Halal: les Corses ne sont plus ce qu'ils étaient autrefois! Dommage...

Publié le 28 Juin 2012

De la viande halal se retrouve dans les assie - 17474035.jpgJean-Charles Martinelli, président du syndicat des bouchers-charcutiers corses, dénonce le comportement des grands abattoirs du Continent qui ne proposent, exclusivement, que de la viande halal pour des raisons économiques.Gérard Baldocchi

Cela concerne 20% du boeuf importé sur l’île et la totalité de l’agneau. Un fait qui ne change ni le goût ni la texture de la viande mais qui mériterait d’être mentionné officiellement pour plus de lisibilité

Sans stigmatiser ou montrer du doigt la communauté musulmane qui réside en Corse, (quelle précaution oratoire pour éviter d'être taxé d'islamophobe! ) il est bon de savoir que 20 % de la viande de bœuf importée dans l'île et la totalité de la viande d'agneau est... halal. Voilà un fait qui mériterait d'être mentionné de manière officielle sur les étals pour que les consommateurs insulaires non musulmans aient davantage de lisibilité. Si le mode d'abattage ne change en rien la qualité de la viande, ni son prix, il n'en demeure pas moins que beaucoup de consommateurs se retrouvent donc avec de la viande halal dans leurs assiettes. Et ce, malgré eux et sans qu'ils le sachent.

Pour le respect de la bête

Les bouchers insulaires, comme les grossistes en viande, sont mis eux aussi au pied du mur et n'ont bien souvent comme solution que celle de revendre la viande qu'ils ont reçue. Cette dernière se retrouve alors dans le circuit traditionnel.

Cette situation est aujourd'hui dénoncée par le syndicat des bouchers-charcutiers de Corse représenté par leur président Jean-Charles Martinelli. « Avant toute chose, il faut savoir que la viande halal est fondée sur un rituel d'abattage qui concerne la religion musulmane. Cette façon de tuer ne correspond pas à la méthode traditionnelle et conventionnelle que nous pratiquons, nous les artisans bouchers. Nous sommes pour le respect de la bête. Les gros abattoirs du continent, pour des raisons économiques, ne font plus que du halal et nous imposent cette viande. Je ne suis pas contre le fait qu'il y ait, pour nos amis musulmans, une viande spécifique, mais je souhaite et mon syndicat également, une plus grande lisibilité pour le consommateur avec un étiquetage bien précis. Pour vous citer un exemple, un jour j'avais commandé un bœuf de concours. J'étais monté le choisir moi-même au Salon de l'agriculture. Et quand j'ai reçu la carcasse elle était estampillée casher. J'ai été obligé de la mettre dans le circuit traditionnel. Et cela s'est produit aussi avec d'autres bouchers ».

« 100 % de l'agneau est halal »

Les grossistes en viande de la région bastiaise se retrouvent eux aussi devant des arrivages où figure le tampon viande halal sans qu'aucune commande en ce sens n'ait été passée. C'est le cas notamment dans les établissements Castelli comme le confirme Jean-Charles Remuto, responsable des achats : « 20% du bœuf que nous recevons est halal. L'agneau qui arrive de l'export est totalement abattu selon ce rituel. Cette viande se retrouve ensuite dans le circuit normal et dans les assiettes de tous les consommateurs peu importe leur religion. »

Pour Tony Gandolfi des établissements éponymes, les raisons économiques priment sur le reste dans le tuage. « Pour les grandes structures, ce n'est pas rentable de ne faire du halal que de temps à autre. La souffrance des animaux est un critère à prendre en compte. Et c'est pour cela que nous rejetons cette pratique qui est contraire à la législation en vigueur. »

Un risque de tromper les musulmans

La société Gandolfi reçoit approximativement le même pourcentage de viande halal dans ses frigos « près de 20 % du bœuf et une grosse majorité pour l'agneau ». Et même s'il le voulait Tony Gandolfi ne pourrait retourner ces carcasses à l'expéditeur. « Cette viande a déjà traversé la Méditerranée, il est difficile de la renvoyer puisque nous risquerions de perdre un fournisseur de qualité. Donc nous vendons aux bouchers qui le souhaitent cette viande qui repart dans le circuit traditionnel. »

Pour Tony Gandolfi, manger de la viande halal ne pose pas de problème, mais il reconnaît que cela mériterait une meilleure traçabilité,« notamment pour les musulmans qui pourraient être trompés si des bouchers peu scrupuleux vendaient de la viande qui n'est pas halal. Je pense que c'est dans ce sens que la vigilance doit être accrue. » (Plus faux-cul tu meurs! Toujours les mêmes précautions oratoires qui ménagent le musulman sans que celui-ce se demande ou comprenne que les non musulmans ont aussi le droit de manger en toute connaissance de cause un produit non halal. Nulle précautions oratoires de leur part. Mesdames et Messieurs les Corses, je vous ai connu plus percutants. ndlr Gérard Brazon

 Pour les services de l'État, ce souci de la traçabilité et de l'étiquetage pour un produit halal ou non, n'est pas une priorité comme le développe Jean-Pierre Lilas, directeur régional de la Draaf (direction régionale de l'alimentation de l'agriculture et de la forêt.

« Le souci de l'État dans ce domaine est de s'assurer que les bêtes sont abattues dans des conditions sanitaires décentes dans les abattoirs pour garantir la sécurité maximale du consommateur. C'est pour le moment la seule demande de la part du gouvernement et du ministère de l'Agriculture. La traçabilité pour l'acheteur de viande non musulman n'est pas la priorité. »(Ben voyons!)

Le consommateur risque d'être encore longtemps dans le flou. Il dégustera chez lui, ou dans des restaurants de Bastia et d'Ajaccio, des entrecôtes halal.

Mais halal ou pas, la viande reste de la viande dont le prix est toujours aussi élevé. Et ce n'est pas un étiquetage spécifique qui fera changer les choses.

(Là aussi on assiste à une technique de dégonflement en se moquant in fine des conséquences du halal à commencer par l'E-Coli. ndlr gérard Brazon)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

La Reine de Saba 28/06/2012 18:53


Ah oui ! Je me souviens que vous m'en avez déjà parlé.... Moi je peux vous assurer qu'avec de bons petits plats italiens comme je sais les faire, il n'y a aucun besoin de viande ! Tout est bon,
çà sent la bonne tomate, les herbes de provence, l'huile d'olives, leslégumes,les pâtes, le poisson grillé... pas besoin d'égorgements !! C'est le régime crétois : avec çà on se régale et on vit
centenaire !!


Allez zou ! A la librairie pour trouver de bons livres de cuisine méditeranéenne !! Arrêtez de vous polluer le sang avec de la chair torturée et de l'agonie douloureuse !!


 

DUVAL Maxime 28/06/2012 18:42


@ Reine de Sabbat.


Ben, s'il semble que je prends fait et cause pour la si mignonne créature (et là, vous allez être décue), c'est que j'ai à me faire pardonner d'en avoir élevé quelques-uns à qui je dois d'avoir
survécu en les trahissant au poids idéal de 19 kg.


Je ne suis pas non plus végétarien, mais le halal aidant, m'astreints à ne me susbtenter que de porc et autres viandes impures ne contenant pas le E coli... Malgré tout, on est jamais à l'abri de
mauvaises surprises, à témoin, l'acquisition de haricots secs en petits filets portant fièrement "Jardin du Midi" en provenance directe de Chine. Si si, c'était écrit en petit sur l'étiquette.


Bon, le tout avec un petit coup de cidre bien de chez nous (enfin, là encore ,méfiance, chez Val de Rance il serait paraît-il Halal en partie).


Allez, il me fallait vous avouer cette triste vérité, j'ai un lourd passé d'éleveur de mouton et ma foi, un petit jarret de porc...


 

La Reine de Saba 28/06/2012 18:07


Salut Maxime !! Moi aussi, je suis ravie de vous retrouver ici !!


Merci pour votre soutien aux petits agneaux ! Les petits animaux comme les chevrettes coquines et joueuses et si mignonnnes, je me demande comment font ces crapules pour les égorger.... BEUUUUURK
! Ils égorgent bien des êtres humains..


SALOPERIES DE POLITIQUES qui nous obligent à vivre avec ces macaques venus tout droit du CRETACE !!


 

DUVAL Maxime 28/06/2012 18:02


@ La Reine de Sabbat.


Heureux de retrouver votre signature sur ce site. Malicieusement pour relever que le pauvre agneau ainsi sacrifié ne peut physiquement plus agonir son bourreau, mais agonise tout de même de la
plus horrible façon.


Agonissons de concert voulez-vous de nos protestations les plus véhémentes ces barbares et leurs coutumes d'un autre âge !


Ne m'en veuillez pas de vous avoir titillé là-dessus.

jpb 28/06/2012 17:48


les musulmans qui souhaitent manger halal retourne dans leur pays d'origine,qu ils sont stigmatisés rien à foutre,moi aussi je suis stigmatisés de manger de la viande d'animaux tués de façon
barbare,et de plus payer une taxe pour construire des mosquées,moi aussi je suis offusqué de voir ses bâtiments sortir de terre,qui sont à l'encontre de ma culture et de mon pays ,il n'y a pas de
musulman de France,mais en France.

La Reine de Saba 28/06/2012 17:44


Personne n'est encore mort d'être végétarien !!


Manger de la viande n'est pas INDISPENSABLE !!


La Corse est une île entourée d'eau par définition, et d'eaux profondes avec des poissons qui sont bien meilleurs en grillades, sans graisse, et épargnent tellement de souffrances aux pauvres
mammifères (avec lesquels nous partageons 98.5 % des gènes....), doc qui connaissent comme nous : la peur, la souffrance, la détresse, lla douleur... Les poissons aussi d'ailleurs...


Quant à ceux qui se régalent des gigots halal d'agneaux, c'est qu'ils n'ont jamais approché un petit agneau : sa totale confiance, sa beauté, son innocence.... BON APPETIT ! Qu'ils s'étouffent
bien !!... aussi longtemps qu'a mis l'agneau à agonir en perdant son sang et à s'asphyxier avec sa petite gorge tendre coupée !!