Halal? Haram? Pourquoi nous lâchent-ils pas avec ça?

Publié le 30 Mars 2011

          Pour ceux qui, comme moi aime le porc, ce merveilleux animal si généreux avec l'homme, le seul ou tout se mange, vont sans doute être étonné de ce combat mené par les musulmans pour qu'il n’y ait plus aucune trace d'ADN de cochon.

          Jamais dans notre pays, une telle pression n’eut lieu. Jamais nous n'avons connu une religion qui exige à ce point le respect de ces codes alimentaires. Au détriment de tous ou du moins la majorité. C'est à se demander comment les musulmans d'hier, se nourrissaient en France. Je crois très sincèrement que plus on va dans le sens de ces radicaux, plus ils exigeront. Et viendra ainsi le jour où l'on demandera aux français d'abandonner leur charcuterie jugée offensante pour cette minorité.

         J'ai beaucoup d'amis juifs. Le code alimentaire chez eux est encore plus sévère mais avez-vous entendu des juifs "manifester leur colère" et revendiquer une chaîne alimentaire totalement "casher". Jamais! Les juifs religieux, contraints par cette rigueur alimentaire, se sont organisés. En fait, ils n'ont jamais "emmerdé" personne avec leurs règlements religieux. De même que les Bouddhistes qui ont sûrement égalemnt des codes alimentaires.

          Alors pourquoi cette religion nouvelle, cherche à nous imposer ses codes? Imposer sur un territoire chrétien depuis plus d'un millénaire.

          Est-ce que je vais manger un saucisson à la mecque? Boire une bière devant une mosquée?

Pourquoi ces radicaux ne s'adaptent-ils pas en s'organisant?

Pourquoi faut-il que tous les abattoirs de France fasse du halal au point que les non musulmans en mangent sans le savoir?  

Pourquoi faut-il que cette prescription religieuse, relevant d'une croyance parmi d'autres, s'impose à tous d'une manière ou d'une autre?

        Halal, Haram? En qui cela concerne l'immense majorité des Français qui ne sont pas musulmans et qui vivent dans un pays laïc se moque éperdument des mauvaises humeurs d'un Dieu allergique au cochon ou non ?

Jusqu'où les adeptes de cette religion font-ils allez pour que nous ne puissions plus un jour manger notre saucisson avec un bon verre de pinard. Alors, il me vient soudainement le beau et grand mot de Cambronne à la bouche.

Voici une vue d'un article d'un site de radicaux musulmans: 

 http://www.al-kanz.org/2011/03/29/herta-porc-analyse/

Gérard Brazon

Image-Herta.jpg

Le site Lequotidiendesmarches.com rapportait début mars que lors d’une conférence de presse, la directrice marketing d’Herta, Suzanne Mazet, a tenu les propos suivants : « On se donne quelques mois pour décider de notre avenir dans la charcuterie halal. [...] Soit on revient, soit on abandonne. [...] La contre-expertise de Genetic ID, avec un seuil de détection plus bas, a montré l’absence d’ADN de porc dans le lot de produits incriminés. Idem pour les analyses libératoires mises en place dans la foulée. »
« Soit on revient, soit on abandonne ». Nous sommes loin de la morgue affichée jusqu’au bout par le groupe Nestlé, propriétaire de la marque Herta. Rappelons les faits : le 17 janvier dernier, le site debat-halal.fr mettait en ligne un rapport du laboratoire Eurofins qui faisait état de présence de porc dans des Knacki prétendument halal. Plutôt que de faire amende honorable et de prendre au sérieux la crise qui allait durer près de trois semaines, le numéro 1 mondial de l’agro-alimentaire a choisi le silence, puis le déni, son partenaire, la SFCVH-mosquée de Paris, le discrédit, les menaces et l’intimidation. Il a fallu toute la mobilisation et la détermination des consommateurs musulmans pour que, non pas Nestlé, mais Casino réagisse et décide de retirer les Knacki prétendument halal de ses rayons. Craignant un audit du groupe Casino sur site, Nestlé ordonna un arrêt de la production, mais ne rappela pas les produits toujours en magasin. Le mépris même en pleine déconfiture.


Source : Herta halal au porc : Nestlé n’a pas tout dit by null

Le site Lequotidiendesmarches.com rapportait début mars que lors d’une conférence de presse, la directrice marketing d’Herta, Suzanne Mazet, a tenu les propos suivants : « On se donne quelques mois pour décider de notre avenir dans la charcuterie halal. [...] Soit on revient, soit on abandonne. [...] La contre-expertise de Genetic ID, avec un seuil de détection plus bas, a montré l’absence d’ADN de porc dans le lot de produits incriminés. Idem pour les analyses libératoires mises en place dans la foulée. »
« Soit on revient, soit on abandonne ». Nous sommes loin de la morgue affichée jusqu’au bout par le groupe Nestlé, propriétaire de la marque Herta. Rappelons les faits : le 17 janvier dernier, le site debat-halal.fr mettait en ligne un rapport du laboratoire Eurofins qui faisait état de présence de porc dans des Knacki prétendument halal. Plutôt que de faire amende honorable et de prendre au sérieux la crise qui allait durer près de trois semaines, le numéro 1 mondial de l’agro-alimentaire a choisi le silence, puis le déni, son partenaire, la SFCVH-mosquée de Paris, le discrédit, les menaces et l’intimidation. Il a fallu toute la mobilisation et la détermination des consommateurs musulmans pour que, non pas Nestlé, mais Casino réagisse et décide de retirer les Knacki prétendument halal de ses rayons. Craignant un audit du groupe Casino sur site, Nestlé ordonna un arrêt de la production, mais ne rappela pas les produits toujours en magasin. Le mépris même en pleine déconfiture.


Source : Herta halal au porc : Nestlé n’a pas tout dit by null

Le site Lequotidiendesmarches.com rapportait début mars que lors d’une conférence de presse, la directrice marketing d’Herta, Suzanne Mazet, a tenu les propos suivants : « On se donne quelques mois pour décider de notre avenir dans la charcuterie halal. [...] Soit on revient, soit on abandonne. [...] La contre-expertise de Genetic ID, avec un seuil de détection plus bas, a montré l’absence d’ADN de porc dans le lot de produits incriminés. Idem pour les analyses libératoires mises en place dans la foulée. »
« Soit on revient, soit on abandonne ». Nous sommes loin de la morgue affichée jusqu’au bout par le groupe Nestlé, propriétaire de la marque Herta. Rappelons les faits : le 17 janvier dernier, le site debat-halal.fr mettait en ligne un rapport du laboratoire Eurofins qui faisait état de présence de porc dans des Knacki prétendument halal. Plutôt que de faire amende honorable et de prendre au sérieux la crise qui allait durer près de trois semaines, le numéro 1 mondial de l’agro-alimentaire a choisi le silence, puis le déni, son partenaire, la SFCVH-mosquée de Paris, le discrédit, les menaces et l’intimidation. Il a fallu toute la mobilisation et la détermination des consommateurs musulmans pour que, non pas Nestlé, mais Casino réagisse et décide de retirer les Knacki prétendument halal de ses rayons. Craignant un audit du groupe Casino sur site, Nestlé ordonna un arrêt de la production, mais ne rappela pas les produits toujours en magasin. Le mépris même en pleine déconfiture.


Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

muller marie-claire 30/03/2011 21:12



Petit à petit notre identité disparait,nos valeurs,nos droits, nos sous,notre paysage nos coutumes deviennent haram et bientôt on nous reprochera de ne pas faire les 5 priéres à cette idôle
diabolique, ça vient,ça vient!!! remercions tous ces gens qui nous vendent pour garder leurs priviléges,on va s'en souvenir!!!!


Article sur BIVOUAC:


Une mosquée de Nanterre diffuse l’appel
du muezzin


Par Jeannot le 29 mars 2011





Repris de Riposte Laique


Lors de la dernière émission de Teum-teum (France 5). Un converti à l’islam est
interviewé par le présentateur, ils déambulent dans une rue. A la fin de la séquence des appels à la prière venant d’une mosquée à minaret sont clairement entendus (1). Jean Pavée se demandais si
la séquence avait bien été tournée à Nanterre (2)


La réponse est oui, la rue de l’interview est celle des Grands Buissons et l’appel du muezzin vient de la mosquée Emir Abdel Kader au 38 avenue de
la République.


Maintenant la question à se poser est, est-ce que l’appel à la prière a été fait dans le cadre de l’émission? Ou est-ce que cette mosquée se
permet de diffuser par haut-parleurs des appels à la prière?


Je me suis rendu les vendredi 18 et 25 mars près de cette mosquée à l’heure de la grande prière du vendredi. Et bien oui, en France, à Nanterre,
tout en quartier reçoit des “convocations” à la prière. Une source policière nous a appris que ces appels duraient depuis 4 ans!


Les appels sont entendus à 250 mètres à la ronde, si mes souvenirs d’écolier sont bons, (surface=
rayon² X 3.14) cela représente une surface de 196 250 m².
Un petit tour sur wikipédia nous apprends que la densité de Nanterre est de 7 347 hab. /km², donc environ 1 442 citoyens de Nanterre subissent ces convocations islamiques!


Mais encore plus scandaleux, les responsables de cette mosquée sont en train d’édifier une mosquée monumentale (3) quelques centaines de mètres plus loin, cette fois-ci elle sera dotée de DEUX
minarets qui culmineront à plus de 36 METRES DE HAUT! (4)


A quelle distance les appels seront entendus?


Il y a un collège pile en face, le collège République!!!! Comment les enseignants inculqueront les valeurs de la République et de la laïcité à leurs élèves à l’ombre de ces minarets?


La célèbre Université de Nanterre est à deux pas. Les étudiants de cette université, si soucieux du développement de leur conscience citoyenne et politique accepteront-ils que les slogans de
leurs AG soient couverts par les appels du Muezzin?


Peut-on faire subir ce voisinage aux riverains (dont les Gardes Républicains de la caserne Rathelot) sans demander leur avis? (5)


L’avenue de la République à Nanterre “accueille” déjà deux mosquées à minarets (6) , cette avenue mérite t’elle encore son nom?


Un prochain article reviendra sur les malversations financières dont est accusé le recteur de cette mosquée (7).


Les sources sont disponible sur l’article original de Riposte Laique


 



MASCARA83 30/03/2011 17:23



Dans le temps, dans nos campagnes et nos villages (vers 1950)nous ne connaissions et ne mangions que de la viande de porc!!!  Pas un seul gramme n'était perdu.... Après l'abattage de la
bête, nos voisins venaient aider nos parents pour transformer cette viande, du bout de la queue à la truffe, car la chaire était vite périssable...je revois encore ttes ces personnes s'affairer à
faire du boudin à la viande, à l'oignon, les pâtés de foie, les saucisses sèches, la préparation et mise au gros sel des jambons, queue, pattes, oreilles en prévision des grosses soupes chaudes
pour l'hiver!!!  Or voilà, qu'aujourd'hui, à ce rythme-là, les intégristes aimeraient bien faire disparaître de notre table la charcuterie!  quel comble! est-ce que nous nous occupons
ou leur interdisons de manger ou d'égorger des moutons ??  Qu'ils nous fichent la paix une fois pour toutes... et s'il ne sont pas satisfaits de notre délicieuse charcuterie, eh bien qu'ils
retournent d'où ils viennent, en emmenant avec eux tous nos "technocrates qui perdent leur temps avec certaines races exigeantes, qui d'une manière générale ne s'intégrègeront jamais aux valeurs
de la FRANCE.... sauf pour profiter de notre générosité et, à GOGO...


Ce qui est tout de même lamentable de constater c'est que ttes les autres religions: Bouddhistes, Israéliens, Koptes, Indouistes et j'en passe, sont d'une discrétion incoyable et ne nous dictent
pas ce dont nous avons ou devons faire... Il est grand temps que notre gouvernement s'en tienne aux lois Républicaines FRANCAISES tt simplement et ne perde plus son temps avec tjrs les mêmes
énergumènes, pertubateurs et éxigeants en plus!!!


MASCARA83