et les accusations de blasphèmes de la part des mahométans ne devrait pas se retourner contre nous les résistant, qui ne voulons pas non plus d'un retour du blasphème vis à vis des chrétiens. André Malraux disait: le 21iéme siècle sera religieux et j'avoue que cela ne me plaît pas trop non plus. Toutefois, je soutiens l'action de l'AGRIF.

Gérard Brazon

« Golgotha picnic »

au Théâtre de la Garonne à Toulouse du 16 au 20 novembre 2011

et au Théâtre du Rond-Point à Paris du 8 au 17 décembre 2011 :

L’AGRIF engage les actions judiciaires nécessaires

 

AGRIFDès le 16 janvier 2011, Jeanne SMITS, Vice-présidente de l’AGRIF, avait déjà évoqué sur son blog http://leblogdejeannesmits.blogspot.com/ ce « spectacle » produit en Espagne, en annonçant que l’AGRIF serait vigilante et qu’elle réagirait le moment venu.

 C’est chose faite puisque « golgotha picnic » est désormais programmé à Toulouse au Théâtre de la Garonne du 16 au 20 novembre 2001 et à Paris au Théâtre du Rond-Point du 8 au 17 décembre 2011.

 Ce « spectacle » représente tout ce que le racisme nihiliste en l’espèce anti-chrétien peut représenter.

Le mieux est de donner la parole à Jeanne SMITS :

«  Sur l'air des Sept dernières paroles du Christ en Croix de Haydn (au piano, le chef d'orchestre et pianiste italien, Marino Formenti, joue sur scène – nu comme un ver), c'est une charge violente contre la Bible avec des mises en scène scandaleuses, de la Crucifixion, notamment. Une profanation que je préfère ne pas reproduire ici même si elle est, fondamentalement, minable.

L'objectif de l'auteur hispano-argentin, Rodrigo Garcia, est tout ce qu'il y a de plus explicite. Par sa propre approche « absolument impudique », il veut prouver que l'iconographie chrétienne est l'image de la « terreur et de la barbarie », responsable de notre cruauté. Spécialement à travers les tableaux représentant la Crucifixion… « Je m'autorise même la licence poétique de dire qu'avec un tel passé iconographique ce qui est normal, c'est de violer des petits garçons. »

Dans la mise en scène, rapporte Infocatolica, le « Crucifié » (une femme qui à l'occasion porte un casque de moto blanc avec le dessin d'une couronne d'épines en noir) a une liasse de billets dans la plaie de son côté, Jésus est appelé « el puto diablo », le tout servi par un « langage et des images obscènes et lascifs ». L'« œuvre » se joue sur une scène jonchée de hamburgers – allusion à la multiplication des pains, voyez comme c'est fortiche – où l'un des personnages broie de la viande en direct dans un hachoir de boucherie ».

(…)

Golgota Picnic est une coproduction franco-espagnole à laquelle ont collaboré le Théâtre Garonne de Toulouse et le Festival d'automne de Paris ».

 Pour ceux qui auraient du mal à croire à tout cela, des extraits vidéos sont disponibles ici : http://cdn.mcu.es/index.php/es/Material_audiovisual/Videos/

 L’AGRIF a décidé d’agir conjointement à TOULOUSE et à PARIS. Pour cela, elle a chargé Maître Pierre-Marie BONNEAU du Barreau de TOULOUSE et Maître Jérôme TRIOMPHE du Barreau de PARIS d’engager des actions concertées dès la rentrée.

*******************************************

 

L'AGRIF poursuit Libération

Communiqué de Bernard Antony :

"Libération a trouvé de bon ton et éminemment subversif de publier un dossier signé Gérard LEFORT et Mathieu LINDON attaquant grossièrement Jésus, ses apôtres, la Mère de Dieu, où le grotesque le dispute à l’odieux. Chose remarquable, les commentaires des lecteurs de liberation.fr sont quasi unanimes à condamner cette agression scandaleuse.

Bien entendu, Libération ne prendrait pas le risque de faire la même opération d’été concernant le Judaïsme ou l’Islam, sachant que, pour cette dernière, ses auteurs se retrouveraient sous le coup d’une fatwa. Il est de fait sans risque physique ou professionnel de s’attaquer au christianisme. Mais cela n’est pas sans risque judiciaire. L’AGRIF a donc chargé Maître Jérôme TRIOMPHE du Barreau de PARIS d’engager une action.

Parce que les tribunaux nous ont suffisamment dit que le blasphème était protégé en France, ce n’est pas sur le fondement de la loi pénale sur la presse que l’AGRIF va engager son action mais sur le plan de la responsabilité civile. En effet, la Cour de cassation admet que, lorsqu’un propos ne peut être poursuivi sur le fondement d’une infraction pénale de presse, elle puisse l’être au titre d’une faute civile dès lors qu’elle cause un dommage.

C’est bien le cas. L’objet de ces textes odieux est de ridiculiser, rabaisser, avilir ce qu’il y a de plus sacré pour les chrétiens. Il est de heurter, de choquer, de blesser de bafouer les chrétiens une fois de plus jetés aux lions contemporains. Mais si les chrétiens ont vocation individuelle au martyre, ils ont le devoir de défendre l’honneur du Christ et leur religion. C’est pour cela que l’AGRIF existe, encore une fois bien seule devant les tribunaux pour combattre le racisme antichrétien."

Michel Janva

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Epicure 23/07/2011 19:53



  Athée, antireligieux  rationnel, anticlérical en général et même en particulier, j'applaudis des quatre fers (!) (animal infernal?) à cette poursuite par l'AGRIF de ces crétins
pseudo-artistes mais authentiques Pervers hystérisés. (Hystérique simple n'est pas correct car le terme concerne les névrosés-normaux  un peu  fragiles et curables par la
psychothérapie..Ces pervers sont au-delà du curable...


 



Nancy VERDIER 23/07/2011 09:54



Il n'y a pas que les Chrétiens qui doivent se sentir visés par cette pièce ordurière, mais tout le monde, tous les gens qui tiennent à notre société laïque et libérale. Car en réalité, c'est
notre civilisation judéo-chrétienne, les fondements de nos sociétés libérales et laïques qui sont visés. Si la laïcité existe, c'est parce qu'elle est inscrite dans l'évolution du christiannisme.
La séparation de l'Eglise et de l'Etat est dans les paroles du Christ. "Rendez à César ce qui est à César..."
C'est donc une attaque en règle contre ces fondements et je dirai par les temps qui courent, une voie royale supplémentaire pour une autre lithurgie que l'on n'ose jamais attaquer et qui se
répand dans le monde à la vitesse de la lumière et de l'obscurantisme qu'elle colporte.



kafirpride 22/07/2011 15:36



Golgotha picnic


Ces provocations d'une lâcheté innommable sont répugnantes, révoltantes, atteignant le
comble de l'abject. Leurs auteurs sont de méprisables individus, incapables d'une véritable expression artistique, se réfugiant dans l'immonde pour faire parler d'eux et gagner la chasse aux
subventions. Ah, qu'il est facile de taper sur un mouton docile qui ne risque pas de vous mordre ou même de vous griffer, quelle méprisable lâcheté! Misérables collaborateurs et idiots utiles de
l'islam, essayez donc au nom de cette soi-disant liberté d'expression artistique que vous revendiquez de vous en prendre à Mahomet, ce pillard sanguinaire inventeur de la pire idéologie
totalitaire que le monde ait subi et subit encore. Bien sûr vous en êtes incapables, vous n'avez ni le millième du courage d'un Théo Van Gogh, encore moins celui d'une Wafa Sultan, de Ayan Hirsi
Ali et de tant d'autres qui malgré l'énormité de la menace, ont osé rejeter cette idéologie mortifère dans laquelle ils étaient pourtant nés et osent parler à visage découvert! Mais je peux vous
l'affirmer, vos “oeuvres “ iront directement aux poubelles de l'histoire de la culture et vous avec.


Mais que font les chrétiens? Déjà incapables de se lever en masse pour défendre leurs
frères persécutés en terre d'islam,encore et  toujours prêts à se servir de l'islam comme courte échelle pour ramener la religion dans l'espace public et anéantir la laîcité qu'ils abhorrent
presque autant que les mahométans et à laquelle décidément ils n'ont encore rien compris, ils font preuve d'une sorte de masochisme congénital comme si le martyre était leur valeur suprême, leur
dernier refuge en quelque sorte, en attendant l'apocalypse. Tendre la joue gauche à l'islam quand on vient d'en prendre une est tout bonnement suicidaire! C'est même pour parler crûment de la
connerie pure. Qui disait "les civilisations ne meurent pas, elles se suicident"? Bon Dieu! Il est plus que temps de se réveiller, du côté chrétien, faut-il que ce soit un athée qui vous botte le
derche pour vous arriviez enfin à le comprendre? Irez-vous en masse manifester votre colère, votre indignation (c'est à la mode, parait-il!) lors de ces représentations? C'est en tout cas, à mon
humble avis désormais la seule façon efficace de réagir, l'action judiciaire me paraissant risquée au vu de la jurisprudence droitdelhommiste en vogue dans nos prétoires, faute de quoi vous vous
déconsidéreriez et pour longtemps.



riziere 22/07/2011 14:49



Bravo pour l'AGRIF. Je ne suis pas sectaire et j'accepte toutes les religions mais il est vrai que si l'on présentait sur Mahomet le 10eme de ce qui est dit sur le Christ on serait vite passé au
tribunal et pire encore. Par contre ce que je ne comprends pas c'est que les chrétiens et les religieux en partculier ne réagissent pas plus promptement et plus vigoureusement. Les évêques sont
plus réactifs pour le immigrés en situation irrégulière que de défendre notre religion. 



Claude Germain V 22/07/2011 12:51



Le libéralisme SOCIALISTE ESPAGNOL EST UN LIBERALISME ORDURIER ET CON (drogue ,cul, tag ,rap et tout le reste ). Voila l'exemple type d'une pseudo libération NAZIE-SOCIALISTE , exactement ce
qu'Hitler voulait mettre en pratique ,soit l'élimination d'une pure et belle culture vraie ,les grands auteurs ,les grands peintres ,la morale dans la société...enfin bref ,l'asservissement des
masses par le socialisme .On a vu ce que cela a donné dans les pays communiste et en Allemagne pendant la guerre .Il ne faut JAMAIS OUBLIER QUE HITLER comme LENINE ET STALINE SURTOUT HISSAIENT
LEUR PEUPLE AU DELA DE L'IMAGINABLE ,exactement le même mépris destructeur des masses que l'on constate dans TOUS LES PARTIS SOCIALISTES D'EUROPE ET DU MONDE ,particulièrement la 
DESTRUCTION DE LA VRAIE REPUBLIQUE FRANCAISE ET DE SA CIVILISATION SACREE JUDEO-CHRETIENNE .


le SOCIALISME MONDIALISTE est donc bien l'enfant satanisé du nazisme du communisme et de l'hyper capitalisme associés , né pour détruire toutes cultures et civilisation évoluant vers la recherche
du bonheur.



Vanpyperzele 22/07/2011 12:28



http://www.lepost.fr/article/2011/04/20/2472714_leur-justice-deboute-et-condamne-l-agrif.html