Gouvernement français : une « fournée » d’incompétents Par Lucien Oulahbib

Publié le 11 Juin 2014

Comme si de rien n'était, imperturbable, le gouvernement enchaîne ses commémorations anti-nazies (évidemment nécessaires) mais en oubliant comme toujours les 150.000 harkis égorgés par les précurseurs FLN "algérien" de Boko Haram ou des djihadistes qui viennent de prendre Mossoul en Irak (merci Obama!) tout en se préparant à attaquer la France (des kamikazes s'entraînent en Syrie selon RTL).

Et que penser de ces milliers de jeunes chinois massacrés dont certains agitaient le drapeau bleu blanc rouge, en chantant la Marseillaise sur la Place Tian'anmen en 1989?

Et doit-on oublier aussi les Français morts au Goulag ? Aucune commémoration, surtout que la Chine achète à bras raccourcis de la dette française permettant ainsi à cette fournée d'incompétents (la précédente n'était guère mieux) de continuer à préserver un status quo en passe d'imploser.

Tandis que la Russie est certes critiquée parce qu'elle n'obéit pas à Obama et aux LGBTQI mais l'idée qu'elle puisse faire enfin émerger ce Mémorial que la terre entière attend pour commémorer les crimes communistes ne sera jamais discutée par un Fabius soucieux plutôt de faire des affaires, le même allant en "Algérie" avec une ribambelle de "chef d'entreprises" rencontrer une momie "élue" à la présidence afin dans les deux cas nourrir l'étatisme français et acheter la paix sociale.

Sur ce plan, et également comme si de rien n'était, au lieu de taper sur la table, voire menacer de réquisitionner ou de ne plus avaliser les accords entre partenaires, force est de constater que les intermittents, les cheminots, les taxis (et tout le reste) mènent de plus en plus la danse alors que des centaines de milliards sont en jeu. Sur des années. Et les complicités sont connues. Alors que le problème n'est pas tant de mettre les choses à plat pour des solutions équitables (comme racheter les licences des taxis via un fonds spécial) que de prétendre y arriver depuis des décennies. Voilà le mensonge. D'État. Qui mériterait d'être poursuivi devant la Cour supérieur de la République.

D'autant que la situation s'aggrave en France, la misère s'étend, elle se maintient à 10% de la population uniquement grâce à la spoliation fiscale ;  car ce résultat est issu non pas tant du fait, seul, qu'une "fournée" de nantis se sucrerait (ce qui est vrai, elle bénéficie cependant des complicités étatistes permettant de squatter le marché public) cette misère est surtout le produit d'une politique économique asphyxiante qui crée ce que les auteurs de L'horreur fiscale appellent "l'exil intérieur" ou comment, lorsque l'on ne peut pas s'enfuir ou déménager ses centres de décision, ralentir son activité hexagonale, comme sur le port de Marseille. La France, peu à peu, se transforme en une espèce de gros pays bureaucratisé et corrompu à tous les étages (l'affaire Bygmalion n'étant que l'écume) alors que de plus en plus se tient un discours "patriote" hors sol tant l'on ne voit pas pourquoi il faudrait se saigner pour des incompétents qui vous cassent les jambes et après vous proposent des béquilles (qui elles-mêmes se dérobent, usées).

Mais au lieu de prendre à bras le corps tous ces problèmes avant la catastrophe annoncée, avant de s'occuper de ces choses, l'on s'occupe des mots à maudire selon qu'ils sont prononcés par des anges, ceux qui nous gouvernent, ou par des diables supposés, un JMLP par exemple qui avait surtout en ligne de mire la dictature de certains artistes qui prétendent en savoir plus, qui donnent des leçons, certains se piquant même d'être à la gauche de la gauche, c'est-à-dire une pensée qui est en réalité totalitaire et qui est au pouvoir depuis des décennies dans la culture, l'enseignement, les services publics et sociaux.

Ce n'est pas parce que l'on est d'origine juive, noire, nord africaine, que l'on est automatiquement immunisé contre la bêtise. La preuve.

Lucien SA Oulahbib

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

aupied 11/06/2014 18:59


Bonjour , je suis d'accord avec vous Marco , tout ce que vous dites a beaucoup de bon sens , car si je ne m'abuse , Monsieur Le Pen a terminer son militantisme ,qu'il reste simplement président
d'honneur ,( car tout ce qu'il dit est tranformer par des journalistes sans cervelles ou alors a la botte du PS , que ne ferait-ils pas pour garder leurs jobs ) il a laisser sa place a Marine
qu'il la respecte en tant que préidente du FN , Marine n'a pas toujours le temps de rectifier les paroles de son père , sans oublier que certains FN peuvent devenir dubitatif , sans compter que
certains puisse tourner le dos au FN , se serait dommage   

marco 11/06/2014 17:52


Les petites ordures dénommés artistes qui ne reconnaissent pas la démocratie et qui refuse les lieux tenus par le FN ne mérite pas  le titre d'artiste,ce ne sont que des petites saloperies
qui ne sauraient rien faire si elles n'étaient pas artiste.Ceci dit j'approuve  et désapprouve tout a la fois le Président d'honneur du FN.Ces sorties sont souvent incongrues et font du tord
au FN de Marine et aux militants qui se posent sans doute des questions.Mais bon JMLP est maintenant un vieil homme ce qui ne l'absout pas de ces dérapages.