Hamid Zanaz vient de publier L'islamisme, vrai visage de l'islam

Publié le 21 Février 2012

Vu sur Marie Masson

Hamid Zanaz vient de publier L'islamisme, vrai visage de l'islam (Les éditions de Paris, Max Chaleil). Originaire d'Algérie, libre penseur, Zanaz est également l'auteur de L'impasse islamique, la religion contre la vie, préfacé par Michel Onfray, dont j'avais publié la revue par Atheisme.org ICI.

Traducteur et journaliste indépendant, Hamid Zanaz collabore à différentes publications arabes et françaises. Contributeur permanent à la revue de la ligue des rationalistes arabes, Al Awan, il donne aussi des conférences sur l’islam. Il est l’auteur de nombreux essais, tant en arabe qu’en français, sur différents problèmes sociétaux touchant à la religion, à la sexualité, à la politique ou à la science dans le monde islamique.

Voici la présentation de son dernier livre sur la couverture.

Hamid-zanaz

 

L’intégrisme islamique est parmi nous, insidieux d’abord puis affirmé, revendiquant ses droits jusqu’au moment où, assez fort, il impose sa loi et punit ceux qui tendent de se dérober à sa tyrannie, comme on le voit dans certaines banlieues avec le voilement forcé des filles et les agressions contre celles qui s’y refusent.

État dans l’État, nourrissant les communautarismes, refusant de se plier aux lois de la République, il proclame que c’est à la République de s’adapter à l’islam. Hamid Zanaz, issu de famille musulmane, connaît l’islam et ses avatars pour avoir vécu en Algérie où il a enseigné la philosophie à l’Université. Sa maîtrise de la langue lui donne accès à des textes savants et des articles habituellement inaccessibles. Écrivain et penseur libre, il dévoile le double visage de l’islam, ses complicités et ses stratégies.

Apprenez à connaître le péril qui guette la démocratie, la liberté de conscience et celle des femmes

À l’heure des printemps arabes, on lira ici avec profit les propos d’un étudiant en médecine égyptien prêt à se débarrasser des vestiges de la civilisation pharaonique et qui considère que l’histoire commence avec l’islam. On découvrira aussi Al Quassimi, cheikh « repenti » du Wahhabisme, devenu l’un de ses critiques les plus radicaux.

L’auteur montre qu’islamisme et islam visent en réalité le même but : imposer la loi musulmane partout dans le monde, l’un ouvertement, l’autre masqué. Ce livre est un cri d’alarme lancé par un homme courageux : ouvrez les yeux au lieu de pratiquer la politique de l’autruche, ne faussez pas le débat par des indignations de pacotille. Apprenez d’abord à connaître le péril qui guette la démocratie, la liberté de conscience et celle des femmes, et sachez déjouer les pièges et les mensonges car, selon la taqîya, mentir pour le bien de la religion n’est pas un péché en islam. Derrière l’affirmation d’une prétendue supériorité de l’islam sur tout pacte social et républicain, se profile l’avant-garde du djihad. Il est grand temps de le savoir.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique étrangère

Commenter cet article